Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Maigrir grâce à l'infrathérapie, c'est possible?

Par Nathalie Côté
Infratherapie

Les offres d’infrathérapie pullulent sur les sites d’achats groupés comme Groupon et Tuango. Le point sur ce nouveau traitement qui promet de vous faire maigrir sans effort.

Cuve thermale, sauna, couverture… peu importe la technique utilisée par les centres d’esthétique, l’argument de vente demeure le même: on s’installe confortablement, on sue et on perd du poids!

Certaines cliniques affirment même que leurs traitements d’infrathérapie permettent de réduire la cellulite, d’éliminer les toxines et de soulager la douleur.

Selon plusieurs publicités, une séance d’infrathérapie permettrait de brûler entre 600 et 900 calories. C’est très peu, croit toutefois la porte-parole de l’Association pour la santé publique du Québec, Chantale Bayard. «Pour perdre 500 g (1 lb), il faut brûler environ 3 500 calories. De plus, les séances d’infrarouge n’apportent pas les bénéfices liés à l’activité physique», explique-t-elle.

>> À lire aussi: Jacynthe René, Chantal Lacroix, Jessica Alba… leurs conseils «bien-être» valent-ils la peine?

Payer pour perdre de l’eau

Le prix standard d’une séance varie entre 17 et 50 $, mais plusieurs sites d’achats groupés offrent des forfaits de 10 séances pour un montant variant de 49 à 79 $. Les consommateurs en ont-ils pour leur argent? Rien n’est moins sûr.

Malgré les prétentions de certaines cliniques, il y a peu d’études pour appuyer leurs dires. Protégez-Vous en a bien déniché une concluant à une légère perte de poids (moins de 500 g). Elle a toutefois été réalisée auprès d’un petit nombre de personnes, sur une période de deux semaines seulement.

«C’est loufoque d’avancer qu’en transpirant, on élimine des toxines. Les traitements d’infrathérapie permettent de perdre de l’eau et du sel, c’est tout», insiste le Dr Yves Hébert, président sortant de l’Association canadienne de médecine esthétique. Il précise que les gens n’ayant pas le temps de refaire leurs réserves d’eau entre les traitements peuvent avoir l’impression de maigrir, mais tôt ou tard leur corps en emmagasinera de nouvelles.

>> À lire aussi: Comment faire disparaître un tatouage

Techniquement, on pourrait faire fondre le gras grâce à la chaleur, mais il faudrait le faire sans sédation et à une température extrême très inconfortable, croit le Dr Hébert. Il souligne toutefois que, pour le moment, aucune technologie infrarouge ne permet réellement de perdre du gras.

Quant à la cellulite, aucun appareil ne permet de l’éliminer de façon permanente, même ceux utilisés par les médecins. «Ils peuvent améliorer l’apparence de la cellulite, mais seulement de façon temporaire», nuance le Dr Hébert.

Selon lui, la diminution de la douleur musculaire par infrathérapie reste la seule allégation plausible. «Le traitement pourrait avoir une certaine valeur, car la chaleur aide à diminuer la douleur liée aux lésions inflammatoires chroniques», indique-t-il.

Risques pour la santé

Les traitements d’infrathérapie sont moins anodins qu’ils en ont l’air. «De plus en plus de données montrent que les infrarouges accéléreraient le vieillissement de la peau», affirme le Dr Hébert en précisant que la transpiration excessive peut également avoir de lourdes conséquences sur la santé, voire même engendrer des problèmes cardiaques chez les personnes faisant de l’hypertension.

Attention: certains sites Web affirment qu’une étude de l’Association des dermatologistes du Québec conclut à l’absence de risques pour la peau, mais l’Association affirme n’avoir jamais publié un tel document.

Selon Chantale Bayard, les gens qui désirent suivre des traitements d’infrathérapie devraient d’abord consulter leur médecin. Elle rappelle aussi que la meilleure méthode pour perdre du poids consiste à adopter une saine alimentation et à faire de l’exercice.
«En médecine esthétique, il n’existe rien d’extraordinaire à cet égard. Si on nous promet quelque chose d’extraordinaire, c’est qu’on va se faire avoir…», conclut le Dr Hébert.

