Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Restaurant Chez Ping, Super Marché BKR, Sidou café, Coronet Pizzeria, Pâtisserie charcuterie Del Sole, Marché Kim Hour (Montréal) et autres

Alimentation - malpropreté

Mise en ligne : 05 Décembre 2021

Ces commerces n’ont pas maintenu leurs locaux et leur matériel propres.

Restaurant Chez Ping : 7401, boul. Newman 01, Montréal, 3 000 $, mars 2021
Super Marché BKR : 12251, boul. Laurentien, Montréal, 2 400 $, août 2020
Sidou café : 2015, rue Jean-Talon Est, Montréal, 2 400 $, juillet 2020
Coronet Pizzeria : 1671, rue Poirier, Montréal, 1 500 $, janvier 2020
Pâtisserie charcuterie Del Sole : 7750, boul. Henri-Bourassa Est, Montréal, 1 500 $, septembre 2020
Marché Kim Hour : 7734, boul. Saint-Michel, Montréal, 1 500 $, septembre 2020
Restaurant Yakimono : 4210, boul. Décarie, Montréal, 1 500 $, septembre 2020
Restaurant La Maison Kum Mon : 5047, boul. Henri-Bourassa Est, Montréal, 1 500 $, décembre 2019
Café My way : 2338, rue Jean-Talon Est, Montréal, 1 400 $, janvier 2020

Al’s Sous-Marin Pizzeria : 8287, boul. Maurice-Duplessis, Montréal, 1 400 $, septembre 2020
Restaurant Tropical Paradise : 5208, boul. Décarie, Montréal, 1 200 $, juin 2020
Boulangerie Bruno : 1780, avenue Dollard, Montréal, 1 200 $, juillet 2020
Restaurant Laflamme Pizzéria : 341, rue Cherrier, L’Île Bizard, 1 000 $, juin 2020
Dépanneur de l’ouest : 32, 45e Avenue, Montréal, 1 000 $, août 2020
Boucherie Al Khair : 428, avenue Lafleur, Montréal, 1 000 $, décembre 2020
Boulangerie Nussi’s : 6680, avenue du Parc, Montréal, 1 000 $, juillet 2020
Yami Sushi : 6720, boul. Joseph-Renaud, Montréal, 1 200 $, octobre 2019

Le mois inscrit représente la date à laquelle l'infraction a été commise (il s’écoule souvent un long moment entre l’instant où l’infraction est constatée et celui où le verdict est rendu). Le montant d'argent représente l'amende que le commerçant devra payer. Pour avoir plus de détails à propos de ces condamnations, consultez l'outil interactif de la Ville de Montréal ou du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

Lorsqu'un commerce est reconnu coupable, cela ne signifie pas que l’ensemble de l'établissement est insalubre, d’autant plus que l’entreprise peut avoir corrigé ses pratiques depuis la visite des inspecteurs.