Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Étiquetage des aliments: le sucre ne pourra plus se cacher

Par Amélie Cournoyer
Etiquetage des aliments le sucre ne pourra plus se cacher

Le gras y est passé. Le sel aussi. C’est maintenant au tour du sucre d’être scruté à la loupe par Santé Canada, qui s’apprête à réformer l’étiquetage des aliments.

Le gouvernement fédéral veut moderniser l’étiquetage des produits alimentaires, notamment améliorer la présentation visuelle des étiquettes et mettre à jour les informations nutritionnelles. Le sucre, sous toutes ses formes, est le principal produit concerné par cette réforme, pour laquelle le gouvernement a déposé une série de recommandations le 10 juin dernier.

«Pour les consommateurs, l’information présentée sur les étiquettes des aliments sera plus accessible, plus claire et plus détaillée, explique Stéphanie Côté, nutritionniste chez Extenso, le centre de référence en nutrition de l’Université de Montréal. Par exemple, les gens qui veulent comparer la proportion de sucres naturels à celle des sucres ajoutés dans un produit pourront le faire plus facilement.»

La nutritionniste aurait aimé que les recommandations encadrent mieux les pratiques des fabricants pour éviter qu’ils se contentent tout simplement d’interchanger les types de sucre. «On a hâte de voir comment l’industrie réagira et s’ajustera aux recommandations, souligne la nutritionniste. Ce n’est pas parce qu’on enlève 25 g de sucre blanc pour le remplacer par 25 g de concentré de jus de pomme qu’on améliore un produit, car, au final, on se retrouve avec la même quantité de sucre.»

Les 5 principaux changements proposés par Santé Canada

Mise à jour de la liste des ingrédients
• La présentation de la liste des ingrédients sera uniformisée: dans un encadré distinct, avec un titre déterminé et des caractères noirs sur un fond blanc.

Description plus détaillée des sucres
• Dans la liste des ingrédients, les différents types de sucre (glucose, fructose, cassonade, miel, mélasse, sirop, etc.) devront être regroupés sous l’appellation «sucres» et être détaillés entre parenthèses. Comme les ingrédients sont classés en ordre décroissant de quantité, vous aurez une meilleure idée de la quantité totale des sucres présents dans un aliment.
• Dans le tableau de la valeur nutritive, les sucres ajoutés (glucose, fructose, cassonade et autres) devront être indiqués séparément des sucres naturels (qui se retrouvent dans les fruits ou les produits laitiers).

Mise à jour du tableau de la valeur nutritive des aliments.
• L’ordre des nutriments sera modifié – plus d’excuse: ceux dont vous devez réduire la consommation se retrouveront en haut du tableau!
• Les valeurs quotidiennes seront adaptées pour refléter les plus récentes recommandations alimentaires;
• Les gras trans et les gras saturés seront indiqués séparément;
• La liste des nutriments sera mise à jour – les vitamines A et C seront remplacées par la vitamine D et le potassium, pour lesquels les risques de carence sont plus grands.

Harmonisation des portions
• Les produits semblables offerts par différentes compagnies devront tous afficher la même portion de référence et celle-ci devra être indiquée de façon à faciliter la comparaison entre les produits de même nature. Sur les boîtes de craquelins, par exemple, vous retrouverez toujours une portion de 20 g et son équivalent en nombre de craquelins, qui variera selon la grosseur des biscuits.
• La portion de référence devra se rapprocher de la quantité généralement consommée lors d’une même occasion. Par exemple, pour le pain tranché, elle sera de deux tranches.

Mise en place d’une «valeur repère» pour les sucres
• Une «valeur repère» pour la consommation totale de sucre sera établie à 100 g par jour.
• Le pourcentage de cette «valeur repère» contenu dans l’aliment devra apparaître dans le tableau de la valeur nutritive, ce qui aidera notamment à tenir le compte de sa consommation quotidienne de sucre.

Donnez votre opinion

Santé Canada consulte la population sur les changements proposés pour améliorer la présentation de l’information nutritionnelle sur l’étiquette des aliments. Vous pouvez y participer jusqu’au 11 septembre prochain.

Lire l'article
Compostables et biodégradables : un casse-tête pour les consommateurs

Les produits dits compostables, biodégradables ou réutilisables semblaient la solution de remplacement pour les plastiques, mais un rapport coproduit par Éco Entreprises Québec (ÉEQ) et la firme d’experts-conseils Solinov constate que, trop souvent, ces appellations ne remplissent pas leurs promesses et rendent complexe le tri des matières recyclables et compostables.

Lire l'article
Impôts 2020 : Québec accorde un délai, mais pas Ottawa

Revenu Québec vous accorde un mois de plus pour produire sans pénalité votre déclaration de revenus pour 2020. Une clémence qui n’a pas d’écho à l’Agence du revenu du Canada (ARC), qui imposera des pénalités pour les déclarations de revenus livrées après le 30 avril 2021.

Lire l'article
Comment limiter l’usage de vos données Facebook

Ce n’est plus un secret pour personne, les données personnelles sont une denrée recherchée. Les Facebook et Google de ce monde en ont fait leur empire. Pour eux, l’équation est simple : plus ils en savent sur vous, mieux c’est. Comment vous protéger? La réponse est double: limiter l’information partagée et limiter l’accès à cette information.

Lire l'article
Sans fil : le CRTC favorise la concurrence dans certaines régions

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) autorise certains fournisseurs régionaux à accéder aux réseaux sans fil mobiles de Bell Mobilité, Rogers, Telus et SaskTel afin d’offrir plus de choix et de meilleurs prix aux consommateurs.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Philippe Bastien
    03 Août 2014

    Et les composantes OGM?

     1
  • Par Geneviève Brousseau
    03 Août 2014

    Bravo!! Quelle bonne nouvelle! Le tableau de valeur nutritive et la liste des ingrédients avaient grand besoin d'être clarifiés et simplifiés.

     1
  • Par MARC DESJARDINS
    18 Juillet 2014

    votre lien pour la consultation de santé canada est en anglais

    journalist
    Par Protégez-Vous de Protégez-Vous
    21 Juillet 2014

    Bonjour,
    Le lien est bel et bien en français. Peut-être que les "cookies" qui sont sur votre ordinateur font en sorte que le lien s'affiche en anglais sur votre ordinateur. Vous pouvez changer la langue directement sur la page de Santé Canada (ou effacer les cookies de votre ordinateur).

  • Par Bra Bry
    10 Août 2014

    ATTENTION

    ATTENTION, il ne faut pas consommer les produits avec marqué "glucose-fructose", en effet, le mot "glucose-fructose" veut dire "sirop de mais" (corn syrup)

    C'est de l'arnaque, ils ont changé le nom. Évitez le sirop de mais, c'est le pire des sucres. Ils ont changé le nom pour que les gens ne se rendent pas compte.