Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Déconfinement estival : les nouvelles règles

Par Marie-Eve Shaffer
deconfinement

Ouverture des terrasses, levée du couvre-feu, autorisation de rassemblements… après des mois de restrictions plutôt sévères, l’heure est maintenant au déconfinement. Dans les prochaines semaines, vous recouvrerez un peu de liberté, mais des mesures sanitaires continueront à l’encadrer.

Le gouvernement du Québec propose un déconfinement graduel, qui pourrait être retardé dans des régions où la situation épidémiologique se détériore. Il prévoit que «la majorité des régions», incluant celle de Montréal, basculeront en zone orange le 31 mai, puis en zone jaune le 14 juin et, enfin, en zone verte le 28 juin.

«Je ne souhaite pas jouer au yoyo. Par contre, ça pourrait arriver que dans une région, on assouplisse [les mesures] moins rapidement», souligne le premier ministre François Legault.

En cas d’éclosions, certaines mesures pourraient être revues. «Si les gens se mettent à se comporter [comme s’ils étaient en zone verte] dès la fin de mai ou le début de juin, le nombre de contacts augmentera et on pourrait voir une augmentation [des cas de COVID-19]», prévient le directeur national de la santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda. Pour éviter cette situation, il faudra respecter les consignes en mai et en juin.

Pour le moment, voici comment vous pourrez profiter de l’été.

Est-ce que je peux recevoir mes proches pour un repas à l’intérieur ?

Dans les zones rouge et orange, il n’est pas permis d’organiser de petits rassemblements à l’intérieur. Si votre région se trouve en zone jaune, vous pouvez alors accueillir dans votre résidence des proches d’une autre maisonnée, en respectant la distanciation physique et en portant le masque. Dans la zone verte, dix personnes habitant à trois adresses différentes peuvent ainsi se réunir.

À partir du 25 juin, deux personnes pleinement vaccinées, c’est-à-dire ayant reçu les deux doses prescrites, pourront se visiter à l’intérieur sans porter de masque et sans conserver une distanciation physique, quelle que soit la zone. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, entend d’ailleurs devancer l’administration des deuxièmes doses si le calendrier de livraison des vaccins est maintenu.

Puis-je aller prendre un verre sur une terrasse ?

Les terrasses des restaurants rouvriront le 28 mai dans toutes les régions du Québec et celles des bars retrouveront leurs clients le 11 juin. Dans les zones rouge et orange, deux personnes seules vivant à différentes adresses, avec ou sans enfants, pourront s’y asseoir autour d’une même table, alors que dans la zone jaune, deux maisonnées pourront s’y réunir.

Si les propriétaires de bars doivent patienter un peu plus longtemps que les restaurateurs avant de recevoir des clients, c’est que leurs établissements sont davantage propices aux contacts, a expliqué le premier ministre Legault. «Quand on est au restaurant, on s’assoit et on parle aux gens qui sont à notre table. Quand on va dans un bar, que ce soit sur la terrasse ou à l’intérieur, ça peut arriver qu’on jase avec d’autres personnes. Donc, il y a plus de contacts.»

Et si une averse surprend les clients attablés sur une terrasse, ils pourront se réfugier dans l’établissement, mais ils devront porter un masque et maintenir une distanciation physique, a dit le Dr Arruda. «Il faut utiliser son gros bon sens», a-t-il lancé.

Est-ce que je vais pouvoir manger au restaurant?

En zone orange, les restaurants pourront de nouveau accueillir des clients dans le respect des règles sanitaires, c’est-à-dire que deux personnes venant de deux maisonnées pourront s’y sustenter autour d’une même table, ou une famille vivant dans la même résidence. Dans la zone jaune, deux maisonnées pourront s’y retrouver. Les coordonnées des clients devront être colligées dans un registre.

Les gyms pourront-ils rouvrir?

