Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Québec diminue la taille des rassemblements à Noël et resserre les règles dans les commerces

Par Catherine Crépeau
ligne-magasin Shutterstock.com

Si vous pensiez célébrer Noël en famille, peut-être devrez-vous revoir vos plans. Québec ramène à dix le nombre maximal de personnes que vous pouvez réunir pour vos repas des fêtes, plutôt que la vingtaine annoncée récemment. Les règles sont également resserrées dans les commerces, les bars, les restaurants et les salles de spectacles, qui devront réduire leur capacité de moitié à partir du 20 décembre.

L’augmentation constante des cas de COVID-19 enregistrée au cours des derniers jours est à l’origine de la décision gouvernementale. Les autorités veulent limiter la propagation du variant Omicron qui pourrait faire déborder les hôpitaux en janvier, selon les récentes projections de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS).

Le premier ministre François Legault souligne que la vaccination n’est pas suffisante pour lutter contre le nouveau variant et qu’il faut réduire les contacts de 50 % au cours des prochaines semaines.

L’autorisation de réunir jusqu’à 20 personnes, annoncée la semaine dernière, est suspendue et la limite actuelle de 10 personnes, ou les occupants de trois résidences, reste en vigueur. Il est recommandé que les convives soient adéquatement vaccinés.

Les règles sont resserrées dans les commerces, restaurants, bars et salles de spectacles, qui devront réduire leur capacité de moitié. Les églises et lieux de culte devront exiger le passeport vaccinal des fidèles, et les rassemblements ne pourront excéder 250 personnes.

Québec interdit les partys de bureau et demande la fermeture des karaokés et des pistes de danse. Les compétitions sportives et les tournois seront annulés, mais les parties régulières intérieures pourront continuer, avec un maximum de 25 participants. Le sport extérieur pourra aussi continuer.

Les mesures annoncées le 14 décembre, soit de favoriser le télétravail et d’étendre le port du masque dans les aires communes à toutes les résidences privées pour aînés, demeurent en vigueur.

Québec ne prévoit pas augmenter la répression ou la surveillance policière pour faire respecter le nombre de participants aux rassemblements privés ou publics, disant se fier à la responsabilité des Québécois.

>> À lire aussi: Noël: nos suggestions pour une célébration virtuelle réussie

Retour en classe retardé

Les élèves du secondaire ou aux études supérieures ne retourneront pas en classe avant le 10 janvier et devront alors porter le masque en tout temps. Ceux qui devaient reprendre les cours dans la semaine du 3 janvier le feront à distance. Les élèves du primaire retourneront en classe comme prévu.

Troisième dose

Le gouvernement Legault a aussi insisté sur l’importance de la dose de rappel du vaccin contre la COVID-19. La Santé publique a même décidé de réduire de six à trois mois l’intervalle minimal entre l’administration de la deuxième et de la troisième dose. L’injection de la dose de rappel sera devancée pour l’ensemble des Québécois de 60 ans et plus.

Les 65 ans et plus pourront obtenir leur troisième dose à compter du 20 décembre, alors que les 60-64 ans pourront prendre rendez-vous dès le 27 décembre.

>> À lire aussi: 5 questions sur les tests antigéniques rapides et Dépistage de la COVID-19: test moléculaire ou test antigénique?

En résumé, donc, à partir du 20 décembre:

 

  • Les rassemblements privés seront limités à 10 personnes ou aux occupants de trois foyers;
     
  • La capacité d’accueil des commerces, lieux de culte, restaurants, salles de spectacles et autres types d’établissements sera réduite de 50 %;
     
  • La danse, les fêtes de bureau et le karaoké seront interdits;
     
  • Le passeport vaccinal sera exigé dans les lieux de culte et les spas. Dans les lieux de culte, les rassemblements seront limités à 250 personnes;
     
  • Les visiteurs et les aidants naturels des CHSLD et des résidences pour aînés devront présenter un passeport vaccinal;
     
  • Des cérémonies de mariage et des funérailles pourront avoir lieu sans passeport vaccinal, mais la limite de participants sera fixée à 25 personnes;
     
  • Les tournois et les compétitions sportives seront suspendus. Les parties régulières pourront avoir lieu, mais les activités intérieures ne pourront réunir plus de 25 personnes.
  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par RICHARD FALARDEAU
    17 Décembre 2021

    Sachant que selon les études en Afriques le variant Omicron est plus contagieux mais occasionne 6 fois moins d'hospitalisations que le variant Delta qui lui était beaucoup moins dangereux que les précédents, il est inconcevables qu'encore une fois nous fassions payés les enfants et les gens qui ne sont pas à risques pour protéger les gens à risques! Les gens à risques doivent se protéger et limiter leurs contacts mais nous devons reprendre un vie normal.