Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Suppléments diététiques contaminés au chrome

Par Stéphanie Perron
Suppléments alimentaires: pas sans risque Shutterstock

Des suppléments vendus pour la perte de poids sont contaminés par une forme cancérigène de chrome, conclut un test mené par ConsumerLab.com.

Parmi les marques de suppléments analysés par ConsumerLab.com, trois produits renfermaient du chrome hexavalent et deux produits contenait l’équivalent en caféine de 11 à 15 canettes de Coca-Cola. Le chrome est un oligo-élément essentiel à la santé parce qu’il contribue à stabiliser le taux de sucre dans le sang et qu’il joue un rôle dans le métabolisme des protéines et des gras.

Le chrome trivalent présent dans la nature est bénéfique. Or si les eaux brutes en contiennent, le procédé de chloration peut l’oxyder et en faire du chrome hexavalent, hautement toxique. Cette forme de chlore est associée à certains cancers et peut entraîner des troubles hématologiques. C’est d’ailleurs le chrome dont il est question dans le film américain Erin Brockovich, racontant l’histoire de 400 personnes qui auraient développé un cancer après avoir été exposées à des fumées toxiques.

La directive européenne RoHS (Reduction of Hazardous Substances) soutient que le chrome hexavalent ne doit pas représenter plus de 0,1 % du chrome contenu dans le produit. Or, l’enquête de ConsumerLab.com révèle que ces trois marques de suppléments vendus aux États-Unis en contenaient un niveau très élevé:

  • Supplément diététique Dexatrim Max de Chattern (0,6 % de la quantité totale de chrome)
  • Natural Factors Chromium GTF Chelate de Naturals Factor, Canada (2 % de la quantité totale de chrome)
  • Supplément diététique Mega-T Green Tea de CCA Industries (6,3 % de la quantité totale de chrome)

Le chrome est populaire auprès des personnes qui désirent augmenter leur masse musculaire et celles qui désirent perdre du poids. Des études récentes indiquent plutôt que le chrome serait inefficace pour ces usages, même lorsqu'il est combiné à un programme d'exercices physiques. ConsumerLab.com a également découvert que ces suppléments contenaient un niveau très élevé de caféine, posant un risque de tremblements musculaires, d’augmentation du rythme cardiaque et de la tension artérielle:

  • Hydroxcut de Iovate Health Sciences U.S.A. (l’équivalent de 15 canettes de Coca-Cola)
  • Metabolife de ISI Brands (l’équivalent de 11,2 canettes de Coca-Cola)

Même si les produits testés sont vendus aux États-Unis, il n’est pas rare que des Canadiens achètent de tels suppléments sur le Web. Vous pouvez obtenir les résultats complets du test de ConsumerLab.com en vous abonnant au site de l’organisme.

(Photo à titre d'illustration seulement)

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.