Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Des solutions de rechange écolos aux emballages cadeaux

Par Andrea Lubeck
cadeau-ecolo

Papier kraft ou uni, méthode furoshiki, boîte, sac et contenants réutilisables… il existe une multitude d’options écologiques qui empêcheront le papier d’emballage de vos cadeaux de Noël de se retrouver dans un site d’enfouissement.

Polluant et pas toujours recyclable
Des solutions pour des emballages plus écolos
Expédier vos cadeaux : l’impact sur l’environnement

Noël est synonyme de plaisir, mais selon Zero Waste Canada, cette période de l’année rime aussi avec « déchets ».

L’organisme sans but lucratif de Vancouver, qui fait la promotion de la réduction du gaspillage, estime que les ménages canadiens produisent 25 % plus d’ordures durant le temps des Fêtes que le reste de l’année, soit l’équivalent de 50 kg par personne. Et les emballages cadeaux comptent pour une bonne partie de ces déchets.

Pas toujours recyclable

C’est qu’une fois tous les cadeaux déballés, le même dilemme se pose chaque année : devez-vous jeter ces emballages dans le sac à ordures ou les mettre dans le bac de recyclage ? Amélie Côté, spécialiste de la gestion des matières résiduelles à la coopérative verte Incita, répond : « Ça dépend ».

En effet, plusieurs éléments décoratifs ajoutés au papier cadeau peuvent rendre celui-ci irrécupérable, principalement l’aluminium – qui lui donne un effet métallisé – et les paillettes, fabriquées en plastique. Le papier cadeau en cellophane est lui aussi à proscrire du bac vert.

Amélie Côté explique que tout cela est en raison du processus de recyclage, qui diffère pour chaque matière. « Si un produit est multimatières, on doit procéder à leur séparation, ce qui peut s’avérer peu avantageux économiquement pour les bénéfices qu’on en tire », précise-t-elle.

Or, en prenant soin de retirer le chou, le ruban décoratif et le ruban adhésif, vous pouvez récupérer l’emballage cadeau fait uniquement de papier. La spécialiste de la gestion des matières résiduelles recommande de réunir toutes les retailles de papier et de carton dans un sac transparent pour qu’elles soient séparées des autres matières de votre bac. Cela facilitera le travail au centre de tri et donnera une meilleure chance au papier d’être recyclé.

Des ressources utiles de Recyc-Québec

En cas de doute, Amélie Côté vous conseille de vous référer à l’application web et mobile « Ça va où? » de Recyc-Québec. Deux autres ressources pourraient vous être utiles :

• Aide-mémoire pour des Fêtes écoresponsables

• Qu’est-ce qui va dans le bac ?

Des solutions pour des emballages plus écolos

Voici quelques idées qui vous permettront de renoncer au traditionnel emballage de style papier cadeau orné d’un chou et d’un ruban.

Réutilisez ce que vous avez sous la main

Prenez du papier journal, de vieilles cartes routières ou des pages de magazines qui accumulent la poussière, suggère Christiane Charlebois, alias MamiKiki, conférencière spécialiste de l’emballage cadeau « zéro déchet ».

Sa méthode favorite consiste à envelopper une boîte et son couvercle individuellement. De cette manière, il n’est pas nécessaire de déchirer l’emballage, et cela vous permet de réutiliser la boîte de nombreuses fois. Vous pouvez par exemple utiliser une boîte à chaussures.

Optez pour le papier uni

Le papier cadeau fait de matières recyclées existe, note Amélie Côté, mais il se fait rare sur les tablettes. Vous aurez plus de chances de trouver cette mention sur du papier kraft ou uni.

Repérez aussi les symboles FSC [Forest Stewardship Council] ou PEFC [Programme for the Endorsement of Forest Certification], qui certifient que le papier est issu de forêts gérées durablement.

Christiane Charlebois suggère de personnaliser le papier en le décorant vous-même. « C’est aussi une bonne occasion de mettre la créativité des enfants à contribution, dit-elle. Ils peuvent utiliser des estampes, dessiner ou peindre sur le papier. » Cela ne nuira pas au recyclage, à condition que vous n’utilisiez pas de paillettes ou d’autocollants.

Tentez l’art du furoshiki

furoshiki

Tradition japonaise qui remonte à plusieurs siècles, le furoshiki consiste à emballer le cadeau dans un tissu en pratiquant des techniques de pliage et de nœuds. Au Japon, la coutume veut que la personne qui offre le cadeau conserve le furoshiki pour le réutiliser plus tard.

Sylvain Allard, professeur de design graphique à l’Université du Québec à Montréal et spécialiste du design d’emballages, suggère plutôt d’offrir le tissu à la personne : « Choisissez un textile qui lui plaira ; elle pourra le porter en foulard, par exemple. »

Pour préserver l’aspect écologique de cette méthode, mieux vaut toutefois ne pas acheter de nouveaux tissus, indique Amélie Côté, car « l’empreinte environnementale de la fabrication du coton est importante ». Privilégiez les foulards ou les vêtements que vous ne portez plus, ou encore allez faire un tour à la friperie près de chez vous.

Choisissez des matières naturelles

Pour ajouter une touche de finition à votre cadeau, décorez-le par exemple d’une branche de sapin ou d’une pomme de pin que vous aurez trouvées sur le sol, propose Christiane Charlebois. Nouez un ruban de tissu pour bien retenir la décoration et le tour est joué !

Expédier vos cadeaux : l’impact sur l’environnement

Votre réveillon est annulé et vous songez à envoyer vos cadeaux par la poste ?

Sachez que leur transport annule les efforts que vous avez faits pour réduire l’empreinte environnementale de votre emballage, selon Vincent Dussault, conseiller stratégique en matière de transport à la Coop Carbone, une coopérative de solidarité à but non lucratif qui travaille sur des projets de réduction des gaz à effet de serre (GES).

 Si vous n’avez d’autre choix que d’envoyer votre présent par la poste, « évitez les envois prioritaires ou express », ajoute-t-il. Pour respecter les délais serrés de ces types d’envois, les camions de livraison sont souvent peu remplis, voire parfois vides.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.