Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

COVID-19: s’isoler sans contaminer la maisonnée

Par Marie-Eve Shaffer
covid-maison Shutterstock.com

Si vous avez contracté la COVID-19 ou si vous êtes à risque d’être atteint de la maladie, vous devez vous isoler. Mais comment se mettre en quarantaine dans sa maison, sans contaminer sa famille?

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, l’Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ) et l’Agence de la santé publique du Canada ont émis des directives pour vous aider à ne pas propager le virus au sein de votre famille.

Ces autorités de santé publique précisent que vous devez vous retirer pendant 10 jours dès que vous recevez un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19. Vous devez aussi vous isoler si:

– Vous présentez des symptômes de la COVID-19 (fièvre, toux, difficultés respiratoires, fatigue, perte de l’odorat).

– Vous avez été en contact avec une personne atteinte de la maladie.

Il est à noter que, si vous avez obtenu un résultat positif à un test de dépistage, vous devez vous confiner, même si vous ne présentez aucun symptôme, puisque vous pouvez transmettre le virus.

Restreindre les contacts

La règle d’or: évitez tous les contacts, même avec vos proches qui ont aussi contracté la COVID-19. Si les personnes avec qui vous vivez ne sont pas atteintes de la maladie et qu’elles ne sont pas à risque de l’être, ne les approchez pas. Elles devraient même quitter le logement, surtout si elles présentent des risques de complication (elles sont immunosupprimées, atteintes d’une maladie chronique ou âgées de 70 ans et plus), le temps que vous complétiez votre quarantaine.

Dans le cas où vous devez continuer à vivre sous le même toit que les membres de votre famille, isolez-vous dans une pièce. Restez-y le plus souvent possible. Dormez-y seul et, si cela est possible, prenez-y vos repas. Aucun visiteur ne doit y mettre le pied.

Si vous sortez à l’extérieur, demeurez sur votre balcon ou dans votre cour privée et assurez-vous de maintenir une distance de deux mètres avec quiconque.

S’il vous est difficile de limiter vos contacts humains, sachez que vous devez faire de même avec votre chat ou votre chien. Étant donné que les risques de transmission du virus entre l’humain et les animaux ne sont pas bien documentés, la prudence est de mise.

>> À lire aussi: COVID-19: Quoi avoir sous la main si vous êtes en quarantaine

Cohabitez dans des espaces communs

Dans les pièces que toute la maisonnée utilise, comme la cuisine et la salle de bain, essayez de ne pas croiser vos proches. Un horaire pour la préparation des repas, par exemple, peut être conçu à cette fin. Sinon, conservez une distance de deux mètres avec les personnes avec qui vous vivez. Si cela est impossible, portez un masque de procédure ou un couvre-visage et changez-le s’il est humide ou souillé.

Si votre logement comprend plus d’une salle de bain, l’une d’entre elles doit vous être réservée. Dans le cas où vous devez utiliser la même salle de bain que toute la famille, vous devez la désinfecter après chaque visite.

Assurez-vous que les pièces de votre logement sont bien ventilées. Si la météo le permet, ouvrez les fenêtres.

N’oubliez pas de vous laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou un désinfectant à base d’alcool. Utilisez un mouchoir jetable pour vous moucher ou pour éternuer.

>> À lire aussi: Comment choisir son désinfectant pour les mains 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.