Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

(3) Articles

(39) Produits

(0) Fiches

Comment choisir un vélo électrique

Par Maxime Bilodeau Mise en ligne : 15 Juillet 2020

Le type de freins, la capacité de la batterie et la puissance du moteur, mais également leur emplacement sur le vélo sont des critères à ne pas perdre de vue au moment d’acheter votre nouvel engin.

Le bon cadre, la bonne suspension 
La batterie qui vous mènera loin 
Pleins feux sur le moteur
Des freins à disque hydrauliques, SVP!
Convertir une bicyclette en VAE : un pensez-y-bien
Le cadre réglementaire au Québec

La saison estivale 2020 se passera sur deux roues pour bien des Québécois. Le traditionnel sondage de CAA-Québec sur leurs intentions de vacances révèle que la bicyclette fait partie des activités dont la cote est à la hausse auprès des estivants de la Belle Province.

Pédaler a beau être une activité douce pour le corps, elle exige néanmoins un effort conséquent, surtout si vous vous éloignez un tant soit peu de la maison. La démocratisation du vélo à assistance électrique (VAE) a heureusement changé la donne au cours des dernières années.

Grâce à ce vélo, le cycliste bénéficie à sa discrétion d’un coup de pouce qui aplanit les difficultés, comme le vent de face. Par ailleurs, il est désormais possible de trouver des VAE vendus à moins de 2000 $ ou offerts dans des magasins comme Costco et Sports Experts. Or, se comparent-ils à ceux des spécialistes?

Pour le savoir, Protégez-Vous a effectué des recherches sur les sites web de magasins à grande surface, mais aussi auprès de plusieurs boutiques spécialisées. Résultat : nous avons répertorié des VAE vendus de 1500 à 3500 $ destinés aux cyclistes récréatifs en quête d’une meilleure autonomie. Nous nous sommes concentrés sur les vélos de taille courante et de types hybride et urbain.

Au terme de notre analyse, nous avons découvert que la majorité des vélos à assistance électrique les mieux équipés coûtent environ 3000 $. Toutefois, quelques modèles vendus de 2000 à 2500 $ s’en tirent assez bien et comprennent pour la plupart des éléments essentiels, comme des freins à disque hydrauliques.

Il faut néanmoins être prêt à faire quelques compromis, notamment un emplacement moins optimal de la batterie ou du moteur, ou encore une mécanique moins fiable, selon les experts que nous avons consultés.

Parcourez notre guide d’achat et nos fiches de 39 produits, qui vous guideront vers le bolide vous permettant de rouler heureux… et sans trop d’efforts au besoin.

Le bon cadre, la bonne suspension

Votre vélo doit être adapté à votre morphologie. Vous devriez donc en rechercher un qui convienne à votre taille. La majorité des VAE sélectionnés proposent différentes grandeurs de cadres ; tous permettent des ajustements de base, par exemple celui de la hauteur de la selle.

Les VAE retenus sont conçus pour une utilisation en ville, c’est-à-dire pour circuler sur des pistes cyclables de même que sur la voie publique, généralement en position droite et relevée. Ils sont tous dotés d’un guidon plat et leur cadre est en aluminium. Un tube supérieur bas permet d’enfourcher plus facilement le vélo.

La présence d’une suspension avant (au niveau de la fourche du vélo), comme c’est le cas pour 17 produits de notre sélection, ajoute au confort du cycliste et permet à ce dernier de rouler sur des terrains un peu plus accidentés, par exemple sur une surface en terre battue ou en gravelle. « Cette caractéristique est le lot des hybrides de type “cross”, qui sont aussi munis de pneus plus larges à l’achat. Ce sont de vrais passe-partout », explique Philippe Desgagnés, copropriétaire de la boutique Mathieu Performance.

Notez qu’il sera toujours le temps d’investir quelques dollars supplémentaires dans des pneus mieux adaptés à vos besoins ainsi que dans des accessoires (porte-bouteille, béquille, garde-boue...), lesquels ne devraient pas peser dans votre décision d'achat. Bien sûr, un vélo qui permet l’installation d’un porte-bagages est essentiel si vous avez l’intention d’utiliser des sacoches.

Dans tous les cas, il faut s'attendre à traîner un engin assez lourd... surtout si vous devez le ramener à la maison à la seule force de vos mollets, sans assistance!

La batterie qui vous mènera loin

L’autonomie d’un VAE correspond à la capacité, en watts-heures (Wh), de sa batterie rechargeable, c’est-à-dire la multiplication des données de voltage (V) et d’ampères-heures (Ah). Afin de faciliter la comparaison des produits, nous avons fait le calcul pour obtenir l’équivalent en watts-heures lorsque ce n’était pas indiqué par le fabricant.

