Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Fin de la quarantaine pour les voyageurs pleinement vaccinés

Par Marie-Eve Shaffer
voyage-covid

Fini la quarantaine de 14 jours. Exit le séjour à l’hôtel pour les voyageurs aériens. Si vous êtes pleinement vacciné et que vous décidez de voyager dans un autre pays cet été, vous n’aurez pas à vous isoler à votre retour au Canada. Sachez toutefois que les voyages non essentiels restent déconseillés.

Ottawa a annoncé que, dès le 5 juillet à 23 h 59, les mesures sanitaires seront assouplies pour les personnes autorisées à rentrer au Canada qui ont reçu toutes les doses requises d’un vaccin contre la COVID-19.

Voici des réponses à vos questions.

Qui est admissible à ces nouvelles libertés ?

Que vous reveniez au Canada en voiture, en avion ou en bateau, vous devez être pleinement vacciné pour éviter la quarantaine de 14 jours, c’est-à-dire que vous devez avoir reçu la deuxième dose d’un vaccin contre la COVID-19 – ou l’unique dose dans le cas du vaccin de Johnson & Johnson – depuis au moins 14 jours. Il en est de même pour les voyageurs aériens, qui n’auront plus à demeurer à l’hôtel pendant deux ou trois jours.

Le vaccin que vous avez reçu doit faire partie de la liste de ceux qui sont approuvés par les autorités de santé publique canadiennes : Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson. L’administration du vaccin peut avoir eu lieu au Canada ou dans un autre pays.

Vous devez être en mesure de fournir une preuve vaccinale, soit un document qui atteste que vous avez reçu les doses nécessaires. Celui-ci doit être en français, en anglais ou traduit de façon conforme. Cette preuve vaccinale doit être transférée dans l’application mobile ArriveCAN avant votre arrivée en sol canadien.

Seuls les citoyens et les résidents permanents du Canada, ainsi que les ressortissants étrangers autorisés à fouler le sol canadien, sont admissibles à ces assouplissements. Les touristes le seront dans un proche avenir. « On parle de semaines, et non de mois », a indiqué le premier ministre, Justin Trudeau.

J’ai contracté la COVID-19 depuis le début de la pandémie et j’ai reçu une dose de vaccin. Suis-je admissible ?

Non, pas pour le moment. « Les scientifiques et les experts sont en train de se pencher sur cette question, a expliqué Justin Trudeau. On va regarder les données et les façons de vérifier les antécédents de COVID. »

Mes enfants voyagent avec moi. Sont-ils aussi dispensés de la quarantaine ?

Non. Les adolescents qui ne sont pas pleinement vaccinés et les enfants âgés de moins de 12 ans doivent s’isoler pendant 14 jours, mais ne sont pas tenus de séjourner à l’hôtel. Pour justifier cette exigence, le premier ministre canadien a mentionné que les mesures sanitaires sont assouplies graduellement. « D’autres annonces sont à venir », a-t-il assuré.

Si je suis pleinement vacciné, dois-je subir un test de dépistage à mon arrivée ?

Oui. Même si vous êtes entièrement vacciné, vous devrez effectuer un test de dépistage avant de rentrer au Canada et à votre arrivée.

« Le maintien des tests de dépistage permettra aux experts de la santé publique de continuer à surveiller les proportions de résultats positifs au dépistage de la COVID-19 à la frontière, de surveiller les cas liés aux variants préoccupants et d’apporter d’autres modifications aux mesures frontalières au besoin », indique le gouvernement du Canada, par communiqué.

Dois-je annoncer mon retour au pays ?

Comme c’était le cas depuis le mois de février, vous devez annoncer votre retour dans l’application mobile ArriveCAN, que vous reveniez par voie aérienne, terrestre ou maritime – si un réseau mobile est accessible.

Vous devrez fournir des informations sur le périple que vous avez effectué. Une preuve vaccinale et le résultat d’un récent test de dépistage devront aussi être partagés. Vous devrez également élaborer un plan de quarantaine. Les autorités l’exigent au cas où vous ne remplissiez pas tous les critères pour profiter des nouveaux assouplissements.

Si je ne suis pas pleinement vacciné, que m’arrivera-t-il à mon retour au pays ?

Si vous n’êtes pas considéré comme étant pleinement vacciné, vous devrez vous isoler pendant 14 jours à votre retour au Canada. Dans le cas où vous revenez par avion, vous devrez demeurer dans un hôtel pendant trois jours en attendant le résultat d’un test de dépistage.

Qu’arrive-t-il si j’affirme que je suis pleinement vacciné, mais que, dans les faits, je ne le suis pas ?

Vous vous exposez à une amende qui peut atteindre 750 000 $ et à un emprisonnement de six mois, selon la Loi sur la mise en quarantaine. Vous pouvez également faire l’objet d’une poursuite criminelle.

Voyager au Canada
 

Pour voyager dans les autres provinces canadiennes, il faut également planifier vos déplacements.
 

  • Ontario
    Aucune mesure n’est prise pour les voyageurs canadiens, mais vous devez respecter les consignes sanitaires.
     
  • Nouveau-Brunswick
    Vous devez vous enregistrer en ligne ou par téléphone.
     
  • Nouvelle-Écosse
    Seuls les déplacements essentiels sont acceptés.
     
  • Île-du-Prince-Édouard
    Vous devez vous procurer une PEI PASS, qui sera offerte aux Canadiens qui vivent à l’extérieur des provinces de l’Atlantique et des Îles-de-la-Madeleine à partir du 7 juillet.
     
  • Terre-Neuve
    Seuls les déplacements essentiels sont acceptés.
     
  • Manitoba
    Les voyages non essentiels sont déconseillés. Les voyageurs arrivant de l’étranger ou du reste du Canada doivent s’isoler pendant 14 jours et subir des tests de dépistage.
     
  • Alberta
    Aucune mesure n’est prise pour les voyageurs canadiens, mais vous devez respecter les consignes sanitaires.
     
  • Saskatchewan
    Aucune mesure n’est prise pour les voyageurs canadiens, mais vous devez respecter les consignes sanitaires.
     
  • Colombie-Britannique
    Les voyages non essentiels sont déconseillés, mais tolérés. Sachez que des entreprises sont impatientes d’accueillir des touristes, mais des communautés pourraient être réticentes.

 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.