Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Apprendre à réparer par soi-même : quelques adresses et initiatives

Par Amélie Cléroux
reparation

Les ateliers favorisant la réparation autonome et encourageant la récupération se multiplient à Montréal et à Québec, alors que des initiatives similaires apparaissent un peu partout en province. Tour d’horizon par le biais de quelques adresses et évènements.

Réparer ses articles brisés permet de ralentir la surconsommation. Il existe plusieurs ateliers de réparation professionnels et autres réparateurs spécialisés, mais aussi de plus en plus d’endroits où réparer ou apprendre à réparer par vous-même. Envie de mettre la main à la pâte ? Voici quelques suggestions.

(Notez que certains de ces ateliers ou évènements peuvent avoir été mis en pause pendant la pandémie de COVID-19. Nous tenons pour acquis que ces initiatives reprendront graduellement au cours des prochains mois.)

À Montréal

Les Affûtés

Une foule d’ateliers accompagnés d’experts sont proposés pour développer des compétences manuelles dans différents domaines : ébénisterie, menuiserie, couture et broderie, électronique et électricité, etc. Il est aussi possible d’utiliser les installations et les outils de façon autonome. Les matériaux peuvent être achetés sur place.

Tarifs : le prix des ateliers varie de 55 à plus de 400 $. Pour profiter des installations en autonomie, le prix varie selon le nombre d’heures choisies, passant par exemple de 12 $ l’heure à 100 $ pour 10 heures.

Deux adresses :
Petite Italie – 6552, boul. Saint-Laurent, Montréal (Québec) H2S 3C6
Village – 1385, rue Ontario Est, Montréal (Québec) H2L 1S1

La remise – Bibliothèque d’outils

Pour profiter de cette coopérative, il faut devenir membre. Vous pouvez ensuite emprunter des outils, un peu comme des livres à la bibliothèque, ou profiter des ateliers de façon autonome. Des bénévoles, spécialisés en vélo (mécanique et entretien), bois (menuiserie et ébénisterie) et couture (couture, tricot, crochet, tissage), sont disponibles et des formations sont aussi proposées.

Tarifs : la location d’outils coûte de 30 à 45 $ pour un abonnement mensuel ou de 70 à 100 $ pour un abonnement annuel. L’accès aux ateliers en autonomie varie selon le type d’atelier choisi et le temps utilisé. Vélo et couture : 7 à 10 $ par visite. L’atelier de bois : de 30 à 45 $ pour une journée. Il y a aussi des abonnements « illimités » pour plusieurs semaines ou mois, ou pour une année. Le coût des formations varie de 10 à 20 $, plus le matériel.

Deux adresses :
Local principal (Bibliothèque d’outils, ateliers bois et couture) – 8280, boul. Saint-Laurent, local 411, Montréal (Québec)  H2P 2L8
Local d’atelier vélo – 1050, rue Beaubien Est, Montréal (Québec)  H2S 1T4

Mon atelier de quartier – L’Établi

Des conférences et ateliers pour apprendre à faire les choses soi-même sont proposés : confection de pain, fabrication de produits ménagers ou de sacs réutilisables, réparation d’un trou dans un mur, etc. Vous trouverez aussi sur place un café zéro déchet. Ce qu’ils nomment L’Établi est un espace dédié à l’autoréparation où vous pouvez apprendre à réparer des objets et appareils (petits appareils électroménagers ou électroniques, jouets, lunettes ou accessoires, vêtements, pièces de plastique brisées, machines à café, etc.). Des outils sont à votre disposition, de même que « l’expertise de gens passionnés ».

Tarifs : les prix des formations et conférences varient de 40 à plus de 100  $. Pour L’Établi, une contribution volontaire est encouragée.

Adresse :
1201, rue Jean-Talon Est, Montréal (Québec)  H2R 1W1

À Québec

Atelier La patente

Véritable projet communautaire, La patente offre des installations et ateliers pour travailler le bois (menuiserie, ébénisterie), le métal (forge, soudure, pliage), les textiles (couture) et la technologie (électronique, programmation informatique, impression 3D, logiciels). Des formations sont aussi offertes, de même qu’une « outilthèque », qui permet de louer des outils.

Tarifs : les tarifs pour les ateliers sont de 5 $ l’heure, 30 $ la journée et 150 $ pour le mois. Pour y accéder, il faut cotiser à la part sociale et annuelle et suivre une formation de sécurité (63 $ au total). Louer des outils coûte 70 $ par année, plus la part sociale (30 $) et annuelle (10 $).

Adresse :
507, rue des Sables, Québec (Québec)  G1J 2Y1

Un peu partout

Repair Café ou « Café réparation »

Cette initiative mondiale née aux Pays-Bas a fait des petits au Québec. Ces ateliers ont lieu à date fixe un peu partout en province. Des bénévoles vous y attendent pour vous aider à réparer vos objets : couture, informatique, électronique, électricité, bois et bricolage divers. Informez-vous auprès de l’organisation de votre région. Certains établissements nommés précédemment peuvent en organiser, de même que des organismes communautaires, des cégeps et des universités, par exemple.

Tarif : habituellement gratuit (basé sur l’entraide).

Notez que d’autres initiatives similaires peuvent exister, comme les « réparothons ». L’entreprise Insertech à Montréal en organise, notamment.

Garages libre-service

Le saviez-vous ? Plusieurs garagistes partagent un espace pour la mécanique libre-service où vous avez accès à leurs installations (pour surélever le véhicule, par exemple) ou louent de nombreux outils. Les tarifs varient selon les outils ou les installations utilisés.

Voici deux exemples :
Montréal – 7-12 Auto-services, situé au 8975, rue Pascal-Gagnon, Saint-Léonard (Québec)  H1P 1Z4
Sherbrooke – Réparez vous-même, situé au 3326, rue King Est, Sherbrooke (Québec)  J1G 5J3

Jouer les mécaniciens… de vélo !

Un peu partout au Québec, il existe des ateliers communautaires de réparation de vélo, en plus de multiples bornes de réparation qui sauveront peut-être votre prochaine escapade, si elle tourne au vinaigre.

Visitez l’outil de Vélo-Québec pour trouver ceux de votre région.

Réparer vous-même de la maison

Vous souhaitez plutôt dénicher de bonnes astuces pour réparer vos articles dans le confort de votre foyer ? Vous pouvez trouver des informations sur le Web (tutoriels sur YouTube, par exemple) et dans des groupes d’entraide, tel « Touski s’répare » sur Facebook. Quelques sites internet se spécialisent aussi dans ce type de conseils, comme :

iFixit.com
CommentReparer.com

Notez toutefois que Protégez-Vous n’a pas testé ou analysé la justesse du contenu de ces sites internet.

>> À lire aussi : Réparer au lieu de jeter : la tendance s’intensifie au Québec

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.