Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Payer 210 $ de chauffage par année, ça vous intéresse?

Par Stéphan Dussault
Maison passive au Canada

Première au Canada: un duplex d’Ottawa vient d’obtenir la prestigieuse certification Passivhaus, accordée aux maisons ne consommant à peu près pas d’électricité.

En 2010, Christopher Straka, qui dirige la firme d’architecture Vert Design, voulait se faire construire un duplex à la fois beau et écoénergétique. Il en a fait la conception et l'a inscrit au programme LEED. Finalement, le résultat est si impressionnant que la résidence vient d’obtenir le prestigieux sceau Passivhaus, une première au Canada.

«En décembre dernier, le fusible du système de chauffage a grillé. Je ne m’en suis rendu compte que trois jours plus tard, quand il a commencé à faire un peu froid!», raconte le propriétaire.

L’anecdote peut paraître tirée par les cheveux, mais quand on prévoit dépenser environ 200 $ par hiver pour chauffer une maison de 140 mètres carrés (1500 pieds carrés), ne pas remarquer qu’on n’a plus de chauffage n’a rien d’étonnant!

Un surcoût d’au moins 10 %

Passivhaus est un programme mis en place en Allemagne à la fin des années 1980. Le but: diminuer au minimum les coûts énergétiques d’un bâtiment, mais à un prix raisonnable. Rien n’oblige à installer des produits coûteux, comme des panneaux solaires ou des systèmes de géothermie. 

«C’est un surcoût d’environ 10 %», assure Christopher Straka, qui a dû débourser, pour la construction de sa maison passive, environ 40 000 $ de plus que pour une maison standard.

Une norme exigeante

En revanche, les normes d’efficacité sont très strictes. L’une d’elles impose une diminution d’au moins 80 % des coûts de chauffage et de climatisation par rapport à une maison typique. Techniquement, la certification Passivhaus fixe la consommation annuelle maximale de chauffage à 15 kilowattheure (kWh) par mètre carré. À un tarif d’environ 10 ¢ du kWh, soit le prix payé en Ontario, Christopher Straka s’attend à débourser environ 210 $ pour chauffer son duplex cet hiver.

Comment y est-il arrivé?

  • En orientant la maison vers le sud pour profiter du soleil, source gratuite d’énergie;
  • En mettant en pratique les meilleures techniques d’isolation, autant pour les murs que pour les fondations;
  • En installant des fenêtres à triple vitrage et une thermopompe géothermique;
  • En se procurant le ventilateur récupérateur de chaleur le plus performant sur le marché;
  • En dotant son duplex d’un toit végétal, qui offre une meilleure isolation qu’un toit conventionnel en bardeau ou en bitume.

Environ 15 000 maisons dites passives ont été construites - surtout en Europe - depuis une vingtaine d’années. Aujourd’hui, on retrouve des «franchises» de Passivhaus un peu partout dans le monde. Le Canadian Passive House Institute venant à peine d’être créé, la maison de Christopher Straka a été certifiée par son équivalent américain, le Passive House Institute US.

M. Straka compte vivre un an dans sa maison pour pleinement évaluer les retombées, puis démarrer un autre projet de recherche. «Je ne sais pas si mon rêve va se réaliser, mais ultimement, j’aimerais bien que ma firme d’architecture se spécialise dans la création de maisons passives», conclut-il.

Deux autres lectures instructives
Le début de la fin des factures de chauffage?
Canada’s First Residential Passivhaus Buidling (Green Building Advisor)

>> À lire aussi: Le radon, l'ennemi invisible de la maison

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Olivier Quirion
    05 Janvier 2012

    Il ne faut faut pas oublier que la thermopompe a une durée de vie limitée. Son remplacement étaler sur 10-15ans représente 2-300$ par an

     9
  • Par Diane PELLETIER
    05 Janvier 2012

    En reponse a Olivier Quirion
    J'ai une thermopompe installee en 1980... Elle a donc 31 ans de bons rendements a ce jour... Ca s'est averer etre une des premieres installee et surement l'une des mieux construites... Ce qui veut dire que si votre thermopompe dure aussi peu que 10 a 15 ans, c'est que les constructeurs veulent s'assurer que vous aller payer encore et encore... En effet, on n'en fabrique plus comme la mienne... Ca dure trop bien!... C'est une YORK de la compagnie BORG/WARNER... Et l'entretien est presque nul... J'ai fait reparer une switch qui m'a coute 125.00 (alors que la piece coutait environ 15.00), il y a de ca plus de 20 ans passes.... A l'epoque, c'etait du gaz "frion" qui circulait dans les tubes et comme ca ete banni par les normes gouvernementales, on est venu changer le liquide refrigerant de ma thermopompe sans qu'il m'en coute un sous.... Tout ce que je fais, c'est nettoyer les filtres a l'interieur de l'unite "fournaises" de l'interieur de la maison... J'ai aussi "sandblaster" et peinturer les pattes de l'unite exterieur en metal et repeint le cadre metallique... En plus d'etre d'un tres "super-super" rendement, elle ressemble encore a une neuve... L'interieur commence a rouiller (unite place a l'exterieur), mais je crois bien qu'elle devrait me durer au moins encore 5 ans!.... Tout ceci pour dire que si les compagnies canadiennes s'en donnaient la peine, nous aurions des articles qui durent une vie!.... (comme nos autos d'ailleurs...) Je comprends bien pourquoi on est pas en recession ici, au Canada, on nous vent de la m...,pardon, de la camelote et nous devons continuellement recheter les memes biens toujours au prix fort!.... Tout ca, pour que les "fonds" investis des millionnaires ne baissent jamais de rendement... Comme on dit dans les "Tetes a claques"... le tata y-es-tu pas tanne de payer!
    Diane

     7
  • Par Roger Duhaime
    05 Janvier 2012

    M.Quirion,
    Pourriez-vous être plus explicite dans votre évaluation de l'entretient et le remplacement d'une thermopompe géothermique ?
    Quel sont vos sources d'information?

     2
  • Par Roger Duhaime
    05 Janvier 2012

    Mme Pelletier,
    Je vous approuve. York est effectivement un très bon produit et c'est toujours disponible sur le marché. Il y a malheureusement des produits moin de qualité.
    Les autres témoignage que j'ai, sont que les thermopompes géothermique bien installées sont très très durable et demande très peu d'entretient.
    Merci de votre témoignage.
    Monsieur Quirion n'a malheureusement pas répondu à mes questions, j'interprête son commentaire comme étant sans fondement. Roger

     1