Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Devancer sa deuxième dose de vaccin pour mieux voyager

Par Marie-Eve Shaffer
vaccin Shutterstock.com

Vous voulez recevoir rapidement votre deuxième dose de vaccin pour voyager en étant pleinement protégé contre la COVID-19 ? Sachez qu’il est possible de le faire après un délai de trois ou quatre semaines.

Anaïs fait partie des expatriés qui souhaitent par-dessus tout revoir leur famille et elle souhaite se rendre en France cet été. Sa sœur doit d’ailleurs convoler en justes noces. Mais, avant d’entreprendre ce voyage, elle tenait à être entièrement vaccinée pour éviter la quarantaine à l’hôtel à son retour. « Ça coûte une petite fortune. Ça fait un gros trou dans le budget vacances », soulève-t-elle.

Son vol est réservé pour le 22 juillet. Pour s’assurer que le vaccin atteigne sa pleine efficacité, elle devait obtenir la deuxième dose au moins 14 jours avant : or, son deuxième rendez-vous était fixé au 12 juillet.

Sur les conseils d’amis, elle a décidé de se présenter au centre de vaccination du Stade olympique le 1er juillet, soit moins de huit semaines après l’injection de sa première dose. « Je me suis dit que j’allais essayer », relate-t-elle.

Anaïs n’a été pas été refusée. Elle a pu recevoir une deuxième dose, mais le processus a été laborieux. Elle a dû expliquer à plus d’une reprise pourquoi elle voulait être vaccinée plus tôt. « Mais on ne m’a pas demandé mes billets d’avion », rapporte-t-elle.

Recommandation : huit semaines d’intervalle

Le ministère de la Santé et des Services sociaux précise qu’un intervalle de huit semaines est recommandé entre les deux doses de vaccin contre la COVID-19. « Mais le Protocole d’immunisation du Québec autorise un intervalle minimum plus court », indique-t-il.

Si vous avez reçu une dose du vaccin de Pfizer-BioNTech ou de Moderna, vous pouvez obtenir la deuxième dose 21 jours après la première. Dans le cas du vaccin d’AstraZeneca, un intervalle minimal de 28 jours est exigé.

« En recevant le vaccin avant le délai de huit semaines, l’efficacité risque toutefois d’être diminuée », insiste le ministère.

Depuis le 6 juillet, la plateforme Clic Santé vous permet de prendre un deuxième rendez-vous de vaccination quatre semaines après le premier. Avant cela, un intervalle de huit semaines était imposé. Ce délai de huit semaines est toutefois maintenu pour les jeunes de 12 à 17 ans. Si vous voulez recevoir une deuxième dose de vaccin encore plus tôt, présentez-vous dans un centre de vaccination sans rendez-vous.

>> À lire aussi : Vaccins contre la COVID-19 : 10 réponses à vos questions

 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.