Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

5 conseils pour sauver votre couple durant les renos

Par Stéphan Dussault
Shutterstock

Des rénovations en vue? Cinq conseils pour éviter d’avoir à remplacer l’entrepreneur par un conseiller matrimonial.

Vous trouvez difficile de garder la maison propre en temps ordinaire? Attendez de devoir refaire la toiture pendant qu’on détruit les murs pour agrandir la cuisine!

18h. Les enfants trient à votre insu les clous qui traînent par terre pendant que vous discutez de la nécessité de demander au rénovateur de remplacer un robinet. Un enfant se blesse et la discussion s’arrête là... pour l’instant. Une fois, ça va. Mais ce genre de scène risque de se répéter comme un mauvais film tout le temps que dureront les rénovations majeures dans votre maison. Que faire?

Séparez les responsabilités. Vous étiez pourtant certain que votre tendre époux avait mentionné à l’entrepreneur de déplacer cette prise de courant avant qu’il ne ferme les murs... À qui la faute? À votre manque commun d’organisation! L’une des solutions est de séparer les corps de métier. Je m’occupe du plombier, tu prends le tireur de joints. Et de vous tenir au courant des développements.

Faites une liste complète des travaux... avant le début des travaux. Rien de plus irritant que de discuter du remplacement potentiel du foyer en plein milieu des travaux, aussi bonne soit la suggestion. À ce moment, beaucoup de décisions ont déjà été prises. Vous êtes dans la poussière, les nerfs sont à vif… ce n’est pas le moment idéal pour ajouter un «tant qu’à faire» qui impose de s’entendre sur la couleur, le matériau, le prix, les options et quoi encore.

Célébrez les petites avancées. La structure du nouvel étage est terminée? Ouvrez une bonne bouteille, allez chercher des sushis et mangez dans ce qui sera votre chambre dans trois semaines. Des petits bonheurs qui peuvent gommer plusieurs malentendus des derniers jours.  

Campez dans la cour. Il ne s’agit pas de sortir la tente (quoique..!), mais davantage de sortir une partie de la cuisine dehors. En plus du barbecue, songez à installer un mini frigo et un micro-ondes. Ainsi, vous transformez en partie un irritant en une expérience amusante. 

Sortez aussi les enfants! Tentez de modifier les choses que vous pouvez pour atténuer les conflits potentiels. Afin de réduire le poids des responsabilités qui pèsent sur vous, songez à envoyer les enfants une semaine ou deux en camp de vacances ou chez les grands-parents. En prime, leurs petits poumons n’auront pas à composer avec la poussière. 

>> À lire aussi : Acheter une maison en tenant compte des enjeux environnementaux

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.