Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

5 trucs pour réduire sa consommation d’eau

Par Protégez-Vous et Ecohabitation
douche-debit-reduit

Une douche, une chasse d’eau, un lavage de mains et un brossage de dents peuvent consommer 136 litres d’eau avec des appareils inefficaces, ou seulement 66 litres si on choisit des appareils à débit réduit. Voici comment consommer moins d’eau à la maison.

1. Installer un aérateur sur la robinetterie

Le débit d’eau standard d’un robinet est de 10 litres par minute (LPM). Y ajouter un aérateur réduira la consommation de moitié sans que vous vous en rendiez compte.

Un aérateur, ou brise-jet, limite le débit de la robinetterie en mélangeant de l’air à l’eau qui coule. Le jet obtenu est toujours uniforme et efficace: nul besoin d’une importante quantité d’eau pour la plupart des usages communs, du moins dans la salle de bains (lavage de mains, brossage de dents, etc.).

Un aérateur est une petite pièce de plomberie facile à poser: on la fixe directement sur l’embout de la plupart des robinets standards. On trouve de nombreux modèles en quincaillerie ou chez des fournisseurs spécialisés à des prix allant de 2 à 10$. Recherchez la certification Watersense de l’Environmental Protection Agency (EPA). Cette agence américaine fixe les standards pour les produits consommateurs d’eau commercialisés en Amérique du Nord en ce qui concerne notamment le débit et la qualité des composants des robinets.

Assurez-vous que le modèle que vous choisissez est compatible avec votre robinetterie. Vérifiez si le bec du robinet est fileté à l’intérieur ou à l’extérieur: il se pourrait que vous ayez besoin d’un adaptateur universel. Préférez les aérateurs qui limitent le débit à 5,7 LPM, ou moins.

2. Remplacer ses robinets par des modèles plus efficaces

Si vous devez remplacer les robinets dans la cuisine ou la salle de bains, choisissez des modèles dont le débit maximal ne dépasse pas 5,7 LPM. Le débit d’eau standard des robinets étant de 10 LPM, vous réduirez la consommation d’eau potable de près de moitié, ce qui est considérable. Ces modèles sont de plus en plus courants en quincaillerie. Recherchez la certification Watersense.

3. Installer une toilette écologique

Au Canada, les résidences utilisent environ 40% de l’eau distribuée par les municipalités. Près du tiers de toute cette eau se retrouve directement dans les toilettes. L’utilisation d’un modèle de toilette à très faible consommation d’eau fera donc une énorme différence.

Les toilettes les plus courantes au Québec utilisent 14 litres par chasse d’eau (LPC) en moyenne, mais depuis 2014, seules les toilettes à 6 LPC et moins sont autorisées par le Code de construction. Si votre toilette a été installée avant 2014 et qu’elle doit être remplacée, voici des indications pour en acheter une performante.

Privilégiez des produits testés par le programme MaP, ou Maximum Performance Testing Program, qui évalue le rendement maximal des toilettes en mettant à l’essai une vaste gamme de modèles dans des conditions représentatives de l’usage auquel ils sont destinés.

Ensuite, optez pour des toilettes certifiées par Watersense. En plus d’assurer un débit d’eau minime par chasse, cette certification de l’Environmental Protection Agency (EPA) atteste que les modèles homologués sont pourvus de composants de qualité (clapet, mécanisme), garants d’un volume d’eau continu au cours des années.

4. Privilégier une chasse simple et un faible litrage

Il est possible de choisir une chasse double, homologuée Watersense et testée MaP: le total du débit (moyenne des débits de deux petites chasses et d’une grosse chasse) de la toilette choisie ne doit pas dépasser 4,8 litres par chasse (LPC).

Cela dit, une chasse simple fera une grande différence sur la consommation d’eau, sans nuire à la performance de la toilette. En effet, par habitude, nous appuyons généralement sur la grande chasse, peu importe les besoins. On recommande donc fortement la chasse simple, qui ne dépasse pas 4,8 LPC.

Les toilettes UHET (Ultra High Efficiency) sont un peu plus chères, mais vraiment économes: elles ne consomment que 3 LPC. La plus performante est la Proficiency de Water Matrix, de conception canadienne: son mécanisme d’évacuation est renforcé par un système de pression d’air.

5. Une pomme de douche à débit réduit

On calcule 14 litres par minute (LPM) en moyenne pour une pomme de douche standard, contre 6,6 LPM pour une pomme de douche haute efficacité! Cette dernière coûte environ 30$ à l’achat, mais peut réduire la facture annuelle d’électricité d’environ 100$ pour une famille de quatre personnes selon Hydro-Québec. Vous trouverez facilement ce produit dans toutes les quincailleries.

Vous pouvez aussi installer un robinet mitigeur thermostatique, qui évitera le gaspillage d’eau chaude pendant la douche. Il vous coûtera 100$ de plus qu’un robinet classique.

Dans tous les cas, prévoyez une seule pomme de douche. Même si elles sont à débit réduit, un nombre élevé de pommes de douche augmentera du double, du triple et même plus la quantité d’eau consommée dans la salle de bains. Les multiples jets de type «massage» sont donc à éviter.

100_trucs_renos_ecolos

Cet article est extrait de notre guide 100 Trucs Rénos écolos, réalisé en partenariat avec Recyc-Québec et en collaboration avec Ecohabitation, disponible dans notre boutique à compter du 11 septembre.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.