Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Qu’est-ce qui coûtera plus cher en 2021?

Par Marie-Eve Schaffer
augmentation-epicerie

Encore cette année, les consommateurs devront débourser davantage pour certains biens et services en 2021. Épicerie, électricité, taxes municipales, télécoms, transport, garderie, quels sont ceux qui coûteront plus cher?

Panier d’épicerie

Au Québec, le prix du panier d’épicerie grimpera de 4 % en 2021 alors qu’à l’échelle canadienne, la hausse oscillera entre 3 % et 5 %, d’après le Rapport sur les prix alimentaires canadiens 2021, produit par l’Université Dalhousie, l’Université de Guelph, l’Université de la Saskatchewan et l’Université de la Colombie-Britannique.

«On s’attend à une année difficile», dit le professeur titulaire à la Faculté en management et en agriculture de l'Université Dalhousie, Sylvain Charlebois. Il souligne que l’augmentation la plus marquée sera observée du côté de la viande (4,5 % à 6,5 %), suivi de la boulangerie (3,5 % à 5,5 %) et des légumes (4,5 % à 6,5 %).

Le groupe de chercheurs universitaires a estimé que pour une famille moyenne, composée de deux adultes, un adolescent (14-18 ans) et une préadolescente (9 à 13 ans), la facture annuelle d’épicerie bondira de 695 $ (5 %) pour atteindre 13 907 $ en 2021.

Qu’est-ce qui influence ainsi le prix des aliments? La pandémie de COVID-19, bien entendu, mais également les changements climatiques et l’essor du commerce en ligne. L’interdiction d’utiliser des plastiques à usage unique et l’élection américaine ont aussi un effet.

Sylvain Charlebois convient que le scénario présenté est pessimiste, mais il assure qu’il est conservateur. «On n’est pas alarmiste, mentionne-t-il. On est quand même nerveux parce qu’on pourrait voir un taux d’inflation encore plus élevé.»

Électricité

Les tarifs d’électricité augmenteront, mais seulement au 1er avril. La hausse atteindra 1,3 %, ce qui «correspond à la variation de l’Indice des prix à la consommation au Québec entre le 30 septembre 2019 et le 30 septembre 2020 , indique Hydro-Québec.

La dernière augmentation remontait au 1er avril 2019 et elle s’élevait à 0,9 %.

Taxes municipales

À Montréal, la ville-centre a décidé de geler les taxes foncières, mais des arrondissements ont révisé à la hausse les taxes locales qu’ils perçoivent. Les avis d’imposition augmenteront tout au plus de 0,2 %.

La Ville de Québec a aussi opté pour un gel des taxes pour les immeubles résidentiels. Le même scénario se produira à Laval et à Longueuil.

La Ville de Saguenay a décidé de son côté de majorer les taxes résidentielles de 1,9 % alors que Sherbrooke les augmentera de 1 % et Gatineau de 2,1 %.

Famille

Comme tous les ans depuis 2015, les frais de garde exigés dans les centres de la petite enfance et les milieux de garde subventionnés seront indexés le 1er janvier 2021. Ils bondiront de 8,35 $ à 8,50 $ par jour.

Les tarifs des services de garde en milieu scolaire, fixés à 8,50 $ par jour, seront quant à eux révisés le 1er juillet prochain.

En contrepartie, les parents constateront que l’Allocation famille Québec, qu’ils reçoivent quatre fois par année du gouvernement du Québec, a été majoré de 1,26 % au 1er janvier 2021. Le montant de cette prestation atteindra entre 1013 $ et 2547 $ par année, selon le revenu familial.

L’Allocation canadienne pour enfant, qui est accordée pour les petits de moins de six ans a aussi été bonifiée. Dans l’énoncé économique qu’elle a présenté au mois de novembre, la ministre des Finances, Chrystia Freeland, a annoncé que les ménages dont le revenu annuel net s’élevait à 120 000 $ ou moins recevraient un soutien temporaire non imposable de 1200 $ par enfant, soit quatre paiements de 300 $. Ceux qui gagnent plus de 120 000 $ par année obtiendront la moitié moins.

Transport en commun

Dans la région de Montréal, la tarification du transport en commun relève depuis 2017 de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM). Elle a indexé de 2 % la plupart de ses tarifs le 1er octobre dernier. La prochaine augmentation – s’il y en a une – doit avoir lieu le 1er juillet 2021.

Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) mettra aussi à jour sa grille tarifaire le 1er juillet prochain. Au printemps dernier, il n’avait procédé à aucun changement en raison de la pandémie de COVID-19.

La Société de transport de l’Outaouais et la Société de transport de Sherbrooke ont pour leur part limité l’augmentation de leurs tarifs à 1 % au 1er janvier. La Société de transport du Saguenay entend quant à elle majorer les siens de 1,5 % en moyenne.

Services numériques

Les produits et les services numériques achetés auprès d’entreprises étrangères pourraient également coûter plus cher en 2021. Ottawa a répété à maintes reprises son intention de taxer les géants du web à l’origine des applications mobiles, des jeux vidéo en ligne, des services de diffusion de vidéos et de musique en continu ainsi que des «plateformes du marché numérique» (Amazon, ArBnb, etc.).

Dans son énoncé économique, la ministre Freeland a recommandé que les fournisseurs numériques étrangers perçoivent les taxes à partir du 1er juillet 2021. «Ce qui donnera au gouvernement le temps de consulter les intervenants sur les changements proposés, et aux intervenants, le temps de se conformer à ces propositions», a indiqué la ministre.

Il reste à voir si «ces propositions», qui auront indéniablement un effet sur le portefeuille des consommateurs, passeront le test des prochains mois.  

D’ici là, certains tarifs seront révisés à la hausse. L’abonnement mensuel à Disney+ coûtera 11,99 $, plutôt que 8,99 $, à partir du 23 février 2021. Cette hausse coïncide avec le lancement de la chaîne Star dans la plateforme du géant.

Netflix avait déjà annoncé une montée de ses prix à l’automne. L’abonnement régulier est passé de 13,99 $ à 14,99 $ alors que le plan Premium a grimpé de 16,99 $ à 18,99 $. Le forfait de base est demeuré à 9,99 $.

Vidéotron entend aussi modifier sa grille tarifaire à partir du 1er mars 2021. Ses clients devront débourser 2 $ à 3 $ de plus par mois pour leur forfait internet. Bell augmentera certains des siens de 3 $ à 6 $. Rogers ne planifie pas «pour le moment» rehausser ses prix au cours des prochains mois. Même chose pour Telus.

Des salaires gelés

Si les prix des biens et services sont révisés à la hausse en 2021, ce ne sera pas nécessairement le cas des salaires. En raison du ralentissement économique provoqué par la pandémie de COVID-19, des travailleurs verront leur rémunération gelée, d’après un sondage que l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés a réalisé auprès de 1400 entreprises canadiennes.

En tenant compte des gels, les entreprises du Québec offriront des hausses salariales moyennes de 2,4 %, comparativement à 2,7 % en 2020.

«Les organisations sont plus prudentes et n’osent pas prévoir à long terme, a mentionné la directrice générale de l’Ordre, Manon Poirier, par communiqué. En raison de ce contexte d’incertitude, on remarque que les gels salariaux seront probablement plus présents que par le passé.»

 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par KATHY PERRON
    31 Décembre 2020

    Bonjour, je crois qu'il y a une petite erreur dans le texte au niveau des coûts d'épicerie. Il est indiqué que les coûts passeront de 695$ à 13 907$, c'est 20x le prix courant. Ce serait assez surprenant que les coûts augmentent autant. Merci.

  • Par RENÉ LABELLE
    31 Décembre 2020

    Bonjour. Vous pourriez m'expliquer comment l’interdiction d’utiliser des plastiques à usage unique et l’élection américaine ont un inflence sur les prix de consommation?

    Merci.

  • Par SARAH FORTIN
    03 Janvier 2021

    "Comme tous les ans depuis 2015, les frais de garde exigés dans les centres de la petite enfance et les milieux de garde subventionnés seront indexés le 1er janvier 2021. Ils bondiront de 8,35 $ à 8,50 $ par jour."
    Ils "bondiront" de 0.15$/jour... Méchant trou dans un budget, ce bond, vraiment.

  • Par PIERRE MOREL
    01 Janvier 2021

    Il serait intéressant d’avoir des tests sur les roulottes
    Pierre Morel
    Berthierville