Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Magie de Noël au centre commercial: pourra-t-on rencontrer le père Noël?

Par Johanne David
pere-noel-2

Distanciation physique, mesures sanitaires, qu’importe les contraintes, la traditionnelle rencontre du père Noël avec les tout-petits sera maintenue au centre commercial. Ce qui sera moins traditionnel, c’est son déroulement. À quoi peut-on s’attendre?

Selon les centres commerciaux, le père Noël sera sur place en personne ou il s’entretiendra avec les tout-petits à distance, via une vidéoconférence.

Ces deux formules sont proposées par l’Agence des pères Noël professionnels du Québec (APNPQ) pour répondre aux mesures sanitaires imposées par la santé publique sans faire de compromis sur la magie des fêtes. L’APNPQ est l’entreprise chargée d’animer les royaumes du père Noël dans les centres commerciaux du Québec.

>> À lire aussi: C’est le temps de commander vos cadeaux de Noël

Père Noël réel

Voici comment se déroulera la visite du père Noël en personne au centre commercial. Le parent devra prendre rendez-vous en ligne auprès du centre commercial pour éviter les files d’attente et les attroupements. Une fois sur place, l’enfant sera accueilli par un lutin qui se chargera de l’installer dans le décor du père Noël, dans une mise en scène propre à chaque centre commercial. L’enfant sera assis à deux mètres du père Noël.

La rencontre, d’environ 3 à 5 minutes, sera suivie par l’incontournable photo avec le père Noël. En jouant sur la perspective, distanciation oblige, le photographe adaptera la prise de vue entre l’enfant et le père Noël pour capter l’échange entre eux ainsi que le décor. Le lutin remettra ensuite un petit cadeau à l’enfant à sa sortie du royaume.

Le tout se déroulera dans le respect des règles sanitaires en vigueur. «Chaque centre commercial est tenu de respecter les mesures et d’adapter son royaume. Tous ont le souci d’une visite en toute sécurité, sans contact, avec désinfection entre les visites», explique Catherine Lacasse, conseillère en relations publiques à l’APNPQ.

Père Noël virtuel

La formule reste sensiblement la même pour ceux qui opteront pour le père Noël virtuel: rendez-vous en ligne, accueil par un lutin, installation de l’enfant dans le décor et remise d’un cadeau. Seulement, l’enfant parlera avec le père Noël via une webcam, sur grand écran. Le lutin aura pris soin, au préalable, de poser quelques questions à l’enfant, histoire d’alimenter la conversation avec le père Noël.

Ici, pas de photo, mais une vidéo souvenir de la rencontre. «La vidéo de la rencontre virtuelle est un lien téléchargeable que le parent reçoit, qu’il peut acheter et conserver», indique Mme Lacasse.

Formule tout-inclus

Pour l’heure, la majorité des centres commerciaux privilégient d’accueillir le père Noël «en vrai». Mais dans le contexte actuel d’incertitude, la plupart de ces centres ont déjà envisagé la rencontre en virtuel.

C’est le cas chez Cominar, propriétaire d’une dizaine de centres commerciaux au Québec, dont le Mail Champlain, Alexis Nihon, le centre Rockland et la Place Longueuil. «Tous nos centres demeurent flexibles et pourront offrir une version virtuelle si les mesures sanitaires devaient évoluer. Le cas échéant, ce serait une rencontre avec notre père Noël qui sera en vidéoconférence via un grand écran», explique Ann Picard, directrice principale, marketing stratégique chez Cominar.

Photo ou vidéo souvenir

Les tout-petits tiennent à parler au père Noël, les parents, eux, tiennent à revenir à la maison avec une photo ou une vidéo. Or, ce ne sont pas tous les centres commerciaux qui auront sur place des photographes professionnels. Dans ce cas, ce sera aux parents à prendre eux-mêmes la photo de leur enfant.

Quant à la vidéo souvenir proposée par le centre commercial, il y a fort à parier que la plupart de parents vont l’acheter. Pas facile de filmer la vidéoconférence du père Noël sur écran avec fiston! Pas de doute, mieux vaut laisser cette tâche aux pros de la vidéo.

Horaires variables

Les dates auxquelles les visites du père Noël auront lieu varient d’un centre commercial à l’autre. Pour certains, les premières rencontres se feront à partir du 14 novembre, d’autres, du 21 novembre.

Par conséquent, il est fortement recommandé de consulter l’horaire des visites et la formule choisie sur le site web du centre commercial concerné ou encore sur perenoelendirect.com pour obtenir la liste des centres qui ont opté pour la formule virtuelle. Dans tous les cas, les visites s’échelonneront jusqu’au 24 décembre.

Et si les centres commerciaux venaient à fermer?

«Bien sûr, nous avons réfléchi à la question et établi plusieurs plans selon les circonstances envisageables, et nous serons prêts à réagir, mais, pour l’instant, on s’en tient tous au plan A puisque les centres commerciaux sont toujours ouverts», conclut Catherine Lacasse.

>> À lire aussi: Moins de cadeaux, plus de plaisir

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.