Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Les découvertes extravagantes de 2010

Par Stéphanie Perron
Les découvertes extravagantes de 2010

Chaque année depuis 1991, les prix Ig Nobel (contraction d’«ignoble» et de «Nobel», en anglais), une parodie des «vrais» prix Nobel, sont décernés à des scientifiques ayant accompli des recherches farfelues, mais dont les résultats sont 100 % scientifiques.

Ces prix sont destinés à éveiller la curiosité du public pour la science, la médecine et la technologie. Le jury les a décernés la semaine dernière au théâtre Sanders, sur le campus de la prestigieuse Université Harvard, aux États-Unis.

Médecine: découverte que les montagnes russes peuvent traiter les symptômes de l’asthme. L'étude est intitulée Asthme et montagnes russes : Quand le stress positif interfère avec la perception de l'asthme (Universités d’Amsterdam et de Tilburg, aux Pays-Bas).

Paix: preuve scientifique que le juron permet de mieux tolérer la douleur (Université Keele, en Grande-Bretagne).

Gestion:démonstration intitulée Le principe de Peter revisité prouvant que le fait d’attribuer de façon aléatoire des promotions aux employés permet d’améliorer l’efficacité d’une entreprise (Université de Catania, en Italie).

Transport:recherches sur l’utilisation du Physarum polycephalum (une moisissure visqueuse) pour déterminer les tracés optimaux liés au transport ferroviaire (des chercheurs japonais et britanniques).

Physique:démonstration du lien entre le port des chaussettes par-dessus des souliers et la diminution du risque de chute en hiver. Bien que cette méthode soit beaucoup moins efficace que l’utilisation de crampons, elle augmente la stabilité et la traction au sol dans la majorité des cas. Seul inconvénient: la perte de dignité ressentie par les personnes qui osent utiliser cette technique (Université d’Otago, en Nouvelle-Zélande).

Ingénierie:nouvelle technique permettant de collecter des sécrétions et des gaz de baleines grâce à un hélicoptère téléguidé (Zoological Society of London, en Grande-Bretagne et l’Institut Polytechnique National, au Mexique).

Biologie:démonstration que la fellation chez les chauves-souris prolonge le temps de copulation et facilite la reproduction (Université de Bristol, en Grande-Bretagne, et des chercheurs chinois).

Santé publique:étude intitulée Les risques des hommes barbus dans les laboratoires de microbiologie démontrant que les scientifiques barbus transportent des microbes qui peuvent infecter les membres de leur famille et leurs amis (Bureau de santé publique de Fort Detrick, aux États-Unis).

Chimie:réfutation de la vieille croyance selon laquelle l’eau et l’huile ne peuvent se mélanger (universités américaines... et la compagnie pétrolière BP, bien sûr à cause de la fuite de pétrole dans le golfe du Mexique).

Économie: prix décerné – avec sarcasme – aux banques d’investissement ayant créé de nouvelles manières d’investir de l’argent en maximisant les gains financiers et en minimisant le risque pour l’économie mondiale… ou une portion de celle-ci (les brokers et les dirigeants des groupes financiers Goldman Sachs, AIG, Lehman Brothers, Bear Stearns, Merrill Lynch et Magnetar).

Nobel et Ig Nobel
Le physicien néerlandais d’origine russe Andre Geim est devenu le premier scientifique à gagner à la fois un prix Ig Nobel… et un «vrai» prix Nobel. Il vient en effet de remporter, avec Konstantin Novoselov, le prix Nobel de physique pour ses recherches sur le graphène, une forme de carbone considérée comme le meilleur conducteur d’électricité sans dégagement de chaleur. Dix ans auparavant, Andre Geim avait remporté, avec Sir Michael Berry, le prix Ig Nobel de physique pour avoir découvert… comment faire léviter une grenouille grâce à un puissant champ magnétique.

Source: Improbable Research

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par YVES BÉLANGER
    05 Janvier 2012

    Biologie : démonstration que la fellation chez les chauves-souris prolonge le temps de copulation et facilite la reproduction (Université de Bristol, en Grande-Bretagne, et des chercheurs chinois).
    - "Du vampirisme de bas étages" ont-ils conclu?

     4