Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

COVID-19: 5 questions sur les rassemblements de 250 personnes

Par Marie-Eve Shaffer
cinema

Les rassemblements d’au plus 250 personnes sont désormais autorisés dans les lieux publics. Si cette permission accordée par la direction de la santé publique vous donne l’impression de retrouver votre vie d’avant la pandémie de COVID-19, il n’en est cependant rien.

Quels sont les lieux concernés par cette mesure de déconfinement?

Les salles de spectacle et de théâtre, les cinémas, les salles communautaires et les lieux de culte peuvent accueillir 250 personnes, mais doivent respecter les consignes de distanciation publique. Ainsi, pendant l’événement, lorsque les personnes sont assises sur leur siège, elles doivent maintenir une distance de 1,5 mètre avec celles qui viennent d’une autre maisonnée. Sinon, la règle du deux mètres prévaut en tout temps.

La majorité des salles de spectacle ou de théâtre ont annulé leur programmation estivale, et parfois même une partie de celle prévue à l’automne. Celles qui vont rouvrir n’accueilleront pas autant de spectateurs qu’avant la crise sanitaire. «Avec les règles de santé publique, on peut difficilement mettre plus de 40 sièges (au lieu de 196 en temps normal)», mentionne Stéphanie Thériault, directrice des communications et de la programmation du Théâtre du Bic, à Rimouski.

Dans les églises du diocèse de Québec, «deux sièges sur trois ou trois sièges sur quatre sont fermés», indique René Tessier, du service des communications du diocèse.

Les Cinémas Guzzo souhaitent pour leur part profiter de cette ouverture de Québec. Le président-directeur général de l’entreprise, Vincent Guzzo, entend remplir ses salles de projection jusqu’à 50 % de leur capacité. Quelque 200 cinéphiles peuvent ainsi se retrouver dans les plus grandes, et 50 dans les plus petites.

Il est aussi possible de réunir 250 spectateurs pendant un événement sportif amateur, qu’il se déroule à l’intérieur ou à l’extérieur. Baseball Québec avance que les occasions de réunir une telle assistance seront plutôt rares puisque la fédération a annulé tous les tournois provinciaux. «Des régions vont organiser des tournois pour clore la saison, mais pas toutes», rapporte la coordonnatrice des communications de Baseball Québec, Audrey Lessard, sans préciser le nombre de compétitions qui auront lieu avant la rentrée scolaire.

>> À lire aussi: COVID-19: le port du masque en 5 questions

Dois-je porter le masque ou un couvre-visage dans les rassemblements de 250 personnes?

En vous déplaçant dans les lieux publics fermés ou couverts, vous devez porter un masque ou un couvre-visage, à moins que votre état de santé ne vous empêche d’en mettre un. Les enfants âgés de moins de 12 ans sont exemptés. Dans la mesure du possible, vous devez en plus conserver une distance de deux mètres avec ceux qui n’habitent pas à la même adresse que vous.

Pendant la présentation du spectacle, de l’activité sportive ou de la cérémonie religieuse, vous pouvez retirer votre masque ou votre couvre-visage, si vous êtes assis et immobile.

Pendant les événements extérieurs, vous devez porter le masque si vous ne pouvez pas maintenir une distanciation physique de deux mètres avec ceux résidant à une autre adresse postale que la vôtre.

Dois-je arriver à l’avance à un événement pouvant rassembler 250 personnes?

C’est préférable en raison de la surveillance des entrées. Les Cinéplex Odéon demandent à leurs clients d’arriver 15 minutes plus tôt qu’à l’habitude afin d’entrer graduellement dans la salle de projection. De plus, «on ne peut pas laisser une personne entrer dans une salle plongée dans la noirceur», souligne Vincent Guzzo. Le Théâtre du Bic a formulé la même demande afin d’éviter les attroupements à l’entrée de la salle de spectacle.

Qu’en est-il des festivals et des grands événements?

Le gouvernement du Québec a donné le feu vert jeudi à l’organisation de festivals et de grands événements. Les consignes sanitaires doivent toutefois être respectées, ce qui signifie que les entrées et les sorties doivent être contrôlées et que les festivaliers doivent maintenir une distance de deux mètres entre eux.

L’autorisation survient cependant trop tard pour les comités organisateurs qui ont déjà annulé ou modifié leurs événements. Ainsi, l’International de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu, de même que les festivals organisés par evenko – Osheaga, ÎLESONIQ, Lasso et YULEAT – n’auront pas lieu cette année.

Fierté Montréal, un festival qui célèbre la diversité sexuelle et de genre, a modifié sa programmation pour se tenir virtuellement du 6 au 16 août. «On n’est pas en mesure de se retourner sur un dix cents et de rassembler physiquement [des festivaliers]», mentionne son directeur des communications, François Laberge.

La programmation du Festival Juste pour rire, qui prévoit présenter ses événements en ligne et en salles du 29 septembre au 11 octobre, est également maintenue. «Nous ne prévoyons pas offrir une portion extérieure de notre festival à court terme», indique le Groupe Juste pour rire dans un échange de courriels.

Puis-je organiser une grande fête avec 250 personnes à ma résidence?

Non. Il est interdit de réunir plus de 10 personnes à votre domicile ou dans un chalet privé.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.