Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Des cas d’hépatite A liés à des mangues congelées

Par Catherine Crépeau
rappel-mangues-congelees-2

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a annoncé vendredi le rappel de plusieurs marques de mangues congelées qui pourraient être contaminées par le virus de l’hépatite A. Trois cas d’infection ont été signalés au Québec et en Nouvelle-Écosse.

Le rappel touche les produits suivants de l'entreprise montréalaise Nature's Touch Frozen Food :

  • Mangues congelées Nature's Touch, 2 kg (CUP 8 73668 00180 7);
  • Mangues Magifiques congelées Compliments, 600 g (CUP 0 55742 50430 9);
  • Morceaux de mangues congelées Irresistibles, 600 g (CUP 0 59749 87600 1);
  • Mangues en morceaux congelées Le choix du Président, 600 g (CUP 0 60383 99387 0).

Les produits concernés portent la mention meilleur avant novembre 2022 ou décembre 2022.

Les produits ont été vendus au Québec, en Ontario, en Saskatchewan, au Manitoba, au Nouveau-Brunswick, et en Nouvelle-Écosse et pourraient avoir été vendus dans d'autres provinces et territoires.

Les produits visés devraient être jetés ou rapportés au magasin où ils ont été achetés.

L’hépatite A

« Les aliments contaminés par le virus de l'hépatite A ne présentent pas nécessairement d'altération visible ni d'odeur suspecte », indique le rappel. Leur consommation peut toutefois causer l'hépatite.

L'infection par le virus de l'hépatite A se manifeste habituellement par de la fièvre, un malaise général, une perte d'appétit, des nausées, des vomissements et un inconfort abdominal. Elle peut aussi causer une inflammation du foie ou une jaunisse.

Les symptômes apparaissent de 15 à 50 jours après la consommation d’aliments contaminés. La vaccination peut prévenir leur apparition si elle est reçue dans les 14 jours qui suivent l’exposition.

Au 31 juillet 2021, deux cas confirmés en laboratoire d’infections au virus de l’hépatite A ont été rapportés au Québec et un en Nouvelle-Écosse. On ne signale aucune hospitalisation ni aucun décès.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments conseille à ceux qui croient avoir été malades après avoir consommé un produit visé par un rappel de communiquer avec un médecin.

>> À lire aussi : Alimentation: 12 conseils pour éviter d'être malade en voyage et Rappels alimentaires: pas de microbes dans mon assiette!

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.