Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Antidépresseurs: dans les cas graves surtout

Par Lise Bergeron
Shutterstock

Efficaces, les antidépresseurs? Oui, mais dans les cas les plus graves surtout, conclut une méta-analyse publiée dans le Journal of the American Medical Association.

La revue, qui a passé au crible six études cliniques ainsi que quantité de données statistiques publiées au fil des 30 dernières années, visait à valider l'efficacité des antidépresseurs couramment prescrits pour traiter la dépression par rapport au placebo. Résultats: médicaments et placebo agissent de façon semblable dans le cas de dépressions légères à modérées, mais la vraie pilule surpasse nettement la fausse dans le cas de dépressions majeures.

Or, médecins, gouvernements et consommateurs ignorent que l'efficacité des antidépresseurs dépend en grande partie de la sévérité des symptômes, notent les auteurs de l'article. Il n'est pas certain que les gens qui souffrent de dépression légère à modérée – soit la majorité des patients traités – tirent un réel avantage de ces médicaments, concluent les chercheurs. 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.