Les gyms sont fermés en zone rouge. Dès que votre région tombera en zone orange, vous pourrez retrouver votre centre d’entraînement, soit à partir du 31 mai pour la plupart des régions.

Dans la zone orange, vous pouvez pratiquer un sport seul ou avec les personnes qui vivent avec vous. Les sports de groupe sans contact sont autorisés en zone jaune tandis qu’en zone verte, de brefs contacts sont permis.

Est-ce que je vais pouvoir organiser un barbecue dans ma cour, autour de la piscine, avec des amis?

Les rassemblements dans les cours arrière seront permis à partir du 28 mai dans les zones rouge, orange et jaune, mais ils ne pourront réunir que huit personnes ou les occupants de deux maisonnées différentes. Dans la zone verte, dix personnes ou les occupants de trois résidences différentes peuvent se retrouver à l’extérieur. Dans tous les cas, les personnes qui ne vivent pas à la même adresse doivent maintenir leur distance.

Je veux rassembler une vingtaine de membres de ma famille dans un parc. Est-ce que ce sera permis?

Vous devrez faire des choix parmi vos invités puisque vous ne pouvez réunir que huit personnes en zone rouge et 12 en zone orange. Vos proches devront porter le masque et maintenir une distance de deux mètres entre eux. En jaune, vous pouvez vous réunir en 12, sans porter le masque, mais en maintenant vos distance. Dans la zone verte, vous pouvez réunir jusqu’à 50 personnes dans un lieu public extérieur. La distanciation physique doit être maintenue entre les personnes qui ne vivent pas à la même adresse.

Si vous décidez de louer une salle, vous ne pouvez rassembler que 25 personnes en zone verte. Elles doivent toutes porter le masque et conserver leurs distances. En zone jaune, votre liste d’invités devra se limiter à 12 noms provenant de deux adresses. Ils devront porter le masque et respecter la distanciation physique entre les deux «bulles» familiales. Si vous habitez en zone rouge ou orange, vous devrez faire preuve de patience puisque de telles réunions de famille sont interdites à l’intérieur.

Le Dr Horacio Arruda a dit attendre les mois d’août et de septembre pour réévaluer la conjoncture épidémiologique et décider s’il y a une possibilité d’autoriser des réunions de famille à Noël.

Devrai-je surveiller l’heure pour respecter le couvre-feu durant tout l’été ?

Le couvre-feu prendra fin dans toutes les régions du Québec le 28 mai.

Vais-je pouvoir participer à des activités à l’extérieur, comme assister à un concert ou à un événement sportif?

Dès le 21 mai, les salles de spectacle et les stades extérieurs ayant des sièges attitrés peuvent accueillir jusqu’à 2 500 spectateurs en aménageant des sections réunissant au plus 250 personnes. Une distanciation de 1,5 m doit être maintenue entre ceux qui ne vivent pas à la même adresse.

À partir du 25 juin, les festivals retrouveront leur public. Ils pourront recevoir jusqu’à 2 500 invités.

Pendant mes vacances, vais-je pouvoir voyager?

Les déplacements interrégionaux au Québec seront autorisés à partir du 28 mai. Les voyages dans les autres provinces canadiennes, où la situation épidémiologique demeure inquiétante, comme en Ontario, sont toutefois déconseillés.

Quant aux périples à l’étranger, François Legault estime qu’il est nécessaire de les restreindre. Il a d’ailleurs demandé au premier ministre Justin Trudeau de maintenir la quarantaine obligatoire à l’hôtel au retour d’un voyage à l’extérieur du Canada.

Dois-je continuer à porter le masque dans les lieux publics ?

Si les trois quarts des Québécois âgés de 12 ans et plus sont complètement vaccinés (deux doses) à la fin du mois d’août, les autorités publiques prévoient que l’obligation de porter le masque sera abolie dans les lieux publics. Avant cela, le Dr Arruda juge que la levée de la consigne est «trop risquée».  

>> À lire aussi : À quoi ressembleront les camps de vacances cet été?

 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.