Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Dès octobre, vous pourrez vous faire vacciner contre la grippe et la COVID-19 en même temps

Par Maïté Belmir
vaccin-grippe-covid as-artmedia/Shutterstock.com

Québec devance d’un mois sa campagne annuelle de vaccination contre la grippe afin de la combiner avec celle contre la COVID-19. Dès le 1er octobre, vous pourrez recevoir les deux injections en même temps.

Les autorités sanitaires québécoises intensifient depuis quelques semaines leurs efforts de vaccination contre la COVID-19 en prévision de l’automne. Elles estiment que le nombre de cas d’infection pourrait augmenter lorsque les températures vont descendre et que les rencontres à l’intérieur seront plus nombreuses.

La campagne vise les personnes résidant en CHSLD et en résidences privées pour aînés (RPA), les personnes de 60 ans et plus – en commençant par les personnes de 80 ans et plus –, les travailleurs de la santé et les femmes enceintes. Le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) recommande aussi une vaccination contre la COVID-19 dès l’automne pour les personnes de 5 ans et plus immunodéprimés ou dialysés, ou vivant avec une maladie chronique, et ce, même si elles ont déjà reçu une ou deux doses de rappel plus tôt cette année.

L’intervalle recommandé pour la vaccination est de cinq mois après sa dernière injection ou trois mois depuis qu’on a eu la COVID-19. Le délai est également de trois mois entre la vaccination de base et la première dose de rappel. Le CIQ recommande d’utiliser le vaccin bivalent Spikevax (Moderna) pour les personnes de 30 ans et plus.

Une saison de grippe précoce?

La Santé publique a aussi décidé de devancer la campagne de vaccination contre la grippe après avoir constaté que la saison d’influenza a commencé plus tôt dans les pays de l’hémisphère Sud.

Comme tous les pays de l’hémisphère Nord, le Québec et le Canada observent la saison d’influenza au sud pour tenter de prévoir ce qui les attend et adapter les vaccins aux souches en circulation. Cette année, l’Australie a connu sa plus forte saison en cinq ans et elle a commencé plus tôt. Les jeunes enfants ont été les plus touchés, mais les aînés ont subi davantage de complications sévères.

Les autorités sanitaires recommandent fortement aux aînés de 75 ans et plus et aux personnes vulnérables de recevoir un vaccin contre l’influenza. Ces clientèles peuvent d’ailleurs se faire vacciner gratuitement, tout comme les enfants et adultes atteints de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes, les travailleurs de la santé et les proches de personnes à risque élevé d’hospitalisation ou de décès.

Une double vaccination

Le vaccin contre la grippe pourra être administré en même temps que celui contre la COVID-19. Toutefois, les détails sur les lieux et les modalités n’ont pas encore été précisés.

Les pharmaciens contactés par Protégez-vous n’ont pas reçu de directive de la Santé publique sur les lieux de la double vaccination et si elle sera accessible en pharmacie. Ces informations seront mises à jour avant le début de la campagne de vaccination prévue pour le début d’octobre, indique la porte-parole du ministère de la Santé et des Services sociaux, Marie-Hélène Émond.

D’un point de vue médical, la vaccination simultanée de la COVID-19 et de la grippe n’est pas contre-indiquée. D’après la Dre Quach-Thanh, présidente du CIQ, la production des anticorps des deux vaccins ne semble pas être altérée par leur co-administration.

La vaccination contre la grippe en même temps que contre la COVID-19 «est acceptable et peut accroître l’efficacité du programme» pour les personnes de 4 ans et plus, indique le guide du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI).

Les nouvelles recommandations de la Fédération internationale pharmaceutique (FIP) vont dans le même sens. Cette dernière précise que l’administration simultanée du vaccin contre la COVID-19 et du vaccin antigrippal peut contribuer à augmenter la couverture vaccinale contre ces deux maladies, car elle n’oblige pas les gens à revenir pour une seconde visite, précise son guide à l’intention des pharmaciens.

Il est possible d’être infecté tour à tour par la grippe et la COVID-19, et même par les deux en même temps. Le vaccin contre la COVID-19 ne protège pas contre l’influenza. Les deux virus causant des symptômes semblables, la seule façon de les distinguer avec certitude est de passer un test pour la COVID-19. Il est donc important de se tester régulièrement en présence de symptômes comme la fièvre, la toux, la fatigue et la perte de l’odorat ou du goût.

>> À lire aussi: Rhume, grippe, COVID-19... comment distinguer les symptômes? et Où et quand se faire vacciner contre la grippe

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.