Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Comment bien nourrir votre chien?

Par Amélie Cléroux
nourriture-pour-chien-2

Bien nourrir votre chien va plus loin que de choisir de bonnes croquettes. Quantité de nourriture à privilégier, fréquence à laquelle la donner, gâteries, état général de l’animal : que devez-vous savoir? Nous faisons le tour de quatre questions essentielles.

Quelle quantité de nourriture servir à votre chien?

Respectez les portions indiquées sur l’emballage en utilisant une balance ou une tasse à mesurer. Retenez toutefois que ces quantités sont habituellement adaptées à un chien qui a un niveau d'activité moyen. Ainsi, si le vôtre est très actif, il est normal qu’il mange davantage. Si, au contraire, votre brave compagnon est sédentaire, surveillez ses portions ou encore le taux de gras de sa nourriture. Le président de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec (OMVQ), le Dr Gaston Rioux, encourage les gens à consulter un vétérinaire pour les aider à gérer le poids de leur animal, notamment en faisant peser ce dernier plus d’une fois par année, au besoin. « L’obésité est un problème très courant », souligne-t-il.

À quelle fréquence le nourrir?

Vous devriez fractionner la ration quotidienne de votre chien en deux ou trois repas par jour, selon Normand Viau et Serge Boutet, tous deux agronomes experts en nutrition animale. Mais, bien sûr, « cela dépend du comportement du chien », nuance le Dr Gaston Rioux, de l'OMVQ. Certains animaux ont l'habitude de manger à leur faim même si leur bol est rempli une fois par jour. Si, au contraire, vous avez chez vous un véritable glouton, des jouets conçus pour complexifier l’accès à sa nourriture limiteront cette habitude et lui permettront même de reconnaître les signaux de satiété. Par ailleurs, un chien qui mange trop d’un coup peut s’exposer à de graves ennuis de santé. « Les grandes races peuvent faire ce qu’on appelle une distorsion gastrique, c’est-à-dire que leur estomac bascule, indique le Dr Rioux. C’est un cas à traiter en urgence qui est extrêmement douloureux pour l’animal. »

Qu’en est-il des gâteries?

« Les régals ou gâteries ne devraient pas dépasser l’équivalent de 10 % de la portion totale quotidienne du chien », explique Normand Viau. Non seulement votre animal risque-t-il de faire de l’embonpoint s’il en mange trop, mais en outre, les gâteries ne sont pas formulées pour être balancées comme l'est sa nourriture de base. Si tout son appétit y passe, son alimentation sera déséquilibrée. « Une gâterie, ça peut être une croquette de sa nourriture, même prise dans sa portion quotidienne. C’est le geste de récompense qui compte », fait remarquer le Dr Gaston Rioux, notamment en contexte d’entraînement. « Un petit morceau de carotte ou de pomme, ça peut aussi faire l’affaire », ajoute-t-il.

À quoi être attentif?

Chaque chien est unique et peut avoir des préférences, des allergies, des ennuis de digestion, etc. « Certains chiens digèrent moins bien le poulet, illustre l'agronome Normand Viau. L’agneau, auquel ils sont moins exposés, est parfois une solution. » Et si vous avez des ennuis avec les dents de votre chien, vous pouvez choisir de plus grosses croquettes qui l’obligeront à croquer, ce qui aidera à diminuer le tartre. « Quand vous choisissez une nourriture, essayez-la pour un mois et observez votre animal », suggère Serge Boutet. Soyez attentif à son état général : le lustre de son pelage, l’état de ses yeux et de son museau, etc. « Est-il énergique, enjoué? Si, au contraire, il est plus amorphe, peut-être que sa nourriture est mal adaptée à lui », avance-t-il. Le président de l'OMVQ abonde dans le même sens, tout en rappelant qu’il ne faut pas négliger de consulter un vétérinaire, qui pourra s’assurer de l'absence de problèmes de santé sous-jacents. « Votre vétérinaire est la source compétente pour faire le lien entre la santé globale, le niveau d’activité et l’alimentation de l'animal », conclut le Dr Rioux.

>> Consultez notre test de nourriture pour chiens

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par RENÉ CHARBONNEAU
    16 Juillet 2021

    Oui, vraiment désappointé, rien concernant le cru. Depuis 15 ans je nourris au cru et la différence est vraiment apparente côté santé. Dommage, vous avez manqué une belle occasion et il y a sur le marché de plus en plus de choix pour de la nourriture crue de très bonne qualité. Selon le guide alimentaire canadien, nous devons manger une nourriture variée et surtout le moins transformé possible, ce que je fais et j'applique donc la même stratégie pour mon chien afin de maintenir une santé optimale. Les croquettes sont ce qu'il y a de plus transformé comme nourriture, cherchez l'erreur!

     1
  • Par DOMINIQUE ROULEAU
    15 Juillet 2021

    Je suis un peu désappointé mais pas surpris que votre équipe n’ait pas abordé LA question crue versus croquettes. Comme j’ai un chien depuis des dizaines d’années et que j’ai fait le choix de nourrir ma chienne au cru, il me semble que le sujet méritait un traitement plus inclusif. Je ne connais pas un éleveur qui ne nourrisse au cru. Et la communauté du cru est enthousiaste et certaine d’avoir fait le bon choix, ne serait-ce par le fait que nos chiens sont en parfaite santé. Ma chienne de 10 ans attrape un frisbee a plus de 200 metres…

    Par DOMINIQUE ROULEAU
    28 Juillet 2021
    Bonjour, Merci d'avoir pris le temps de nous écrire. Effectivement, ce sujet mérite d'être abordé. Nous transmettons votre commentaire à l'équipe de rédaction, qui pourra le considérer pour un éventuel article.Écrit par CéLINE MONTPETIT

    Si je peux ajouter un commentaire… en écoutant les vétérinaires et leurs seuls points de vue, vous négligez une problématique que je trouve alarmante : les vétérinaires sont a la fois médecins et pharmaciens. Ils vendent ce qu’ils prescrivent, ce qui les met en conflit perpétuel d’intérêts… Si les vétérinaires ne vendaient absolument aucune nourriture pour animaux, dans ce cas, leur opinion professionnelle aurait une beaucoup plus grande crédibilité.

    journalist
    Par CéLINE MONTPETIT de Protégez-Vous
    16 Juillet 2021

    Bonjour,
    Merci d'avoir pris le temps de nous écrire. Effectivement, ce sujet mérite d'être abordé. Nous transmettons votre commentaire à l'équipe de rédaction, qui pourra le considérer pour un éventuel article.

     1