Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Fini le plomb dans les jouets: voici le cadmium... plus toxique!

Par Jean-François Gazaille
jouets-plastique Shutterstock.com

Les autorités américaines viennent de déclencher une enquête sur la présence d’un métal toxique, le cadmium, dans des jouets et bijoux importés de Chine.

L’enquête de la Commission de la sûreté des produits de consommation fait suite à un reportage d’une agence de presse américaine publié la semaine dernière.

Des journalistes de l’Associated Press ont découvert que 12 % des 103 articles testés par un chimiste indépendant renfermaient au moins 10 % de cadmium.

La concentration maximale généralement tolérée dans la plupart des pays est de l’ordre de 0,1 %.

Les concentrations de cadmium les plus élevées — oscillant entre 80 % et 90 % — ont été décelées dans des bijoux pour enfants vendus chez de grands détaillants américains comme Walmart et Claire’s, une chaîne d’accessoires vestimentaires présente aux États-Unis, au Canada anglais et en Europe.

Il y a une dizaine de jours, les deux entreprises ont retiré des tablettes tous les articles visés par l’enquête de l’Associated Press.


Et au Canada?

Walmart Canada a indiqué que les succusales canadiennes ne tenaient pas ces articles. «Nos acheteurs ne s’approvisionnent pas auprès des mêmes fournisseurs que les magasins américains», a déclaré Susan Schuta, porte-parole de la chaîne.

Même à de faibles niveaux d’exposition, le cadmium peut nuire au développement de l’enfant. Un bambin peut ingérer des particules de cadmium en suçant ou en mordillant un jouet qui en contient.

Le cadmium occupe le septième rang sur la liste des 275 matières les plus dangereuses du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies.

Santé Canada a pour sa part indiqué par voie de communiqué qu’elle avait entrepris en 2009 une évaluation de la présence de cadmium dans les bijoux destinés aux enfants. Les résultats devraient être dévoilés en mars.

Le ministère a néanmoins précisé qu’«aucune exigence réglementaire à l’égard des niveaux de cadmium dans les bijoux pour enfants» n’était en vigueur au Canada, bien que ce métal soit encore plus toxique que le plomb, selon une étude financée il y a dix ans par Santé Canada.

Aucun porte-parole du ministère n’a été en mesure de nous expliquer les raisons de ce vide réglementaire.


Moins cher

Les manufacturiers chinois se sont tournés vers le cadmium après l'interdiction du plomb pour la fabrication de jouets, notamment aux États-Unis et au Canada.

La baisse du prix du cadmium au début de la décennie et sa grande malléabilité auraient également incité les fabricants à l’employer au détriment du zinc, un métal blanc plus cher et plus dur. Le cadmium entre également dans la fabrication de piles, de revêtements anticorrosion et de pigments de couleur.

Les autorités chinoises ont annoncé leur intention de faire la lumière sur l’emploi du cadmium dans les bijoux et jouets destinés à l’exportation.


Sources:
Associated Press, Santé Canada, La Presse Canadienne

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.