Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

De l’arsenic dans le jus de pomme

Par Frédéric Perron
De larsenic dans le jus de pomme

Un organisme américain a trouvé une quantité d’arsenic qu’il juge élevée dans un échantillon de jus de pomme Mott’s.

Selon les tests menés pour l’Empire State Consumer Project (ESCP) sur des échantillons de jus de pomme et de compote de pommes de plusieurs marques, un échantillon de jus Mott’s contenait 55 parties par milliard (ppb) d’arsenic, soit plus de cinq fois la limite permise dans l’eau potable aux États-Unis.

L’Environmental Protection Agency fixe la concentration maximale tolérée d’arsenic dans l’eau potable à 10 ppb. De son côté, la Food and Drug Administration (FDA) n’impose aucune limite à la présence d’arsenic dans le jus. L’ESCP demande à la FDA de fixer la même concentration maximale pour le jus que pour l’eau.

Toxique ou pas?

Selon Santé Canada, l’arsenic inorganique est considéré comme toxique pour la santé humaine, ce qui n’est pas le cas de sa forme organique. On en trouverait dans de nombreux aliments à la suite d’accumulation normale de source environnementale. La concentration d’arsenic inorganique dans les aliments serait généralement faible. L’exposition à long terme à cette substance contribuerait au risque de contracter le cancer. Elle pourrait aussi affecter le tractus gastro-intestinal, les reins, le foie, les poumons et l’épiderme.

Les tests commandés par l’ESCP ne font pas de distinction entre l’arsenic organique et inorganique. Toutefois, d'après Kathleen Burns, toxicologue et conseillère scientifique de l'ESCP, le premier serait aussi toxique que le second.

Au Canada, le Règlement sur les aliments et drogues fixe la limite d’arsenic dans les jus de fruits à 100 ppb. L’échantillon de jus de pomme Mott’s qui contenait 55 ppb d’arsenic respecterait donc la norme en vigueur ici. Chaque année, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) effectue des tests pour mesurer les résidus de métaux dans les jus. Selon l'ACIA, tous les produits à base de pommes, y compris les jus, qui ont été analysés depuis un an et demi respectent le seuil de tolérance établi pour l’arsenic.

La Chine pointée du doigt

Selon l’organisme Food & Water Watch, les deux tiers du jus de pomme consommé aux États-Unis viennent de Chine. Au Canada, le jus de pomme est la principale importation agroalimentaire en provenance de Chine, d’après Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Selon Judy Braiman, directrice de l'ESCP, le jus chinois serait particulièrement à risque de contenir des concentrations élevées d’arsenic: «Je suis personnellement très

méfiante face aux produits importés de Chine, un pays qui n’a pas les mêmes normes environnementales que nous, même si nos propres normes doivent être améliorées.» «Jusqu’à présent, rien n’indique que les pommes et les produits à base de pommes provenant de Chine ne sont pas conformes aux normes canadiennes», affirme pour sa part l'ACIA.

À lire sur Protégez-Vous.ca

Arsenic: le riz vous empoisonne-t-il? - Juillet 2013
Quels sont les meilleurs jus de fruits pour la santé? - Avril 2011

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par CEDRIC BUDRY
    05 Janvier 2012

    «Jusqu’à présent, rien n’indique que les pommes et les produits à base de pommes provenant de Chine ne sont pas conformes aux normes canadiennes», affirme pour sa part l'ACIA

    Canadiennes et Canadiens, dormez tranquille ! Il y a du poison dans votre jus de pomme, mais soyez sans crainte: notre bon gouvernement veille au grain.

    y'a pas à dire: on dort vraiment au gaz !

     9