Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Commander ses plants de légumes en quelques clics

Par Marie-Eve Shaffer Mise en ligne : 29 Avril 2020 Shutterstock.com

jardinage-en-ligne Shutterstock.com

L’agriculture urbaine est plus populaire que jamais pendant la pandémie de COVID-19. Plutôt que d’aller faire la file dans les centres de jardin, il est possible de commander ses plants de légumes en ligne, directement auprès du producteur.

«C’est la première année qu’on offre la possibilité d’acheter ses plants de légumes en ligne», annonce Éric Brisebois, copropriétaire des Serres Pierre Brisebois et fils, une entreprise de Fabreville, à Laval, qui planifiait d’activer sa boutique en ligne à l’automne. Mais, avec la crise sanitaire, les plans ont été devancés. Le portail numérique n’offre pas encore la possibilité de payer en ligne puisque les opérations ont dû être réorganisées à vitesse grand V. Les clients acquittent leur facture par téléphone, au moyen d’une carte de crédit, sinon au moment de la livraison ou du ramassage.

«La réponse est bonne. Les gens ont peur de manquer de légumes», rapporte Éric Brisebois, qui a augmenté la culture des légumes dans ses serres.

La Jardinerie Fortier, située à Princeville, dans la région du Centre-du-Québec, a aussi produit davantage de plants de légumes cette année pour répondre à la demande des agriculteurs urbains amateurs. Son site internet transactionnel fonctionne depuis quatre ans. «Habituellement, on recevait cinq commandes par semaine. Cette année, [la demande en ligne] explose», mentionne la propriétaire, Marie-Michèle Fortier.

 

Livraison ou ramassage rapide?

Les producteurs interrogés offrent un service de livraison, mais dans un périmètre restreint. Des frais sont facturés si le coût total de la commande n’atteint pas un certain montant, à l’instar de nombreux commerces.

Les Serres Pierre Brisebois et fils ont ainsi décidé de s’en tenir seulement à l’île de Laval et à une partie de la Rive-Nord (Montréal), tandis que la Jardinerie Fortier a établi un rayon de livraison de 40 kilomètres autour de ses installations. Pure Horticulture, qui se trouve à Saint-Rémi, en Montérégie, a fait de même, avec comme point central le Marché Atwater, à Montréal.

«On cogne, on recule et on laisse la commande. Tout est déjà payé avant qu’on livre», détaille la copropriétaire de Pure Horticulture, Valérie Benoit.

Marie-Michèle Fortier prévient toutefois les clients que les plants peuvent être endommagés pendant la livraison. «Certains types de plantes sont facilement livrables, mais la tomate et le concombre arrivent souvent cassés. La tige est trop raide pour qu’elle se redresse.» Avant de commander en ligne, les consommateurs doivent donc bien vérifier les conditions de livraison et la politique de retour des producteurs.

Valérie Benoit est davantage optimiste. «Ça se passe bien de notre côté, relate-t-elle. Le défi qu’on a, c’est plutôt le délai [de livraison]. Tout le monde veut ses plants en même temps au mois de mai.»

Pure Horticulure commencera à livrer des plants de légumes à compter du 1er mai alors que les Serres Pierres Brisebois et fils sont déjà à l’œuvre depuis quelques semaines. «J’ai vendu des légumes comme je n’en ai jamais vendu [pendant la première semaine de réouverture après les semaines de confinement]», dit Éric Brisebois.

Les trois producteurs proposent aussi aux consommateurs de venir dans leurs installations ramasser eux-mêmes leur commande, après avoir effectué leurs achats en ligne. «C’est le service à l’auto sans contact qui est l’idéal», précise Marie-Michèle Fortier.

Il est préférable toutefois de vérifier d’abord si les points de service sont ouverts. Pure Horticulture a dû fermer son centre de jardin situé au Marché Atwater. «Mes employés ne voulaient pas travailler dans un point chaud de la pandémie», explique Valérie Benoit. Le ramassage est donc pour le moment seulement possible dans ses installations de Saint-Rémi.

>> À lire aussi: L'Agriculture urbaine pour cultiver la ville et Où et quand planter les arbustes, plantes et arbres

Mêmes produits en ligne et en magasin?

Pour assurer le succès de son service de livraison, Pure Horticulture a mis en vente en ligne un seul format de plant de légumes. «C’est une plante qui a poussé, mais qui n’est pas à maturité, mentionne Valérie Benoit. C’est plus simple. Pour des fines herbes dans la cuisine, c’est le format idéal.»

Du côté des Serres Pierre Brisebois et fils et de la Jardinerie Fortier, tous les nouveaux produits sont disponibles en ligne dès que l’approvisionnement est suffisant pour répondre à la demande.

Les prix annoncés dans les plateformes numériques sont les mêmes que ceux affichés dans leurs serres, indiquent les trois producteurs.

Quand faut-il mettre en terre?

Même si les plants de légumes sont en vente à partir du mois d’avril, il ne faut pas les mettre en terre aussitôt livrés ou ramassés chez le producteur.

«La plupart des légumes ne peuvent pas être plantés au jardin quand la température baisse sous les 10 0C pendant la nuit», avise Éric Brisebois. Valérie Benoit ajoute que le moment idéal pour planter ses légumes à l’extérieur est habituellement vers la fin du mois de mai.

Pour aider les agriculteurs urbains amateurs à s’y retrouver, Espace pour la vie a conçu un calendrier des semis.

Quelques conseils

- Avant de contacter un producteur de plants de légumes, préparez-vous. Dressez la liste des légumes que vous souhaitez cultiver et magasinez en ligne pour voir s’ils sont disponibles. N’oubliez pas d’inclure du terreau pour potager, du compost, du fumier et/ou de l’engrais dans votre liste.

- Inspirez-vous en consultant différents sites internet sur l’agriculture urbaine. Le flânage dans les serres est déconseillé cette année.

- Notez les questions que vous voulez poser aux producteurs et communiquez-les à l’aide des réseaux sociaux, par courriel ou au téléphone.

- Prenez-vous à l’avance.

- Faites preuve de patience.

>> À lire aussi: Tous nos articles sur l'aménagement extérieur (jardinage, entretien de la pelouse, conseils pour se débarrasser de l’herbe à poux, entretien de la piscine, se débarrasser des vers blancs dans le gazon, etc.)

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle