Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

COVID-19: le port du masque en 5 questions

Par Catherine Crépeau Mise en ligne : 21 Juillet 2020 Shutterstock.com

port_du_masque Shutterstock.com

Le port du masque est désormais obligatoire dans les lieux publics fermés et partiellement couverts pour les personnes de 12 ans et plus. La mesure vise à limiter la propagation du virus, à la condition de respecter certaines règles d’usage et d’entretien.

La première chose à savoir, c’est que le masque en tissu n’a pas pour fonction de vous protéger, mais de protéger votre entourage. Son port demande cependant un certain apprentissage. Nous avons regroupé les recommandations de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour vous aider.

Comment dois-je mettre et enlever mon masque?

Lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon pendant 30 secondes ou avec une solution hydroalcoolique avant d’enfiler votre masque et après l’avoir retiré.

Il est recommandé d’éviter de toucher le masque. Aussi, utilisez les élastiques pour le manipuler, le mettre et le retirer. Installez les courroies derrière les oreilles, puis étendez votre masque pour couvrir votre nez, votre bouche et votre menton. Placez-le de façon qu’il moule votre nez et qu’il n’y ait aucun espace entre le masque et votre visage, parce qu’un masque mal ajusté perd de son utilité.

Si le masque bâille au niveau des joues parce les élastiques sont trop longs, faites-y un nœud pour les raccourcir. Si votre couvre-visage n’épouse pas les formes de votre visage, il serait préférable de chercher un autre modèle.

>> À voir aussi: COVID-19: comment se laver les mains

Que faire si je dois le retirer pour manger ou entre deux visites dans des établissements fermés?

On évite de le tirer sous son nez, de l’accrocher à une oreille, de le porter au cou ou dans les cheveux. D’abord parce que ça oblige à manipuler le masque, ce qui est déconseillé, ensuite parce que le cou et les cheveux sont aussi des sites de contamination.

Lorsque vient le temps d’enlever votre masque, il est recommandé de le ranger dans un sac en plastique ou en papier ou dans une enveloppe. On évite de le glisser sans protection dans une poche ou un sac à main. De cette façon, si votre masque n’est pas sale ou humide, vous pourrez le réutiliser après le lunch ou au cours de la journée si vous avez plusieurs courses à faire. Si vous désirez le remettre, il est important de le retirer du sac en le prenant par les élastiques pour éviter toute contamination.

Et si je dois me gratter le nez ou éternuer?

L’intérêt du masque dépend de sa manipulation. Se gratter le nez sous le tissu ruine son efficacité. Même s’il donne chaud, qu’il génère de la buée dans vos lunettes ou qu’il vous pique, vous devez le laisser en place jusqu’au moment où ce ne sera plus obligatoire de le porter.

Imaginez les particules virales comme étant de l’huile: si vous touchez votre masque, vous salissez vos mains… et tout ce que vous manipulerez par la suite.

Vous devez absolument vous gratter le nez? Faites-le par-dessus le tissu et lavez-vous les mains ensuite.

Combien de temps puis-je le porter?

Si vous avez un couvre-visage en tissu, vous devez le changer dès qu'il est humide ou souillé, notamment après avoir éternué ou toussé. Idéalement, on porte les masques lavables une seule journée. Mais si vos occupations vous amènent à transpirer, vous pourriez avoir besoin de plusieurs masques dans une même journée.

Comment dois-je le laver?

Retirez votre masque sans toucher le tissu, puis placez-le directement dans la machine à laver ou dans un sac qui sera vidé dans la cuve. Vous pouvez le laver avec d’autres articles à l’eau chaude, puis le passer à la sécheuse. Dans l’idéal, le masque doit être sec dans les deux heures après son lavage. Les masques en tissu doivent être lavés quotidiennement.

Porter le masque n’empêche pas de respecter la distance de deux mètres entre les personnes. Et les réfractaires au port du masque s’exposent à des amendes pouvant aller jusqu’à 6000 $.

>> À voir aussi: Masque: comment le fabriquer, le mettre et le laver

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle