Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

600 milliards de dollars de panneaux solaires dans le Sahara

Par Stéphan Dussault
Solaire sahara

Imaginez un territoire 35 fois plus grand que l'Île de Montréal tapissé de panneaux solaires. Ce projet existe vraiment!

Baptisé Desertec, le projet vise à alimenter l'Europe en énergie solaire à partir du désert du Sahara.

On a peine à croire aux chiffres tellement ils sont gigantesques. 17 000 kilomètres carrés de panneaux solaires. Un consortium d'une douzaine d'entreprises européennes prévoit investir 600 milliards de dollars.

Si tout se déroule comme prévu, la première pelletée de sable devrait se faire dans cinq ans. Les panneaux solaires permettront de fournir 15 % de l'énergie consommée en Europe en 2050.


La fin du solaire photovoltaïque?

Dans ce colossal projet, on privilégiera l'utilisation des panneaux solaires thermiques, et non photovoltaïques.

Un panneau solaire photovoltaïque transforme la lumière en électricité alors qu'un panneau solaire thermique utilise plutôt la chaleur de l'astre, qu'elle emmagasine dans des tuyaux remplis de liquide.

Cette chaleur est transformée en vapeur, qui fait fonctionner des turbines pour générer l'électricité qui sera envoyée en Europe grâce à des câbles qui passeront sous la mer Méditerranée.

Le Sahara est considéré comme le désert le plus chaud du monde, d'où l'intérêt d'utiliser la technologie des panneaux thermiques.

Face à ce projet, des experts remettent même en question l'existence des panneaux photovoltaïques, moins performants que les thermiques. Quant aux énergies fossiles, c'est à se demander si on ne les relèguera pas bientôt aux oubliettes!


Pour en savoir plus:
Site de la Fondation Desertec

À voir aussi:
Japon: au pays du soleil photovoltaïque
(Protégez-Vous.ca)

Lire l'article
Compostables et biodégradables : un casse-tête pour les consommateurs

Les produits dits compostables, biodégradables ou réutilisables semblaient la solution de remplacement pour les plastiques, mais un rapport coproduit par Éco Entreprises Québec (ÉEQ) et la firme d’experts-conseils Solinov constate que, trop souvent, ces appellations ne remplissent pas leurs promesses et rendent complexe le tri des matières recyclables et compostables.

Lire l'article
Impôts 2020 : Québec accorde un délai, mais pas Ottawa

Revenu Québec vous accorde un mois de plus pour produire sans pénalité votre déclaration de revenus pour 2020. Une clémence qui n’a pas d’écho à l’Agence du revenu du Canada (ARC), qui imposera des pénalités pour les déclarations de revenus livrées après le 30 avril 2021.

Lire l'article
Comment limiter l’usage de vos données Facebook

Ce n’est plus un secret pour personne, les données personnelles sont une denrée recherchée. Les Facebook et Google de ce monde en ont fait leur empire. Pour eux, l’équation est simple : plus ils en savent sur vous, mieux c’est. Comment vous protéger? La réponse est double: limiter l’information partagée et limiter l’accès à cette information.

Lire l'article
Sans fil : le CRTC favorise la concurrence dans certaines régions

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) autorise certains fournisseurs régionaux à accéder aux réseaux sans fil mobiles de Bell Mobilité, Rogers, Telus et SaskTel afin d’offrir plus de choix et de meilleurs prix aux consommateurs.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par MARC DESJARDINS
    05 Janvier 2012

    C'est ne sont pas des panneaux solaires ou panneaux solaires thermiques, ce sont de simple miroir courbé.