Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Permis de conduire: sécurité améliorée

Par Julien Amado
Permis de conduire: sécurité améliorée

Il y aura bientôt de la nouveauté dans votre portefeuille: votre prochain permis de conduire sera plus durable et surtout plus difficile à contrefaire.

ALT

Photo: SAAQ

La tendance à renforcer la sécurité est partout et se fait sentir de maintes façons, jusque dans la fabrication des permis de conduire québécois!

En effet, les permis personnalisés émis par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), soit 1,7 million d’exemplaires chaque année, sont désormais sécurisés, plus durables et plus difficiles à falsifier grâce à un procédé de fabrication faisant appel à la gravure au laser. Aussi, des composantes de sécurité tactiles et visibles à l’œil nu permettent maintenant de distinguer plus facilement un vrai permis d’un faux.

L’inscription «Québec» sur le permis, la date de naissance de l’automobiliste et le contour de la fleur de lys sur la photo sont désormais en relief et sensibles au toucher. Et, suivant une tendance mondiale, «l’utilisation d’une photo en noir et blanc permettra une qualité de résolution exceptionnelle», précise la SAAQ dans un communiqué.

«En plus d’aider les policiers à vérifier l’identité des titulaires, ces technologies rendent le permis extrêmement difficile à reproduire, ce qui était une priorité pour la SAAQ, car c’est une pièce d’identité largement utilisée au Québec», explique Mario Vaillancourt, porte-parole auprès des médias à la SAAQ.

Depuis 2014, le permis de conduire a une durée de vie de huit ans. Afin qu’il reste en bon état et lisible durant cette longue période, la SAAQ utilise désormais le polycarbonate, un matériau plastique reconnu pour sa résistance, déjà utilisé par la Banque du Canada pour la fabrication des billets de banque.

Pas de changements pour les conducteurs

Les formalités administratives restent les mêmes pour les cinq millions de titulaires de permis de conduire au Québec. Ainsi, si votre permis est toujours valide, vous n’avez rien à faire. «Le remplacement des pièces se fera au fur et à mesure des renouvellements ou de la délivrance des nouveaux permis. Les premiers sont déjà dans la poste», dit Mario Vaillancourt.

De plus, l’utilisation de ces technologies évoluées n’aura aucune répercussion sur le coût du permis de conduire. L’utilisation du polycarbonate permet même à la SAAQ de faire des économies: 1,55 $ pièce au lieu de 1,60 $ pour l’ancien permis en couleur.

Ces économies ne se retrouveront pas dans les poches des consommateurs. Reste que les permis de conduire coûteront moins cher à partir de janvier 2016 grâce à l’amélioration du bilan routier et à la baisse des contributions d’assurance à la SAAQ.

D’autres permis, également émis par la SAAQ, sont concernés par ces changements. Il s’agit des permis probatoire, restreint, d’apprenti conducteur et de taxi.