Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Aspirateur à main Dyson Root 6: Vaut-il son prix?

Par Clémence Lamarche Mise en ligne : 08 Mars 2007

Aspirateur à main Dyson Root 6: Vaut-il son prix?

Le fabricant Dyson a lancé un nouveau modèle d'aspirateur dont l’apparence originale et le prix de 180 $ ont piqué notre curiosité.

Le Root 6 serait, selon son fabricant, deux fois plus puissant que les autres aspirateurs sans fil, et il est le seul à utiliser une pile à ions de lithium. Nous l’avons donc mis à l’épreuve.

Performance sur tapis: Très bon
Performance sur plancher: Bon
Utilisation: Très bon
Note globale: 85 %

Lorsqu’on le compare avec les autres aspirateurs testés par Protégez-Vous, le Dyson se classe résolument parmi les meilleurs. Il obtient de bons résultats sur le tapis comme sur le plancher et son efficacité ne diminue pas en présence de poussière fine. En fait, cet aspirateur sans fil fournit d’aussi bonnes performances que le meilleur modèle avec fil de notre test. De plus, il est très agréable à utiliser, il n’est pas plus bruyant que la moyenne et il ne rejette pas de poussière dans l’air ambiant.

Contrairement aux autres aspirateurs à main sans fil, le Dyson utilise une pile à ions de lithium. Bien que les piles de ce type ne soient pas sensibles à l’effet de mémoire, elles ont généralement une durée de vie moins longue que celle des autres piles rechargeables.

Deux bémols par contre. À cause de son autonomie de cinq minutes, ne pensez pas pouvoir nettoyer l’intérieur de votre voiture avec cet appareil. Ensuite, alors que le prix moyen des 12 aspirateurs testés s’élevait à 45 $, le Dyson est quatre fois plus cher.

Conclusion: les modèles recommandés en février offrent un bien meilleur rapport qualité-prix.

>> À lire aussi notre test d’aspirateurs balais et d’aspirateurs à traîneau, notre test d’aspirateurs à main et notre test d'aspirateurs robots

Photo: Réjean Poudrette