Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Pas un, mais trois rappels de GM pour des autos 2008 à 2014 !

Par Benoîte Labrosse
Pas un mais trois rappels de GM

En un mois, GM a rappelé plus de trois millions de véhicules dans le monde. Les trois rappels émis simultanément le 17 mars concernent près de 97 600 véhicules vendus au Canada.

Depuis quelques semaines, General Motors (GM) procède à un «audit approfondi de ses procédures internes». Cette inspection a poussé le constructeur américain à rappeler de manière préventive plus de 1,55 million de véhicules vendus en Amérique du Nord, dont près de 97 600 au Canada. Ils s’ajoutent au 1,6 million de véhicules rappelés en Amérique du Nord en février en raison d’un problème de commutateur d’allumage (des modèles Cobalt, Pontiac G5 et Pontiac Pursuit, ainsi que Saturn Ion, Saturn Sky, Chevrolet HHR et Pontiac Solstice). Un cabinet d'avocats canadien vient d'ailleurs de déposer une demande d'autorisation de recours collectif au nom des propriétaires.

Les trois nouveaux rappels simultanés concernent des:

Buick Enclave et GMC Acadia (2008 à 2013), Chevrolet Traverse (2009 à 2013) et Saturn Outlook (2008 à 2010), soit, au total, 1,18 million de véhicules utilitaires sport (VUS), dont 70 437 au Canada.

Chevrolet Express et GMC Savana (2009 à 2014), soit, au total, 303 000 fourgonnettes, dont 25 710 au Canada.

Cadillac XTS (2013 et 2014), soit, au total, 63 900 berlines, dont 1 446 au Canada.

Un représentant de GM Canada a affirmé à Protégez-Vous que le communiqué explicatif mis en ligne ne sera pas disponible en français.

Les raisons des rappels

Dans le cas des VUS, les coussins gonflables latéraux montés dans les sièges avant, les coussins gonflables centraux avant et les rétracteurs des ceintures de sécurité pourraient ne pas se déployer si le conducteur ignore le voyant de sécurité des coussins allumé sur le tableau de bord. Pour remédier à ce problème, les concessionnaires devront enlever les faisceaux de câblage et les connecteurs des coussins gonflables concernés, puis joindre et souder ces câbles ensemble.

Du côté des fourgonnettes, le matériau qui recouvre leur tableau de bord côté passager pourrait ne pas protéger adéquatement la tête de passagers non attachés en cas d’impact, car il ne répond pas aux normes fédérales américaines. La compagnie assure que les propriétaires visés seront avertis quand «une solution aura été développée et que des pièces [de rechange] seront disponibles» et que les réparations se feront alors «sans frais». La vente de ces véhicules a aussi été suspendue.

Quant aux Cadillacs XTS, une pompe d’amplification de la force de freinage peut créer de la pression dans un faisceau de câblage attaché au relais de cette pompe. Cette pression peut provoquer le détachement d’un bouchon, permettant ainsi à des éléments corrosifs d’entrer dans un connecteur et de provoquer un court-circuit. Le tout peut entraîner une surchauffe, la fonte de composantes plastiques et un incendie dans le compartiment moteur.

GM en mode gestion de crise

Dans les trois cas, aucune blessure n’a été rapportée à la compagnie. Seuls deux incendies dans le compartiment moteur et deux cas de fonte des composantes plastiques ont été constatés chez des concessionnaires sur des Cadillac XTS non vendues. Toutefois, l’ouverture d’enquêtes des autorités américaines concernant des défaillances connues dès 2004 et non traitées à l’époque (voir encadré) a incité GM à procéder à ces rappels préventifs. Toyota a d’ailleurs eu recours à la même stratégie en rappelant 1,9 million de Prius en février dernier.

La nouvelle pdg de GM, Mary Barra, a tenté ce lundi de rassurer directement les consommateurs au moyen d’un message vidéo sur le Web. Celui-ci vise surtout à rassurer les propriétaires du 1,6 million de véhicules Chevrolet, Pontiac et Saturn rappelés les 13 et 26 février 2014 en raison d’un problème de commutateur d’allumage et de clé de contact (environ 230 000 d’entre eux circulent au Canada).

La pdg assure que les propriétaires seront avisés rapidement de la suite des choses. Elle se répand également en excuses, affirmant cependant que ces demandes de pardon «ne sont qu’une étape dans le processus pour résoudre le problème». GM a notamment inscrit une provision de 300 millions de dollars américains destinés à tous ses rappels annoncés depuis le début de l’année. L’audit des procédures internes se poursuit toujours, et la création d’un nouveau poste de responsable de la sécurité des véhicules a été annoncée au lendemain des plus récents rappels. Son titulaire, Jeff Boyer, rendra régulièrement des comptes à la pdg de l’entreprise.

Des problèmes connus depuis 2004

En février 2014, General Motors a rappelé 1,6 million de véhicules en Amérique du Nord en raison d’un problème de commutateur d’allumage. Le fabricant a admis que les défaillances ayant mené à ces rappels avaient été détectées dès janvier 2004. Plusieurs représentants des autorités américaines ne comprennent pas les raisons du long délai de réaction du constructeur, surtout que ce problème de commutateur d’allumage a officiellement provoqué 34 accidents et tué 12 personnes.

Une agence du ministère des Transports, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), a donc ouvert une première enquête. GM doit répondre à 107 questions de sa part d’ici le 3 avril. Le constructeur risque une amende de 35 millions de dollars américains. Le FBI et le département de la Justice se penchent aussi sur le laxisme de GM dans ce dossier, tout comme le Comité de l’énergie et du commerce de la Chambre des représentants et un comité spécial du Sénat. L’entreprise fait également face à plusieurs plaintes émanant des familles des victimes, mais, à ce jour, aucun procès n’a été intenté.

Image: La Buick Enclave 2011 fait partie des véhicules rappelés. Photo: GM

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par DENISE LAFONTAINE
    21 Mars 2014

    J'ai regardée le dernier test des aspirateurs central septembre 2000, est-ce que vous allez les évaluer bientôt?

    Par RENE COUTURE
    27 Mars 2014

    Bonjour,on parle dans se dossier des rappels pour les automobiles de la marque GM et non pas des aspirateurs central !,si vous voulez avoir des tests concernant les aspirateurs centrales veuillé téléphoné au numéro de téléphone suivant:1-866-895-7186 pour avoir ces tests.

     1
    journalist
    Par Audrey Parenteau de Protégez-Vous
    25 Mars 2014

    Bonjour Mme Fontaine,
    Nous mettrons à jour notre guide d'achat d'aspirateurs centraux. Surveillez notre site vers la mi-juin.
    Merci.