>> À lire aussi: Prenez garde aux infections lors des manucure et «pédicure»

Lire l'article
La RBQ veut mieux protéger les Québécois : trop peu trop tard ?

Avec les nombreuses histoires d’horreur liées à la construction et à la rénovation et les critiques de la vérificatrice générale du Québec envers la Régie du bâtiment (RBQ), vous êtes en droit d’être méfiant si vous vous apprêtez à acheter une maison neuve ou à faire des travaux. Et ce, malgré les promesses de l’organisme d’améliorer sa gestion des licences d’entrepreneurs et le soutien aux propriétaires.

Lire l'article
Construction : doit-on imposer des inspections de chantier ?

Imposer la surveillance de tous les chantiers de construction et de rénovation est-elle la réponse aux histoires d’horreur qui laissent les propriétaires devant des travaux mal exécutés, des maisons inachevées ou des entrepreneurs en faillite ? Pour plusieurs, la réponse est oui. Et il faudrait agir dès maintenant.

Lire l'article
Les garages manquent de main d’œuvre et de pneus d’hiver

Si vous n’avez pas encore pris rendez-vous pour chausser votre véhicule de ses pneus d’hiver en prévision de la date limite du 1er décembre, faites vite : les garages manquent d’installateurs et les stocks de pneus sont en baisse.

Lire l'article
Québec se prépare pour la saison de la grippe

Le virus de l’influenza a été très peu présent au Québec en 2020. Est-ce que ce sera encore le cas cette année ? Les autorités de santé publique demeurent à l’affût et préparent la campagne de vaccination annuelle pour le 1er novembre.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par FREDERIC LEBEL
    13 Mars 2013

    J'ai été à 3 séances et je peux dire que cela ne vaut pas la peine. Un régime est mieux. J'ai aussi essayé le lipomassage (7 traitements) et encore moins la peine et cela fait mal. Une chance que j'avais pris un deal avec les coupons, le choc financier a été moins grand.

     6
  • Par Jean-Claude Massé
    29 Juin 2013

    Vous avez toutes les raisons d'avoir des doutes sur la recherche dont vous parlez. Effectivement, le nombre de sujet est restreint et les analyses statistiques choisies ne sont possiblement pas adéquates. De plus, sur 2 semaines, il est difficile de certifié que la perte de poids, qui est minime, est uniquement dûe à ce traitement. Plusieurs facteurs peuvent avoir eu un impact. De plus, comme la seule mesure est le poids, il est impossible de savoir de quoi est composée cette perte (eau? muscle? gras?...). Bref, pour l'instant on nage dans le doute en ce qui à trait à cette approche!

     6
  • Par nancy fitzpatrick
    03 Février 2013

    tout a fait vrai, j'ai deja essayer et ca na pas fonctionner... argent gaspiller pour rien.

     4
  • Par Diane Paquin
    29 Avril 2013

    Bien raison sur tout.... Moi aussi pour la chaleur ce fût très bon pour l'arthrite, mais pour ce qui est d'une perte de poids....on passe à l'exercice !

     3
  • Par denise pepin
    10 Janvier 2013

    Bonjour,
    En fait, merci à Tuango et à tous ces sites de "Promo" qui nous permettent de vérifier un produit sans que ça nous coûte une fortune. L'infrathérapie, oui, je l'ai essayée. Toxines = Ridicule... mais la chaleur a détendu les muscles et procure un bienfait, un soulagement de quelques heures (surtout si je le faisais à plat ventre.) L'obsession pour l'élimination des toxines rend les consommateurs aveugles ! Une bonne élimination naturelle (selles, urine) éliminera, grâce aux filtres des reins et du foie, les "éléments indésirables. C'est fait pour ça. Sinon, les gens qui transpirent beaucoup seraient les rois des "intoxiqués" !

     1