Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Transport aérien: Ottawa exigera des prix incluant tous les frais

Par Stéphanie Perron
Transport aerien Ottawa exigera des prix incluant tous les frais Shutterstock

Cette fois-ci, est-ce la bonne? Les transporteurs devront annoncer le prix total que le consommateur doit débourser, y compris tous les frais, droits et multiples taxes.

Fini, donc, les billets d'avion annoncés à 398 $ dans les publicités, mais dont le prix réel grimpe à 800 ou 900 $ lorsque mille et un frais y sont ajoutés.

Transport Canada et l’Office des transports du Canada ont annoncé qu’ils modifieront la réglementation sur la publicité en matière de tarification aérienne afin de «[permettre] aux consommateurs de connaître facilement le tarif aérien total et de prendre des décisions éclairées à cet égard.»

Transporteurs délinquants

Rappelons que, depuis juin 2010, la Loi sur la protection du consommateur (LPC) du Québec exige déjà des transporteurs aériens qu'ils affichent un prix global comprenant tous les frais à l'exception de la TPS, de la TVQ et du Droit pour la sécurité des passagers du transport aérien (DSPTA).

Des transporteurs nationaux, notamment Air Canada, refusent toutefois de se conformer à la LPC – une loi provinciale –, arguant que les transporteurs aériens sont régis par des règles fédérales supervisées par des organismes fédéraux, dont l'Office des transports du Canada et Transport Canada, qui régissent entre autres la tarification et la publicité.

L'Office des transports du Canada, qui commencera bientôt à rédiger la nouvelle réglementation et à consulter divers intervenants du domaine, s’attend à ce que le processus de modification du règlement dure environ un an.

Un marché en mouvance

La publicité sur la tarification aérienne a beaucoup évolué dans le monde au cours des dernières années. Le Canada traînait la patte, car des exigences semblables à celles qui seront bientôt imposées par Transport Canada sont en vigueur depuis 2008 en Europe. Aux États-Unis, ces règles seront mises en place dès janvier 2012.

À lire sur Protégez-Vous.ca:

Compagnies aériennes et concessionnaires: quelques hors-la-loi

Air Canada, toujours friand des frais cachés

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Réal Bougie
    25 Janvier 2012

    Je crois que nous vivons dans un monde criblé d’hypocrisie. Nous accusons les transporteurs aériens de tous les maux mais nous n’avons que regarder notre propre nombril pour constater le mensonge systématiquement répandu dans notre société. Des exemples sont les taxes (TPS et TVQ). À mon avis, tous les prix (TOUS!) devraient être affichés un peu comme chez certains Européens (toutes taxes comprises) ou (TTC). Cela me répugne de voir les annonces de bagnoles neuves tarifées à la semaine, au bout du compte, les frais réels mensuels sont presque 6 fois le prix affiché. À quand une société réaliste dans tous les termes du mot?

     2
  • Par Pothier Yvon
    05 Janvier 2012

    J'appelle tous les québecquois au boycottage d'air canada, qui nous a tous traité comme si nous étions des cons, des rejets de notre société de la manière qu'elle a toujours agi avec nous. Réveillons-nous bordel, mettons nos culottes. Je fais un voyage par an depuis dix ans et nous n'avons jamais pris air canada. Le tout à cause du service envers les francophones. Si tous faisaient comme nous, air canada changerait ses manières envers nous et sur ses prix cachés. Tous pour un, un pour tous
    Lypo

     2
  • Par MICHEL ROSE
    05 Janvier 2012

    ENFIN

  • Par CLAUDE BEAUCHEMIN
    05 Janvier 2012

    Air Canada devrait être bain de tout les aéroport du Québec. Là, y vont réagir vite, très vite.