Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Le logo Energy Star ne tient pas toujours ses promesses

Par Stéphan Dussault
Le logo Energy Star ne tient pas toujours ses prom

Le magazine américain Consumer Reports nous avait déjà mis la puce à l'oreille l'an dernier, The New York Times vient de nous le confirmer: le logo Energy Star n'a pas toujours une grande valeur...

Le quotidien américain nous apprend que les fabricants d'électroménagers peuvent certifier leurs produits sans avoir besoin d'effectuer des tests par des laboratoires indépendants. Résultat: les appareils ne sont pas aussi écoénergétiques que mentionné sur les étiquettes. L'an dernier, 10 modèles de frigos LG ont perdu leur logo Energy Star parce qu'ils n'étaient pas aussi écoénergétiques que prévu. Pour obtenir ce sceau, un réfrigérateur doit consommer 20 % moins d'énergie que le maximum permis par le Department of Energy (DOE) américain. Or, certains des modèles LG en consommaient 23 % de plus que le maximum permis.

En plus de réparer le problème électronique responsable de cette consommation énergétique accrue, LG dédommage les clients en leur remettant environ 150 $, soit environ 40 $ pour la consommation excessive d'énergie depuis l'achat du frigo et environ 7 $ pour chacune des 14 années de vie utile de ces frigos. Au Canada, LG dit avoir envoyé une lettre aux propriétaires des frigos visés, qui sont tous à porte française. Si vous n'avez pas été contacté, rendez-vous au site Web de LG pour savoir si votre frigo fait partie des modèles au banc des accusés. Dans d'autres catégories, comme pour les ampoules fluocompactes, le logo Energy Star perd un peu de sa valeur, car dans les faits à peu près tous les produits obtiennent la certification. 

À lire aussi: Fridges lose their Energy Star

Lire l'article
Comment limiter l’usage de vos données Facebook

Ce n’est plus un secret pour personne, les données personnelles sont une denrée recherchée. Les Facebook et Google de ce monde en ont fait leur empire. Pour eux, l’équation est simple : plus ils en savent sur vous, mieux c’est. Comment vous protéger? La réponse est double: limiter l’information partagée et limiter l’accès à cette information.

Lire l'article
Sans fil : le CRTC favorise la concurrence dans certaines régions

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) autorise certains fournisseurs régionaux à accéder aux réseaux sans fil mobiles de Bell Mobilité, Rogers, Telus et SaskTel afin d’offrir plus de choix et de meilleurs prix aux consommateurs.

Lire l'article
Vols annulés pendant la pandémie : les clients d’Air Canada seront remboursés sur demande

Après avoir reçu une aide financière d’Ottawa, Air Canada a annoncé qu’elle rembourserait tous ses clients qui n’ont pas pu s’envoler comme prévu depuis le 1er février 2020 et qui n’ont pas obtenu un remboursement. Mais ce sera à eux de faire les démarches et ils devront faire vite puisque l’offre prend fin le 12 juin.

Lire l'article
Du Airbnb permis partout (ou presque!) au Québec

Les propriétaires pourront bientôt louer leur résidence principale à court terme, sur l’ensemble du territoire québécois, sans se faire mettre de bâton dans les roues par un simple règlement municipal. Pour interdire la location de courte durée, il faudra passer par un référendum.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.