Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Par Maxime Bilodeau
comment-choisir-glaciere-2

Entre la capacité en litres idéale à choisir, la façon de juger de l’isolation, les critères à prioriser du côté du transport ou de l’utilisation et le juste prix à débourser, notre guide d’achat vous permettra de trouver la glacière dont vous avez besoin.

Quelle capacité en litres choisir
Durée de conservation de la glace : des performances à relativiser
Bouchon de vidange et loquet : les atouts les plus importants
Le juste prix à payer
Glacière électrique : est-elle utile en camping?
5 conseils pour entretenir votre glacière

Crise sanitaire oblige, les vacances estivales de bien des Québécois se dérouleront en province. Un sondage réalisé en mai dernier par Événements Attractions Québec et Segma Recherche auprès de 1003 d’entre eux révèle d’ailleurs qu’ils sont 39 % à envisager de visiter un parc ou un site naturel à l’été 2020. Le camping, une activité prisée des petites familles durant la belle saison, sera plus populaire que jamais.

Néanmoins, bivouaquer quelques jours gruge l’appétit. C’est pourquoi nous avons sélectionné des glacières correspondant aux besoins d’une famille de quatre personnes souhaitant réfrigérer ses aliments pendant environ trois jours.

Puisque les mesures de confinement étaient en vigueur lors de notre étude de marché effectuée en mai 2020, nous avons fait nos recherches en ligne sur les sites de divers magasins à grande surface et spécialisés en plein air. Au terme de cet exercice, nous avons retenu des glacières rigides d’un prix maximal de 400 $ et d’une capacité minimale de 38 litres (L).

Notre bilan? Vous devrez faire des compromis! Si vous choisissez des glacières légères et peu chères de marque Coleman ou Igloo, par exemple, attendez-vous à prendre les allégations du fabricant sur l’isolation de son produit avec un grain de sel.

En contrepartie, les fabricants spécialisés – tels Pelican et Yeti – proposent des produits plus massifs, aux matériaux reconnus pour être isolants, mais aussi plus chers et plus lourds, et ce, pour des formats plus petits. C’est d’ailleurs en raison de leur prix élevé que de telles glacières sont si peu représentées dans notre tableau. Marc Gely, assistant-acheteur spécialisé en plein air pour Sail, recommande donc de vous déplacer en magasin pour juger de la robustesse des glacières.

Quelle capacité en litres choisir

La capacité des glacières s’exprime généralement en litres et en quarts, des unités de mesure quasi équivalentes (1 quart = 0,95 litre).

Les fabricants mentionnent aussi souvent le nombre de canettes que la glacière peut contenir, mais cette donnée s’avère peu utile pour comparer les produits entre eux. « Deux glacières à la capacité d'entreposage identique en litres peuvent ne pas contenir le même nombre de canettes à cause de leur [configuration intérieure] », affirme Anne Toutant, fondatrice et présidente de La Saison du Camping, une communauté d’amateurs de camping du Québec.

Nous avons donc converti cette mesure en litres afin de faciliter votre magasinage.

Nos experts sont unanimes : prévoyez de 10 à 15 L par membre de la famille pour un séjour de quelques jours à une semaine, voire davantage pour les gros appétits. En tout, plus de la moitié des 48 produits répertoriés se situent dans une fourchette allant de 40 à 60 L, et une dizaine excèdent le seuil des 70 L. Certains modèles vont même au-delà de 90 L, mais attention : ils sont assez lourds (surtout lorsqu’ils seront remplis) et plus encombrants à transporter.

Par ailleurs, moins charger la glacière ne réglera pas le problème du poids. « L’espace vide ainsi créé sera occupé par de l’air, ce qui nuira à la préservation des aliments. C’est pourquoi il vaut mieux toujours remplir votre glacière au maximum de sa capacité, quitte à compléter avec de la glace ou des blocs réfrigérants [ice packs en anglais] », conseille Marc Gely.

Durée de conservation de la glace : des performances à relativiser

Certains fabricants, comme Otterbox et Frigidaire Professional, sont tout particulièrement optimistes quant aux performances de leurs produits. Quelques-uns prétendent même conserver de la glace pendant une, voire deux semaines consécutives.

Trop de facteurs entrent en ligne de compte pour vous fier à ces allégations approximatives, croit Marc Gely. Des marques comme Pelican et Yeti offrent plutôt de l’information sur l’épaisseur et la composition de leurs parois. « Ces données permettent de comparer les performances des glacières entre elles. Pour être valables, les allégations des fabricants sur le nombre d’heures ou de jours de conservation doivent être mises en corrélation avec ces informations concrètes sur l’isolation », soulève le spécialiste.

Ainsi, des parois épaisses et isolées avec de la mousse (polystyrène, polyuréthane, etc.) gardent mieux la fraîcheur que des parois minces, voire souples, dénuées d’isolant. Un couvercle doté d'une épaisse paroi isolante et complété par un scellant, lequel rend la glacière hermétique, est aussi à rechercher.

Malheureusement, ces caractéristiques sont souvent l’apanage des produits les plus chers de notre sélection. De plus, très peu de fabricants spécifient de telles informations.

Toutefois, gardez en tête que l’utilisation que vous ferez de votre glacière, peu importe sa qualité, affectera ses performances. Par exemple, l’ouvrir et la fermer à répétition brisera la chaîne du froid, surtout par temps très chaud.

