Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Une offre de Bell pas si avantageuse

Par Stéphanie Perron
Une offre de Bell pas si avantageuse

Bell n’a jamais eu à travailler si fort pour regagner ses anciens clients. Paradoxalement, les offres de retour au bercail ne sont pas aussi «exceptionnelles» qu’elles en ont l’air. Analyse d’une lettre promotionnelle.

«Déménager peut être une source de stress, mais le rebranchement de votre téléphone et de vos services internet et télé devrait être de tout repos [...] Passez à Bell et vous économiserez jusqu’à 720 $ la première année», peut-on lire dans une lettre promotionnelle envoyée à un de nos lecteurs, un ancien client de Bell. Visiblement, le géant des télécommunications tente de profiter de la période des déménagements pour convaincre son ex-client de revenir auprès de lui.

>> À voir sur notre site: le comparateur de forfaits cellulaires et le comparateur de forfaits Internet de Protégez-Vous

En effet, Bell lui propose «des économies substantielles» par l’entremise d’un forfait mensuel de 61,28 $ incluant des services de téléphonie, d’Internet et de télévision. Or, notre lecteur a eu droit à non pas une, mais bien à deux lettres de Bell... la même journée. Le hic? La deuxième lettre propose les mêmes services à 54,90 $ par mois, soit 6,38 $ de moins que l’offre précédente. Cela représente une économie annuelle de 76,56 $ par rapport à la première offre qui, rappelons-le, promettait «des économies substantielles».

Intrigué, Protégez-Vous a contacté Bell afin de connaître les raisons de cette différence de prix. Au téléphone, la compagnie a dit offrir diverses promotions basées sur le profil de chaque individu. «Le nom de ce consommateur s’est retrouvé sur deux listes d’envois; il aurait dû recevoir l’offre la plus avantageuse», explique la porte-parole de Bell, Marie-Eve Francœur.

Grâce à cet incident, notre lecteur a décelé la «fausse bonne affaire». Mais combien d’autres ont accepté la première offre sans savoir qu’il en existait une autre plus avantageuse?

La vie n’est pas toujours Bell

Ce n’est un secret pour personne, ce genre de bourde n’est pas un cas isolé pour le géant des télécommunications. Au cours des dernières années, de fréquentes erreurs de facturation ainsi qu’un service à la clientèle déficient ont fait perdre à l’entreprise son lustre d’antan.

Publié l’an dernier, le livre L’entreprise infidèle de Léger Marketing fait d’ailleurs état du mécontentement des consommateurs. Parmi les utilisateurs de téléphonie cellulaire qui recommanderaient leur fournisseur à des amis, les clients de Bell Mobilité se classent en dernière position derrière Virgin Mobile, Fido, Rogers et Telus. Même chose du côté des services de télévision et d’Internet, où Bell se retrouve bon dernier derrière Cogeco, Shaw (Star Choice), Vidéotron, et Rogers.

Ce malaise est palpable sur le Web, notamment par l’entremise de groupes Facebook «Anti-Bell» ou de sites comme le www.bellexperience.com sur lequel des consommateurs racontent leurs mésaventures avec la compagnie. Les commentaires publiés témoignent bien de l’exaspération des clients.

Les anciens clients de Bell embêtés par les innombrables enveloppes qu’ils reçoivent – et dont certaines ne mentionnent même pas le nom de l’expéditeur – peuvent demander à ce qu’on retire leur adresse de la liste d’envois. Pour ce faire, il suffit de composer le numéro de téléphone inscrit sur la lettre reçue et demander à ce que la compagnie cesse d'envoyer ses offres postales.

Les deux offres reçues par notre lecteur

**********************************************

Sur la photo ci-bas, on voit des offres postales reçues par un ex-client de Bell en l’espace de quelques mois. «Même si vous avez cessé d’utiliser les services de Bell, nous pensons toujours à vous», peut-on lire dans l’une des cartes personnalisées. Visiblement, l’entreprise n’a pas peur de jouer du violon pour reconquérir ses anciens clients! Fait intéressant: sur les enveloppes, le nom de la compagnie n’apparaît pas à l’endroit normalement réservé à l’expéditeur. Certaines enveloppes sont d’ailleurs affranchies avec de «vrais» timbres. Voilà deux bonnes façons d’empêcher qu’elles ne se retrouvent au recyclage sans être ouvertes…

>> À lire aussi sur notre site:
Bell devra payer à ses clients un montant record de 11,8 millions de dollars - Mai 2016
Télécoms: Bell encore championne du nombre de plaintes - Décembre 2015
Demande d’autorisation de recours collectif contre Bell Mobilité - Juin 2014
Bell versera 10 millions $ pour publicité trompeuse - Juin 2011
Recours collectif autorisé contre Bell Mobilité - Janvier 2011
Bell écope d'une amende record de 1,3 M $ - Décembre 2010

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Jean-Guy Lebel
    04 Décembre 2012

    J'ai même reçu une de ces enveloppes sans identification de Bell qui était affranchie avec un timbre collé, comme ceux qu'on utilise dans la correspondance personnelle. Cela me donne l'impression que Bell est tellement consciente de sa mauvaise réputation qu'elle voit le fait de ne pas être identifiée comme un avantage en sa faveur...

