Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Voyage: la neige fait monter les prix!

Par Stéphan Dussault

Les premières bordées de neige viennent de s'abattre et vous vous dites qu'un forfait de dernière minute dans le Sud serait le meilleur remède à votre déprime?

Un conseil: continuez à râler contre la température, mais attendez qu'il fasse beau avant de réserver votre forfait. Eh! oui. Si vous consultez assidûment les sites Web des agences de voyages, vous remarquerez peut-être que la température qu'il fait au Québec est l'un des facteurs les plus puissants de fluctuation des prix.

Chez les grossistes, le sujet est presque tabou. Mais les agents de voyages, qui ne contrôlent pas les variations de prix, se font plus loquaces. «C'est une question d'offre et de demande. Quand il fait mauvais, la température influence la décision d'achat et fait monter les prix», dit Marie-Lise Baril, adjointe à la direction de Voyages Bergeron.

Pas le seul critère

Plusieurs autres critères entrent bien sûr en ligne de compte. Le temps des Fêtes qui s'en vient s'annonce une bonne année pour les voyagistes. Les grossistes ne ressentent donc pas une pression énorme pour revoir les prix à la baisse. Ainsi, les rabais de dernière minute risquent de se faire plus rares que l'an dernier, où plusieurs grossistes, pris dans le tourbillon de la récession, vendaient leurs forfaits à petits prix pour conserver leurs parts de marché.

«Cette année, d'autres facteurs, comme la grippe A H1N1, ont un effet d'équilibre des prix, surtout au Mexique, où certains forfaits sont beaucoup moins chers que l'an dernier», ajoute Mme Baril.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.