Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Vos prochains achats sur Internet pourraient se faire directement sur TikTok

Par Alain McKenna
shutterstock_1453120937

Les influenceurs ont transformé notre façon d’interagir avec les réseaux sociaux comme TikTok, Facebook ou Instagram. Avec le live shopping, ou magasinage en direct, ils ciblent maintenant votre portefeuille.

Le live shopping est au magasinage sur Internet ce qu’Instagram est aux bons vieux sites web. Appelons ça du commerce électronique et social. Ou du magasinage en direct, pour être plus littéral: vous visionnez une capsule vidéo diffusée en direct sur les réseaux sociaux et on vous présente un produit que vous pouvez acheter immédiatement à partir de cette vidéo.

Plus besoin de rechercher le produit sur les sites de vente en ligne qui vous le présentent de façon statique. Sur Instagram, Facebook, TikTok ou ailleurs, une bulle d’information apparaît à l’écran de votre appareil tandis que la diffusion se poursuit. Elle affiche le nom du produit, quelques-unes de ses principales caractéristiques, son prix et un bouton sur lequel vous cliquez pour l’ajouter à votre panier d’achats.

Magasinage personnalisé

Pour les promoteurs du live shopping, c’est l’expérience de magasinage la plus personnalisée et interactive possible sur Internet. Pour les personnalités plus connues sur ces réseaux sociaux, les «influenceurs», c’est une nouvelle source de revenus importante. Un exemple souvent cité est celui de l’influenceuse chinoise Viva, qui a vendu 150 000 bouteilles de parfum en quelques minutes à peine durant une discussion en direct avec l’Américaine Kim Kardashian.

Cette pratique est d’ailleurs très populaire dans le secteur de la mode et des accessoires de beauté. Des influenceurs présentent des vêtements, des chaussures ou du maquillage, et peuvent faire une démonstration en direct de l’effet qu’ils produisent quand ils sont utilisés. Les internautes peuvent commenter en direct et interagir à travers les commentaires avec les présentateurs ou présentatrices.

En tant qu’acheteur, l’expérience est relativement simple et directe. Ça se gâte parfois au moment de retourner le produit: les conditions de retour, d’échange et de remboursement varient d’un influenceur à l’autre. Ceux-ci utilisent des plateformes de vente directe tierce qui n’ont pas toutes la même politique relativement aux frais postaux et aux raisons valables pour demander un remplacement ou un remboursement.

De TikTok à Amazon à… Netflix?

Ce phénomène n’est pas que passager. Le magasinage vidéo en direct est déjà très bien implanté en Asie. Selon la firme d’analyse spécialisée Coresight Research, les internautes vivant en Chine et dans les autres pays asiatiques ont acheté pour 75 milliards de dollars de produits vendus en direct en 2019. En 2020, ce chiffre a doublé, dépassant les 140 milliards de dollars.

En comparaison, le live shopping en est à ses premiers pas en Amérique du Nord. Encore plus au Québec, où les statistiques à ce sujet sont inexistantes. Mais ça commence à décoller: pour l’ensemble du continent, l’achat en direct a généré 1,3 milliard de dollars en 2019, puis un peu plus de 6 milliards l’an dernier, selon Coresight Research.

Même les géants du Web s’y intéressent. Amazon a déjà quelques projets de vente en direct en place. Le géant canadien Shopify et l’entreprise montréalaise LiveScale proposent tous les outils nécessaires aux petits détaillants qui veulent se lancer dans l’aventure. Imaginez une diffusion en direct sur Facebook parlant de l’importance de l’achat local dans le secteur alimentaire pendant laquelle vous pourriez acheter des fruits, des légumes et d’autres denrées, produits par des agriculteurs québécois…

Évidemment, tout ceci exige de détenir une carte de crédit ou un mode de paiement électronique. Le live shopping utilise des canaux prisés des (très) jeunes consommateurs, ce qui nécessitera d’avoir au moins une conversation en famille sur les risques de la consommation spontanée et impulsive…

Mais les derniers mois ont accéléré le virage numérique pris par le secteur de la consommation, et ce virage semble avoir cimenté de nouvelles habitudes d’achat pour bien des consommateurs. Le live shopping est un nouvel outil de vente directe à mi-chemin entre la chaîne télévisée Télé-achats d’une autre époque et les réseaux sociaux les plus hot de l’heure.

Aussi bien vous y préparer: le phénomène n’a pas fini de prendre de l’ampleur.

>> À lire aussi : Dropshipping : méfiez-vous des soldes de fermeture trompeurs sur Facebook

Lire l'article
La haute vitesse en région ne sera pas une aubaine… pour le moment

Québec et Ottawa dépenseront 826 millions de dollars pour brancher à la haute vitesse les 148 000 foyers québécois qui n’y ont pas encore accès. Les consommateurs n’auront cependant pas le choix du fournisseur, puisqu’il n’y en aura qu’un seul par région. La haute vitesse sera donc accessible, mais pas nécessairement abordable.

Lire l'article
Cultiver les légumes qui se trouvent dans votre réfrigérateur

Vous souhaitez planter des semis pour repiquer les pousses qu’ils produiront dans votre potager dès que la température le permettra. Pourquoi ne pas profiter des légumes qui sont dans votre réfrigérateur? Voici comment vous y prendre.

Lire l'article
Fin des téléphones LG: ce que vous devez savoir

Le fabricant LG a annoncé cette semaine la fermeture de sa division mobile. Voici ce que cela signifie pour les propriétaires actuels d’un téléphone de l’entreprise, mais aussi pour ceux qui considèrent en acheter un au rabais pendant que LG écoule ses derniers inventaires.

Lire l'article
Vous voulez acheter des bitcoins? Gare à la plateforme que vous utilisez!

Vous voulez investir dans les cryptomonnaies? Facile: des centaines d'applications et de plateformes vous permettent de le faire à partir d'un navigateur web ou d'un téléphone intelligent. Par contre, ces plateformes – à l'exception d'une seule – ne sont pas inscrites auprès des autorités des marchés financiers au Canada. Vous n’avez donc aucun recours si votre investissement ne se déroule pas comme prévu.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.