La maladie d’Alzheimer : peut-on la prévenir?

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Action santé femmes (RQASF) Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 30 novembre 2017

Peur de l’Alzheimer? Plusieurs recherches montrent le potentiel de la médecine intégrée pour la prévenir ou la ralentir. Quelques pistes.

La maladie d’Alzheimer est-elle une fatalité? Selon les recherches récentes, elle serait plutôt une maladie du mode de vie, multifactorielle, comme le cancer, le diabète et les maladies cardiovasculaires. Et le facteur génétique? Oui, ces maladies sont liées à certains gènes, mais en aucun cas, le fait de porter des gènes ne conduit directement à la maladie. Un gène s’exprime en fonction d’un certain mode de vie (c’est l’épigénétique).

Une étude finlandaise indépendante (non financée par l’industrie pharmaceutique) a confirmé que l’alimentation, l’activité physique et l’entrainement cognitif pouvait stopper l’aggravation de la maladie. Une autre a précisé les facteurs qui la favorisent. Un protocole (sans médicament) a aussi été développé pour contrer les stades précoces de la maladie. 

Mesures de prévention à adopter : 

  • Moins de sel
  • Moins de sucre 
  • Plus de vit. B9 (légumes verts)
  • Aliments riches en vit. C et E
  • Régime méditerranéen (riche en antioxydants)
  • Limiter les gras trans et gras saturés
  • Omégas 3
  • Vit. B12 (supplément si végétarisme)
  • Préférer le soya bio à la viande rouge
  • 1-2 tasses de café noir (si apprécié)
  • Aucun fer ni cuivre dans les multivitamines
  • Éviter l’aspartame, le glutamate de sodium (MSG)
  • Éviter l’aluminium (ustensiles, déodorants, canettes)
  • Éviter de cuire à haute température
  • Activité physique régulière (ex. : 40 min. de marche chaque jour ou min. 3 fois/ sem)
  • Bien respirer tout au long de la journée
  • Soleil ou vit. D
  • Ne pas fumer, limiter l’alcool
  • Éviter les médicaments en vente libre contenant de la diphenhydramine ou de la dextrométorphane
  • Consulter votre médecin si vous prenez des benzodiazépines (anxiolytiques, somnifères) depuis plus de 3 mois
  • À la retraite, planifier de nouvelles activités, de nouveaux apprentissages

Si la maladie a débuté, appliquer ce qui précède, et :

  • Nourrir le cerveau :
    • Omégas 3, huile de coco
    • Éliminer : viande rouge, produits laitiers, gras trans, huiles de tournesol/maïs, sucre raffiné;
    • Diminuer céréales et féculents
  • Moins de stress (méditation, yoga)
  • Dormir
  • Exercice mental
  • Éviter les infections (bouche, intestins)
  • Tester son taux de vit. B12 et de vit. D
  • Réduire l’inflammation silencieuse et se détoxiquer (Omégas 3, curcuma, act. physique)
  • Améliorer les fonctions cognitives : magnésium, resvératrol, bacopa monnieri, ginkgo biloba
  • Antioxydants (fonctionnement cellulaire) : vit. C, Coenzyme Q10
  • Thérapies complémentaires

Discuter avec votre médecin si vous prenez des médicaments.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.