 « En théorie, plus cette valeur est élevée, plus la distance parcourue en kilomètres jusqu’à épuisement de la batterie est appréciable. On peut le voir comme la grosseur du réservoir d’une voiture à essence », illustre Rémy Leduc, directeur de succursales à Bicycles Quilicot.

La capacité moyenne des batteries des modèles sélectionnés, toutes au lithium-ion, est d’environ 400 Wh, ce qui est suffisant en théorie pour la plupart des balades en ville.

Les arguments des fabricants quant à l’autonomie de leurs produits ne sont pas exacts, puisque de nombreux critères entrent en jeu (largeur des pneus, pression d’air, dénivelé et poids du cycliste). Pour obtenir une estimation fidèle de l’autonomie réelle d’un VAE, Rémy Leduc suggère de soustraire systématiquement 20 % aux allégations, voire davantage.

Même l’usure de la batterie est à prendre en compte : cette dernière perd annuellement entre 5 et 10 % de sa capacité, précise-t-il. Heureusement, il est assez facile de s'en procurer une nouvelle lorsqu’elle a trop perdu de sa capacité.

Les VAE dont la batterie est située au tube de la selle ou au tube supérieur – voire intégrée à même le cadre – sont généralement plus modernes que leurs vis-à-vis l’incorporant à un support arrière. Vous aurez plus de plaisir à piloter de tels vélos (par exemple lors des démarrages et des virages ou dans une pente), étant donné que le poids de la batterie est alors plus bas et mieux réparti.

Si vous partez en expédition avec votre vélo, n’oubliez pas votre chargeur intelligent, inclus à l’achat et spécifique à votre modèle de VAE.

Pleins feux sur le moteur

La puissance de l’assistance fournie par le moteur électrique d’un vélo s’exprime en watts (W). Au Québec, la puissance maximale autorisée pour un VAE circulant sur la voie publique est de 500 W. Rares sont les vélos de notre étude de marché à offrir une telle puissance.

« La norme pour les VAE de types hybride et urbain est de 250 à 350 W », souligne Robin Saint-Pierre, vendeur à Cycles Performance. Cette fourchette de puissance est suffisante pour circuler entre 20 et 25 km/h, voire jusqu’à la limite légale de 32 km/h.

La capacité d’un moteur à fournir rapidement de la puissance se traduit quant à elle en newtons mètres (N m). Recherchez des VAE dont le couple du moteur se situe entre 40 et 80 N m, ce qui est synonyme d’accélérations douces. Malheureusement, bien peu de modèles de notre sélection spécifient le couple du moteur.

Le moteur peut se trouver au pédalier – ce qui est le cas de la majorité de nos modèles –, dans le tube de selle ou à même le moyeu de la roue arrière. Évitez cette dernière option, qui est l’apanage des VAE de générations passées. « Un moteur au pédalier ou dans le tube de selle déploie une assistance constante et sans à-coups, contrairement à un moteur-roue. Leur présence se fait plus facilement oublier », indique Philippe Desgagnés, de la boutique Mathieu Performance. En outre, réparer la crevaison d’une roue arrière dotée d’un moteur peut s’avérer compliqué, surtout pour un cycliste du dimanche.

Il n’est pas nécessaire de choisir un VAE doté de plusieurs niveaux d’assistance; selon nos experts, entre trois et cinq sont suffisants. « Les gens passent la quasi-totalité de leur temps en selle sur le niveau le plus économique. L’assistance d’environ 30 % de la puissance de pédalage dont ils jouissent fait oublier les difficultés, comme les surfaces de roulement plus endommagées », dit Philippe Desgagnés. Les niveaux supérieurs, capables de fournir une assistance de 300 % et plus, ne sont utiles que pour franchir des obstacles majeurs, comme des côtes importantes.

Des freins à disque hydrauliques, SVP!

La majorité des modèles de VAE répertoriés sont dotés de freins à disque hydrauliques, semblables à ceux qui équipent les vélos de montagne. « C’est un incontournable : ils nécessitent moins d’ajustements, s’usent moins vite et freinent davantage que des freins à disque mécaniques, ce qui est bien utile pour stopper l’élan d’un VAE, une machine assez lourde », indique Rémy Leduc, de Bicycles Quilicot.

La paix d’esprit que procurent des composantes mécaniques fiables est ce qui différencie le plus les VAE vendus à moins de 2000 $ de ceux qui se chiffrent à 3000 $ et plus, disent les experts-conseillers.

