Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Médecins de famille: ce qu'il faut savoir sur le nouveau guichet unique

Par Catherine Crépeau Mise en ligne : 28 avril 2016

Les cafouillages qui ont marqué les premiers jours d’inscription au Guichet d’accès à un médecin de famille semblent réglés. Il reste toutefois des irritants à faire disparaître.

ALT

Photo: Shutterstock

Le Guichet d’accès à un médecin de famille a été mis sur pied pour aider les Québécois qui n’ont pas de médecin de famille à en trouver un. Lancé le 12 avril, il a connu des débuts chaotiques. Des patients ont appris en s’inscrivant qu’ils avaient un médecin de famille qu’ils ne connaissaient pas (ou qu’ils ne se souvenaient pas d’avoir rencontré), qu’ils étaient toujours inscrits auprès de leur médecin malgré son départ à la retraite, ou encore que leur médecin avait transféré leur dossier à un collègue sans les aviser.


Du côté des médecins, certains se sont fait proposer de prendre en charge des patients qui habitaient à des dizaines de kilomètres ou dont le profil ne correspondait pas à leur pratique particulière, par exemple le suivi de grossesse, la pédiatrie, la santé mentale ou les soins à domicile.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux indique qu’il y a eu une nette amélioration et que plusieurs de ces problèmes ont été résolus. La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec collabore d’ailleurs avec le ministère pour améliorer le système afin qu’il réponde davantage aux besoins sur le terrain.

Jusqu’à présent, plus de 60 000 personnes se sont inscrites au nouveau guichet dans l’espoir de trouver un médecin de famille. Elles s’ajoutent aux quelque 350 000 noms qui figuraient déjà sur les listes d’attente des guichets régionaux d’accès pour la clientèle orpheline.

Puisque de nombreux patients étaient inscrits sur plusieurs listes en même temps, la mise en place d’un registre central a permis d’éliminer près de 150 000 noms qui étaient en réalité des doublons.

Un médecin vous fera signe

Tous les médecins de famille qui sont prêts à accueillir de nouveaux patients peuvent consulter la liste d’attente du Guichet d’accès à un médecin de famille. Ils se font alors proposer jusqu’à dix noms de patients orphelins dans leur secteur. C’est ensuite à eux de les contacter pour leur proposer une première rencontre. Vous avez été choisi? Vous avez le choix d’accepter ou non, sans perdre votre ordre de priorité sur la liste d’attente, assure-t-on au ministère.

Impossible toutefois de savoir combien de temps vous devrez attendre avant de recevoir un coup de fil. Le délai dépend des disponibilités des médecins et du nombre de demandes de patients dans votre secteur.

À votre première visite, votre nouveau médecin vous fera signer une autorisation confirmant que vous êtes inscrit auprès de lui. C’est une étape obligatoire pour éviter qu’un patient se retrouve sur la liste de prise en charge d’un médecin qu’il n’a pas rencontré.

Comment s’inscrire

Si vous étiez déjà inscrit auprès d’un guichet régional, vous n’avez pas à vous réinscrire au nouveau guichet; les listes d’attente des anciens guichets ont automatiquement été transférées dans le nouveau système et votre inscription a été reclassée par ordre de priorité en fonction de votre état de santé.

Si toutefois votre état de santé a évolué ou que vous avez changé d’adresse, vous pouvez modifier vous-même votre dossier sur le site du Guichet d’accès à un médecin de famille. Le site est la façon la plus rapide d’ajouter votre nom à la liste de patients en attente d’un médecin. Le système vous indique que vous êtes déjà inscrit auprès d'un médecin de famille? Communiquez avec lui pour valider l'information et prendre rendez-vous avec lui au besoin. 

Pour vous inscrire au guichet, vous devez:

• Avoir une carte d’assurance maladie valide;

• Ne pas avoir de médecin de famille;

• Être âgé de plus de 14 ans;

• Être domicilié au Québec, à l’adresse indiquée à la RAMQ;

• Ne pas habiter les territoires des Terres-Cries-de-la-Baie-James ou du Nunavik.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle