Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Révolution dans le monde du «papier de toilette»

Par Stéphanie Perron

Le papier hygiénique destiné au grand public vient de connaître un bouleversement majeur: le premier rouleau dépourvu de tube en carton vient de voir le jour. Et on pourra le dérouler de la même façon qu’avant, vidéo à l’appui.

Lancé il y a quelques semaines par le fabricant Kimberly-Clark, le papier hygiénique Scott Naturals Tube-Free s’utilise de la même façon que les rouleaux standards.

Le trou au centre du rouleau n’est pas parfaitement rond, mais on peut l’installer facilement et le dérouler jusqu’au dernier petit carré de papier. La compagnie assure que ce changement de modifiera d’aucune façon la «routine» des utilisateurs. Pour l’instant, seuls certains magasins des bannières Walmart et Sam’s Club du nord-est des États-Unis offrent ce papier hygiénique «nouveau genre», vendu au même prix que les rouleaux ordinaires.

Kimberly-Clark estime à 17 milliards le nombre de tubes de carton utilisés chaque année dans les rouleaux de papier hygiéniques vendus aux États-Unis. Mis bout à bout, ces rouleaux représenteraient l’équivalent d’au moins deux fois la distance entre la terre et la lune. Même si on peut les déposer dans un bac à recyclage, ces tubes de carton finissent bien souvent dans la poubelle de la salle de bain.

Un produit «vert»

Avec des arguments tels que «réduire les déchets» ou «poser un geste vert à la maison», Kimberly-Clark espère visiblement toucher la fibre éco-responsable des consommateurs. Car aujourd’hui, l’argument écologique fait partie de toute bonne stratégie marketing. Surtout qu’au cours des dernières années, la multinationale a souvent été pointée du doigt par des groupes écologistes. L’organisme Greenpeace avait d’ailleurs entamé, en 2005, une campagne contre elle, notamment pour protester contre ses méthodes de production.

En 2009, Kimberly-Clark s’est toutefois engagé, entre autres, à protéger des forêts menacées et à promouvoir une gestion durable des forêts grâce aux produits certifiés par Forest Stewardship Council. Le géant des produits d'hygiène personnelle avait également consenti à augmenter radicalement le recours aux fibres recyclées. Greenpeace avait qualifié cet engagement d’entente historique.

Le fabricant Kimberly-Clark produit notamment les papiers mouchoirs Kleenex, les produits d’hygiène féminine Kotex, le papier hygiénique Cottonelle et les couches Pull-Ups et Huggies.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Dario Iezzoni
    05 Janvier 2012

    belle trouvaille que de repenser la conception pour réduire l'utilisation du carton. bravo ! mais ça ne m'empêchera pas d'acheter du cascades, la solution locale !

     9
  • Par marcel menard
    05 Janvier 2012

    Enfin une multinationnale qui s'implique dans la protection de l'environnement. Félicitation et je vous promet de vous encourager en achetant votre produit seulement, Marcel Ménard.

     7
  • Par marc simard
    17 Novembre 2014

    Étant donné que le produit sera moins couteux à produire, je suis certain que la compagnie abaissera ces prix. Hé bien non, le produit est devenu écologique donc plus $$$$$$!

     7