Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Rappel de pastilles Rolaids Ultra-fort SoftChews

Par Stéphanie Perron
Rappel de pastilles Rolaids Ultra-fort SoftChews

La société McNeils rappelle de toute urgence les pastilles Rolaids Ultra-fort SoftChews et les pastilles Rolaids Ultra-fort SoftChews plus Soulagement des gaz. Toutes les saveurs et tous les lots sont visés.

Photo: McNeils

Les pastilles Rolaids sont utilisées pour soulager les brûlures d’estomac, les gaz et le surplus d’acidité.

Des consommateurs ont signalé la présence de corps étrangers dans le produit, notamment des particules de métal et de bois. «Nous n’avons reçu aucun rapport à ce sujet au Canada, mais un petit nombre a été signalé aux États-Unis», affirme la directrice de communications de Johnson & Johnson à Montréal, Shelley Kohut.


La compagnie n'a toutefois pas été en mesure de préciser le nombre d'incidents rapportés.

La société McNeils – une division de Johnson & Johnson – croit que ces corps étrangers auraient pu se glisser dans le produit durant le processus de fabrication qui a lieu dans une tierce usine.

Puisque les emballages vendus au Canada sont fabriqués dans la même usine que ceux vendus aux États-Unis, l'entreprise procède au rappel dans les deux pays.

McNeils estime que les risque d'effets indésirables graves sont minimes, mais elle demande tout de même de ne pas consommer les pastilles qui font l'objet du rappel.

Les personnes qui ont acheté les produits visés peuvent contacter Johnson & Johnson au 1-888-222-6036 ou remplir un formulaire pour obtenir un remboursement. «Les consommateurs seront remboursés, et ce, même s'ils ont jeté leur reçu de caisse», précise Shelley Kohut.

Les personnes inquiètes peuvent consulter des documents d'information sur le site de Santé Canada.

Pastilles Rolaids Ultra-fort SoftChews rappelées

  • Saveur de cerise (6 unités), NPN 02247315, CUP 060245 210909
  • Saveur de vanille (6 unités), NPN 02247315, CUP 060245 210916
  • Saveur de cerise (36 unités), NPN 02247315, CUP 062600 946669
  • Saveur de vanille (36 unités), NPN 02247315, CUP 062600 946652
  • Saveur de cerise (42 unités), NPN 02247315, CUP 060245 210398
  • Saveur de vanille (42 unités), NPN 02247315, CUP 060245 210374

Pastilles Rolaids Ultra-fort SoftChews plus Soulagement des gaz rappelées

  • Saveur de fruits tropicaux (24 unités), DIN 02269171, CUP 062600 946676
  • Saveur de fruits tropicaux (36 unités), DIN 02269171, CUP 060245 365494

 

Au Canada, près de 1,2 million d'emballages ont été distribués, mais McNeils ignore combien ont été achetés par les consommateurs.

Important: ne pas confondre ce rappel avec celui diffusé il y a quelques mois, alors que des consommateurs américains avaient signalé que le produit avait une odeur inhabituelle de moisi, associée dans certains cas à des nausées et des maux d'estomac.

La société McNeil commercialise également les produits en vente libre Tylenol, Imodium, Zantac et Motrin.

Lire l'article
Depo-Provera : règlement de l’action collective pour 2 millions

La pharmaceutique Pfizer devra verser un peu plus de 2 millions de dollars dans le cadre d’une action collective portant sur l’utilisation de Depo-Provera, un contraceptif injectable, liée à la perte de densité minérale osseuse. Les femmes admissibles à une compensation ont jusqu’au 1er mars 2022 pour s’inscrire et faire une réclamation.

Lire l'article
Peut-on laver ses masques chirurgicaux?

Les masques chirurgicaux sont considérés comme des dispositifs médicaux à usage unique. Pourtant, ils conservent leur propriété filtrante et leur respirabilité même après 10 lavages. C’est du moins ce que conclut une étude française publiée en octobre dans la revue scientifique Chemosphere. Devriez-vous mettre vos masques dans votre prochaine brassée? Pas si vite…

Lire l'article
Cinq questions sur le marketing d’influence

En parcourant les fils de vos réseaux sociaux, êtes-vous déjà tombé sur la publication d’un influenceur qui vantait les mérites d’un produit, sans préciser qu’il s’agissait en fait d’une publicité? Si oui, vous avez sans doute été la cible d’une stratégie de marketing d’influence.

Lire l'article
Vaccination des enfants contre la COVID-19: la décision revient aux parents

Plus de 20 mois après le début de la pandémie de COVID-19, c’est au tour des enfants de 5 à 11 ans d’être vaccinés. Si vous êtes parent d’un jeune de cet âge, vous devez décider s’il lèvera sa manche ou non.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.