Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Abdos phénoménaux grâce au Ab Circle Pro? Pas vraiment

Par Stéphane Desjardins Mise en ligne : 29 août 2012

Les promoteurs de l’exerciseur Ab Circle Pro affirment qu’utiliser leur appareil trois minutes par jour permet de perdre dix livres par semaine. Un tribunal américain juge que c'est un mensonge.

Qualifié de «pump fiction» par certains médias, l'Ab Circle Pro a fait les beaux jours des chaînes américaines d'infopublicité. Ses réclames, dans lesquelles une «entraîneuse professionnelle», Jennifer Nicole Lee, est entourée de gens minces juchés sur l’appareil en question et souriant à pleines dents, ont aussi été aperçues sur les écrans canadiens. L’exerciseur se vendait entre 200 et 300 $ CAN.

Vêtue d’un petit short sexy et d’un haut défiant la gravité, Mme Lee affirmait que l’exerciseur lui avait permis de perdre 80 livres après ses deux grossesses. «Vous pouvez faire 30 minutes de pompes et de cardio, ou à peine trois minutes par jour d’Ab Circle Pro. C'est votre choix», clamait-elle dans ses infopublicités. Le genre d'argument qui a déplu aux autorités américaines.

Les consommateurs remboursés
Suite aux poursuites de la Federal Trade Commission (FTC), la compagnie a été condamnée le 23 août dernier
à rembourser entre 15 et 25 millions de dollars US aux consommateurs ayant acheté l'appareil. Le montant final dépendra du nombre de clients qui en feront la demande. Le jugement ne s'applique qu'aux États-Unis; au Québec, l'Office de la protection du consommateur n'a pour le moment enregistré aucune plainte à ce sujet.

La FTC espère que le jugement découragera les spécialistes du marketing à faire de fausses représentations. D'autant que les infopubs de l’Ab Circle Pro ont été diffusées plus de 10 000 fois sur les ondes américaines en 2009 et 2010, accompagnées d’une imposante présence sur Internet. Deux filiales de Reader's Digest, fortement impliquées dans le marketing, sont également visées par le jugement.

Effets bénéfiques minimes
Le magazine américain Consumer Reports avait testé l'Ab Circle Pro en janvier 2010 et avait alors conclu qu’utiliser l’exerciseur pendant trois minutes brûle le même nombre de calories qu’une marche rapide de trois minutes...

«Un tel appareil peut avoir un effet sur votre circulation sanguine, mais il ne remplacera pas une combinaison d'activités aérobiques et d’exercices traditionnels, explique François Prince, kinésiologue et chef du Département de kinésiologie de l'Université de Montréal. En fait, je m’en méfierais même, car il pourrait causer des blessures, d'après ce que j'ai vu sur YouTube. Du point de vue ergonomique, les mouvements ne sont pas naturels.»

Pas de miracle sans effort
«On connaît la formule: les promoteurs de ces exerciseurs partent d'un mouvement qu'on peut faire sans appareil, et ils produisent un gadget qu'on vend quelques centaines de dollars en trois versements», croit Stéphane Chatigny, entraîneur professionnel et propriétaire du studio Gymnasia du Vieux-Montréal.

On ne s'en sort pas: «Une livre de gras sur le corps représente 3 500 calories. Cinq minutes avec ce bidule vous fera perdre… 50 calories. De saines habitudes alimentaires, de l'exercice quotidien, brûler plus de calories qu'on en ingère, c'est ça la combinaison miracle», ajoute-t-il.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle