Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Les 10 problèmes de santé les plus courants dans les immeubles à bureaux

Par Stéphan Dussault
Qualite air au bureau faut il se plaindre

Près de neuf gestionnaires d’immeubles sur dix admettent que leurs locataires ont signalé des problèmes de santé liés à la qualité de l’air.

La climatisation du bureau laisse tranquillement place au chauffage... Que l'on parle d'air froid ou d'air chaud, ce sont les mêmes tuyaux qui sont concernés et le constat demeure identique: dans une majorité d’immeubles, on se plaint de problèmes de santé liés à l’air qui y circule.

C’est ce qui ressort d’une étude publiée en janvier 2011 par le Comité canadien sur la qualité de l’air intérieur et les bâtiments, une entité du Conseil national de recherches du Canada, et dans le cadre de laquelle 150 gestionnaires d’immeubles commerciaux ont été sondés. De quoi les locataires se plaignent-ils? D’abord de la poussière dans leurs locaux (26 % des plaintes), puis des odeurs (25 %), de la présence de composés organiques volatils (20 %) et finalement de bactéries et de moisissures (10 %).

Un nombre élevé de plaintes qui n’empêche pas 83 % des gestionnaires d’immeubles de qualifier l’air de leur immeuble de «bonne» ou de «très bonne». Parce que si les locataires râlent, les gestionnaires disent agir, soit en augmentant la ventilation, en contrôlant les sources de polluants ou en épurant l’air.

La meilleure façon pour eux de vérifier si leurs actions ont porté fruit? Une baisse des plaintes. Alors, pour obtenir un air de qualité au bureau, le mieux semble encore de se plaindre jusqu’à obtenir satisfaction!

Les 10 problèmes de santé les plus souvent rapportés:

  • Mal de tête 29 %
  • Réaction allergique 25 %
  • Yeux secs 21 %
  • Congestion nasale 16%
  • Nausée 11%
  • Asthme 9%
  • Rhume et grippe 9 %
  • Fatigue 8 %
  • Irritation cutanée 7 %
  • Toux 6 %
Lire l'article
Compostables et biodégradables : un casse-tête pour les consommateurs

Les produits dits compostables, biodégradables ou réutilisables semblaient la solution de remplacement pour les plastiques, mais un rapport coproduit par Éco Entreprises Québec (ÉEQ) et la firme d’experts-conseils Solinov constate que, trop souvent, ces appellations ne remplissent pas leurs promesses et rendent complexe le tri des matières recyclables et compostables.

Lire l'article
Impôts 2020 : Québec accorde un délai, mais pas Ottawa

Revenu Québec vous accorde un mois de plus pour produire sans pénalité votre déclaration de revenus pour 2020. Une clémence qui n’a pas d’écho à l’Agence du revenu du Canada (ARC), qui imposera des pénalités pour les déclarations de revenus livrées après le 30 avril 2021.

Lire l'article
Comment limiter l’usage de vos données Facebook

Ce n’est plus un secret pour personne, les données personnelles sont une denrée recherchée. Les Facebook et Google de ce monde en ont fait leur empire. Pour eux, l’équation est simple : plus ils en savent sur vous, mieux c’est. Comment vous protéger? La réponse est double: limiter l’information partagée et limiter l’accès à cette information.

Lire l'article
Sans fil : le CRTC favorise la concurrence dans certaines régions

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) autorise certains fournisseurs régionaux à accéder aux réseaux sans fil mobiles de Bell Mobilité, Rogers, Telus et SaskTel afin d’offrir plus de choix et de meilleurs prix aux consommateurs.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par ANNE DESLAURIERS
    05 Janvier 2012

    Intéressant. Y a-t-il une règlementation qui encadre les propriétaire d'immeubles résidentiels quant à la la qualité de l'air ?
    Que peut-on faire devant un propriétaire qui refuse de faire nettoyer les conduits d'aération?

     2
    Par JEAN-CLAUDE GRENIER
    05 Janvier 2012

    LES CONDUITS D'AÉRATION QUI ONT BESOIN D'UN NETTOYAGE IMPORTANT ONT UNE ODEUR DE TOAST BRULÉ, LES FILTRES DOIVENT ETRE REMPLACÉS ET TOUS LES CONDUITS DEVRONT ETRE NETTOYÉS PAR UN PROFESSIONNEL SINON REFUSÉ DE TRAVAILLER A CETTE ENDROIT, UN POINT C'EST TOUT ET VOUS VERREZ QUE LE TRAVAIL SE FERA . N'OUBLIEZ PAS QUE VOUS AMENEZ LES SYMPTOMES A LA MAISON. MAUX DE TETE,INSOMNIE ETC... BONNE CHANCE a tous

     2
  • Par Véronique Vezeau
    05 Janvier 2012

    Il n'y a rien de mieux que de l'air frais provenant de l'extérieur. Aucun purificateur d'air n'enlève tous les polluants, c'est impossible.

     1
  • Par YVON LÉVEILLÉ
    14 Février 2016

    C'est vrai qu'un échangeur d'air est désiré dans nos maison devenus hermétique. Mais dans les bureaux, c'est déjà prévus. De plus, circuler plus d'air pollué de l'extérieur dans un édifice du centre-ville n'est pas nécessairement sain d'ou la nécessité d'une bonne filtration efficace.

     1
  • Par YVON LÉVEILLÉ
    05 Janvier 2012

    Il existe différente efficacité de filtration d'air, différente technologie d'appoint comme l'UV, le charbon activé pour atteindre une qualité d'air désirée dans les bureaux et résidences. C'est une question de demande et de budget.
    Je suis fabriquant et vendeur de solutions pour les secteurs commercial et industriel.

  • Par Claude Joyal
    05 Janvier 2012

    existe-t-il des purificateurs d'air efficaces que l'on pourrait disposer dans le bureau?