Même la disposition d’éléments réfrigérants dans ce contenant joue un rôle dans la préservation du froid. « L’air froid a tendance à descendre vers le bas. Vous gagnez donc à choisir des produits qui offrent suffisamment de dégagement pour placer des blocs de glace au-dessus des aliments », conseille Anne Toutant.

Bouchon de vidange et loquet : les atouts les plus importants

La plupart des glacières retenues pour notre guide d’achat sont munies de caractéristiques qui vous simplifieront la vie.

Ainsi, le bouchon de vidange (ou drain) – présent sur tous les produits de notre sélection – est utile pour évacuer l’eau qui reste lorsque la glace a fondu, sans avoir à vider votre glacière de son contenu. Cet accessoire sera bien sûr inutile si vous prévoyez utiliser des blocs réfrigérants. Rappelez-vous toutefois que ceux-ci finissent par dégeler, ce qui n’en fait pas le meilleur choix si vous partez quelques jours.

Le couvercle à loquet est plus rare, puisque seuls 23 produits de notre sélection en sont dotés. Cet accessoire s’avère cependant très utile en camping, étant donné qu’il empêche les animaux d’accéder à votre nourriture. « Un raton laveur est assez habile pour ouvrir une glacière exempte de loquets », met en garde Marc Gely, qui conseille de rechercher cette caractéristique. Il propose même de privilégier une glacière certifiée à l’épreuve des ours si vous partez en camping sauvage dans une zone à risque. Par exemple, plusieurs modèles de marques Yeti, Pelican, Ozark Trail et Otterbox sont réputés pour être à l’épreuve des grizzlis, atteste l’Interagency Grizzly Bear Committee, un comité indépendant d’évaluation. En camping plus traditionnel, rangez toujours votre glacière dans la voiture pendant la nuit, par mesure de sécurité.

Quelques modèles de notre sélection sont munis de roues ou d’une poignée télescopique, destinées à faciliter le transport de la glacière. Ces options devraient être secondaires dans votre magasinage, car elles font montre de points faibles potentiels. « Ce sont souvent les éléments qui brisent en premier sur les glacières. Les roues sont-elles pleines ou vides? Les jonctions sont-elles renforcées? Ce sont les points à observer ou sur lesquels se renseigner auprès d’un conseiller », recommande Anne Toutant.

Le juste prix à payer

Votre budget est aussi important à considérer. Sachez toutefois qu’il existe un monde de différences entre des glacières vendues à 75 $, à 350 $... et à plus de 1000 $. « La glacière parfaite n’existe pas. À moins de 400 $, il faut nécessairement faire des compromis », résume Marc Gely. La facilité de transport, la robustesse et l’épaisseur des parois isolantes, par exemple, varient souvent en fonction du prix du produit. Notre sélection de 48 modèles vous aidera à y voir plus clair.

Glacière électrique : est-elle utile en camping?

Melany Gagnon ne se passerait plus de sa glacière électrique. La fondatrice et propriétaire d’OMG Camping, une boutique en ligne d’accessoires inusités de camping, l’utilise aussi bien sous la tente ou sur un site doté de l'électricité (avec services) que lors de ses escapades en véhicule récréatif.

La plupart des glacières électriques se branchent dans une prise de 12 volts (V), comme l’allume-cigare de votre automobile. Sinon, vous devez prévoir un adaptateur, souvent vendu séparément, pour rendre la glacière compatible avec les prises de courant standard de 120 V. Il est aussi possible de la brancher sur des panneaux solaires.

Les glacières électriques offertes sur le marché ont un fonctionnement thermoélectrique : elles abaissent leur température interne d’environ 20 degrés Celsius par rapport à la température ambiante, dit Marc Gely. S’il fait très chaud dehors, vos aliments ne resteront pas frais longtemps à l'intérieur de ces produits que nous n'avons pas retenus dans notre magasinage ciblé pour le camping.

De plus, vous ne pourrez pas mettre de glace dans ce type de contenant, puisque l’eau qu’il produit pourrait endommager les composantes électriques du ventilateur situé dans la porte ou dans la paroi, par exemple. « [Il vaut mieux utiliser ce genre de glacière] en combinaison avec des blocs réfrigérants au besoin », conseille Melany Gagnon.

Et qu’en est-il de la glacière électrique une fois que vous la débranchez? Elle perd considérablement de son efficacité, et ses performances se comparent alors au mieux à celles d’une glacière régulière bas de gamme, soutient Marc Gely. Le spécialiste recommande ce produit seulement s’il demeure branché, par exemple au chalet.

5 conseils pour entretenir votre glacière

1. Frottez l’intérieur et l’extérieur à l’eau chaude savonneuse.

2. Assurez-vous de bien nettoyer le bouchon de vidange, où la saleté est moins facile à voir.

3. Utilisez une pâte faite de bicarbonate de soude et d’eau pour venir à bout des taches tenaces.

4. Laissez la glacière sécher à l’air libre.

5. Entreposez-la avec le couvercle ouvert, même durant la saison morte.

Correction
Le 29 juillet 2020, nous avons modifié ce dossier pour préciser que toutes les glacières de notre sélection sont dotées d’un bouchon de vidange (drain).

 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par FRANÇOIS PAQUIN
    22 Juillet 2020

    Le test aurait été plus complet avec un comparatif pour garder froid. C'est le premier facteur a considerer dans un achat.