Que vous optiez pour les composantes haut de gamme ou non, nos fiches vous permettront de déterminer quels vélos proposent les éléments qui sont essentiels – comme les freins à disque hydrauliques – ou les critères qui sont les plus agréables pour la conduite – tel le nombre de vitesses – afin de faire un choix qui répondra à vos besoins.

Convertir une bicyclette en VAE : un pensez-y-bien

L’idée est séduisante : transformer votre vélo en VAE à l’aide d’un ensemble de conversion qui comprend tout le nécessaire pour y parvenir, du moteur électrique à la batterie en passant par le filage et le contrôleur.

L’entreprise danoise Promovec commercialise par exemple un ensemble qui permet de fixer une batterie de 375 Wh au tube oblique ou sur un support arrière afin d’alimenter un moteur-roue de 500 W. Le prix de ce nécessaire est tout de même conséquent : 1500 $, soit plus de 1000 $ que certaines trousses à bas prix qui se trouvent en quelques clics sur Amazon, mais dont la qualité est douteuse.

« Convertir votre monture peut être une bonne manière de goûter à l’assistance électrique, mais ce n’est certainement pas optimal », met en garde Philippe Desgagnés. Ainsi, ces ensembles ne peuvent être installés sur tous les types de vélos ; il faut idéalement un modèle hybride de format standard, robuste et assez récent.

Aussi, à moins de vous y connaître en mécanique de vélo, vous devrez frapper à la porte de l’atelier d’un vélociste pour installer de tels ensembles de conversion. Surtout, le résultat final peut se révéler décevant : « Le comportement sur la route s’en trouve considérablement modifié, et par pour le mieux. Par ailleurs, la performance de ces vélos convertis équivaut rarement à celle de vrais VAE, notamment en ce qui a trait à l’autonomie de la batterie, qui est de loin l'élément faisant le plus varier le prix de ces ensembles », souligne Robin Saint-Pierre, de Cycles Performance.

Même l’argument économique est à relativiser. Mis bout à bout, l’achat d’un ensemble de conversion et son installation peuvent facilement se chiffrer à plus de 2000 $. Ajoutez à l’équation la valeur de votre bicyclette usagée – ou neuve – et vous dépasserez le seuil des 3000 $, à partir duquel vous pouvez obtenir un excellent VAE tout droit sorti du magasin, estiment les experts consultés.

Le cadre réglementaire au Québec

• La puissance maximale autorisée du moteur électrique d’un vélo à assistance électrique (VAE) est de 500 W.

• La vitesse maximale autorisée est de 32 km/h si vous conduisez un VAE. Selon les règlements auxquels sont tenus les fabricants, au-delà de cette vitesse, l’assistance électrique doit cesser automatiquement.

• Le port du casque est obligatoire, sous peine d’une amende variant entre 60 et 100 $. Le casque doit être dûment certifié.

• Pour avoir le droit de conduire un VAE, il faut être âgé de 14 ans ou plus. Avant 18 ans, il est obligatoire d’être titulaire d’un permis autorisant la conduite d’un cyclomoteur (classe 6D).

• Il faut respecter le Code de la sécurité routière, entre autres en ce qui concerne les réflecteurs.

• Il n’est pas nécessaire de faire immatriculer un VAE.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Loisirs et famille

Commentaires 4 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par MARTIN CARRIER | 30 Juillet 2020

    Comparaison des vélos électriques très décevant et incomplet ,beaucoup trop de nd et manque des marques très populaire.infos sur un vélo disponible et même infos indisponible sur l'autre vélo . Pas professionnel du tout.

  • Par DENIS CHABOT | 30 Juillet 2020

    Vous ne parlez pas d'autonomie, du poids du vélo, du temps de recharge de la batterie.Est-ce que la batterie se recharge pendant qu'on pédale?
    Est-ce qu'il y a des garanties?
    Un peu superficiel cet article!

  • Par YVAN BELZILE | 07 Août 2020

    Voici un lien intéressant concernant les moteurs pour ceux qui veulent aller plus loin dans leur recherche...
    https://www.cyclable.com/quels-sont-les-moteurs-de-velo-a-assistance-electrique-existants/

  • journalist Par CéLINE MONTPETIT de Protégez-Vous | 07 Août 2020

    En réponse à MM. Chabot et Carrier,
    Nous vous remercions d'avoir partagé vos commentaires. Soyez assurés qu'ils seront pris en considération pour notre prochaine mise à jour.