     35
  • Par Yves Richer
    20 Février 2013

    Lors de mon renouvellement de contrat d'internet, j'ai appelé Bell leur disant que je magasinais. On m'a alors transféré à une autre employée(Johanne XL647, # de confirmation 107305417). Cette dernière m'a confirmé que je ne payerais que 30.90$/mois INCLUANT LA LOCATION DE MODEM. Finalement je reçois la facture et on me charge 35.90/mois au lieu de 30.90/mois(on charge la LOCATION DU MODEM).De plus elle m'a dit qu'elle me fournirait un rabais téléphonique pour les prochains 6 mois de 5$/mois. Que je ne payerais que 15.34$/mois. Avant mon appel je payais 20.20/mois pour le téléphone. Suite à cette entente, je payais 21.95/mois - 5$. On donne d'une main(-5$) et on en reprend de l'autre(+1.75$). J'ai demandé à 2 reprises de parler à la personne avec qui j'avais eu cette entente(Johanne XL647) et à chaque fois on m'a refusé de me transférer à Johanne. Je leur ai dit qu'il n'avait qu'à réécouter l'enregistrement de cette entente mais on ne voulait rien savoir. Soyez certain que l'an prochain, je transférerai mon service téléphonique et internet à un autre fournisseur. On ne peut pas dire que leur factures soient bien explicites.................

     25
  • Par Pierre Malouin
    04 Décembre 2012

    Moi aussi, je recois des lettres de Bell au moins une fois tous les 2 mois. Je peux vous dire que je ne retournerai jamais a Bell. J'ai été abonné a Bell durant 40 ans et je crois que durant toutes ces années, ceux-ci ne savaient même pas que j'existait. Après avoir subi des problèmes de facturation j'ai tenté a plusieurs reprises de faire régler mon problème en parlant a différentes personnes qui m'assuraient que mes pépins seraient réglés sous peu.... Après six mois d'appels, de frustrations et d'explications en répétant toujours l'histoire a une différente personne...j'ai décidé de changer pour Vidéotron. Ce serveur a été courtois, rapide, poli et m'a fournit l'aide dont j'avais besoin pour mes connections, mon modem etc...
    Il y a maintenant trois ans que je suis avec Videotron et chaque fois que j'appelle pour un petit problème, on me répond vite, poliment et on règle mon problème immédiatement. Les techniciens sont d'une politesse et rapidité exeptionnelles. Ce qui me fait rire, c'est que depuis que j'ai annulé avec Bell, ils ne cessent de m'écrire pour m'envoyer des spéciaux ou me dire qu'ils offrent un bon service etc....Ha Ha.....quelle farce. Ils sont d'une incompétence absolue et se foute du client.

     16
  • Par Patrice Racine
    04 Décembre 2012

    Depuis environ 1 an je reçois aussi ces fameuses lettres de Bell qui serait prête à vendre sa Bell-mère pour que je reprenne leur service (...). J'ai téléphoné à deux reprises pour faire annuler ces envois, chaque fois on me dit: oui, oui, nous allons cesser de vous envoyer ces lettres mais je continue de les recevoir régulièrement. Ils sont même trop hypocrites pour s'identifier sur l'enveloppe....alors je les met au recyclage sans même les ouvrir. Quand ils auront suffisamment gaspillé de papier et de frais peut-être comprendrons t-ils... Une plainte? bof pour ce que ca donne, j'ai plus de temps à perdre avec eux et le bouche à oreilles est bien plus efficace !

     14
  • Par Gilles Godin
    04 Décembre 2012

    Ne vous donnez pas la peine de leur téléphoner pour leur dire de retirer votre nom de leur liste. INSCRIVEZ SEULEMENT SUR L'ENVELOPPE SANS L'OUVRIR: RETOUR À L'EXPÉDITEUR. AVEC CETTE MÉTHODE, ILS TRAVAILLERONT EN DOUBLE ET POUR RIEN...
    GILLES

     14