Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

3 conseils pour trouver des billets d’avion à bon prix

Par Marie-Eve Shaffer
billets-d-avion-a-bon-prix-2 Shutterstock.com

Malgré la hausse des coûts du pétrole et de la main-d’œuvre, vous espérez trouver des billets d’avion à prix modique? C’est encore possible de voyager à bon marché, mais vous devrez faire des concessions.

Le site Flytrippers, qui déniche les bonnes affaires, annonçait à la mi-avril des billets d’avion aller-retour Montréal-Paris à 487 $. Il proposait aussi le vol aller-retour Montréal-Vancouver pour 115 $. De telles aubaines sont moins fréquentes avec le regain de l’inflation, selon son cofondateur Andrew D’Amours, mais elles demeurent offertes par les transporteurs aériens. «Si vous voulez voyager pour pas cher, il faut seulement savoir comment faire», lance l’homme d’affaires.

Même son de cloche de la part de Hayley Berg, économiste en chef de l’application Hooper, qui surveille aussi le coût des billets d’avion. «Même si les prix sont en hausse, il reste de bonnes affaires à trouver. Les tarifs aériens sont volatils», indique-t-elle dans un échange de courriels.

Le copropriétaire de l’agence Voyage Vasco Innovation, Charles Tremblay, parvient également à trouver des solutions pour ses clients qui souhaitent voyager sans vider leur portefeuille. «Mais ça dépend où l’on va et la période où l’on voyage», précise-t-il.

1. Soyez flexible

Pour voyager à prix abordable, vous devez avant tout être flexible. A priori, mieux vaut éviter les déplacements pendant le week-end. «Les jours où il est moins cher de prendre l’avion sont ceux du milieu de la semaine, donc, des départs et des retours le mardi ou le mercredi», avance Hayley Berg.

Si vous pouvez voyager à l’extérieur des périodes fort achalandées, c’est-à-dire en dehors des vacances scolaires, vous réduirez vos dépenses. Charles Tremblay souligne que partir en Europe en juin, plutôt qu’en juillet, est beaucoup moins dispendieux. «Les avions sont moins pleins, alors les prix sont plus bas», dit-il.

Dans le même ordre d’idée, si vous n’êtes pas trop ferme sur le pays que vous souhaitez visiter, vous pourrez davantage profiter des bonnes affaires. «Si un voyageur est à la recherche d’un voyage de plongée, au lieu de s’envoler vers l’Australie pour plus de 2 000 $ pour voir la Grande Barrière de corail, il peut choisir une destination plus proche pour économiser, comme le Grand Trou Bleu, sur la côte du Belize, en Amérique centrale», cite en exemple Hayley Berg.

2. Contentez-vous de peu pendant le vol

Les transporteurs «ultra low coast», comme Flair Airlines, Swoop ou Jetlines, vous permettent de voyager à bas prix, mais vous devez vous contenter de peu: aucune réservation de siège, aucun bagage dans la soute et aucun service de restauration.

«Un siège, un petit sac et le vol, résume Andrew D’Amours. Si vous voyagez léger, c’est certain que vous aurez les meilleurs prix, mais sinon, il faut vérifier parce que les services [sont facturés] à la carte.»

Vous pouvez également opter pour le tarif de base que proposent les grands transporteurs. Votre siège est désigné au moment de l’embarquement et vous apportez seulement une petite valise, que vous traînez avec vous dans l’avion. C’est l’une des options qu’envisage Charles Tremblay pour réduire la facture de ses clients.

3. Planifiez

«La dernière minute, ce n’est jamais une bonne idée», avance Andrew D’Amours. Mis à part pour les destinations soleil, pour lesquelles des rabais sont offerts à quelques jours de l’embarquement, il est plus profitable de planifier vos déplacements aériens. Règle générale, plus les vols sont longs, plus vous avez intérêt à vous y prendre à l’avance.

Vous pouvez également recourir aux applications comme Kayak, Skyscanner, Jetcost et Hopper pour acheter au bon moment. Elles ont développé des algorithmes grâce auxquels elles tentent de prédire la fluctuation des prix.

>> À lire aussi: Voyage en avion: des mesures sanitaires à géométrie variable, Passeports: soyez prévoyant si vous pensez sortir du Canada cet été et Prendre l’avion: aide-mémoire pour décoller l’esprit tranquille

 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.