Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Brick visé par un recours collectif pour ses frais annuels de 35 $

Par Stéphanie Perron

Option consommateurs demande l'autorisation d'exercer un recours collectif contre les magasins Brick.

MISE À JOUR 22/02/2011: le recours collectif a été autorisé.

L'organisme de défense des consommateurs reproche au détaillant de meubles et d'électroménagers de tromper ses clients avec ses slogans «Ne payez rien pendant 15 mois» et «Aucun versement initial, aucun versement mensuel, aucun intérêt». En réalité, les consommateurs qui adhèrent au plan de financement proposé doivent payer des frais annuels de 35 $.

Le recours collectif vise à obtenir:

• Le remboursement des «frais d’adhésion annuels
• Une réduction de 100 $ de la facture des clients lésés
• Des dommages punitifs de 5 millions de dollars

La demande d'autorisation constitue la première étape du recours collectif. Pour que le procès ait lieu, le tribunal doit d'abord déterminer si le dossier respecte certains critères, notamment si les faits allégués par Option consommateurs paraissent justifier le recours.

On vous a imposé des «frais d’adhésion annuels» dans le cadre d'un programme de financement? Qu'il s'agisse de Brick ou d'un autre commerçant, vous pouvez remplir le questionnaire d’Option consommateurs en ligne concernant Brick ou d'autres commerçants afin d’être tenu au courant de la suite du dossier.

Fait intéressant: les recours collectifs intentés au Québec depuis janvier 2009 ainsi que les documents qui y sont liés sont désormais accessibles sur le site Web des Tribunaux judiciaires du Québec.

À lire sur Protégez-Vous.ca

«Achetez maintenant, payez plus tard»: Meubles Léon et Brick poursuivis - Juillet 2013
Fausse représentation chez Brick? - Mars 2010

Lire l'article
Compostables et biodégradables : un casse-tête pour les consommateurs

Les produits dits compostables, biodégradables ou réutilisables semblaient la solution de remplacement pour les plastiques, mais un rapport coproduit par Éco Entreprises Québec (ÉEQ) et la firme d’experts-conseils Solinov constate que, trop souvent, ces appellations ne remplissent pas leurs promesses et rendent complexe le tri des matières recyclables et compostables.

Lire l'article
Impôts 2020 : Québec accorde un délai, mais pas Ottawa

Revenu Québec vous accorde un mois de plus pour produire sans pénalité votre déclaration de revenus pour 2020. Une clémence qui n’a pas d’écho à l’Agence du revenu du Canada (ARC), qui imposera des pénalités pour les déclarations de revenus livrées après le 30 avril 2021.

Lire l'article
Comment limiter l’usage de vos données Facebook

Ce n’est plus un secret pour personne, les données personnelles sont une denrée recherchée. Les Facebook et Google de ce monde en ont fait leur empire. Pour eux, l’équation est simple : plus ils en savent sur vous, mieux c’est. Comment vous protéger? La réponse est double: limiter l’information partagée et limiter l’accès à cette information.

Lire l'article
Sans fil : le CRTC favorise la concurrence dans certaines régions

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) autorise certains fournisseurs régionaux à accéder aux réseaux sans fil mobiles de Bell Mobilité, Rogers, Telus et SaskTel afin d’offrir plus de choix et de meilleurs prix aux consommateurs.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.