Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Non resepect des règles liées au commerce itinérant

Mise en ligne : 25 avril 2019

L’entreprise n'a pas remis à un consommateur un double du contrat, ni le formulaire permettant d’annuler l'entente dans un délai de 10 jours.

Pavages et Asphalte Québec (9315-7147 Québec inc.) et son représentant François Gravel ont été déclarés coupables d’infractions à la Loi sur la protection du consommateur.

L’entreprise et son représentant étaient accusés d’avoir omis de remettre au consommateur le double du contrat, ainsi que l’Énoncé des droits et le formulaire de résolution, qui permettent au client de connaître et d’exercer son droit d’annuler le contrat dans un délai de 10 jours. Ils ont aussi été condamnés pour avoir perçu un paiement partiel avant l’expiration de ce délai de 10 jours.

Les infractions ont été commises en août 2016, à Richelieu, et en novembre 2016, à Saint-Basile-le-Grand. L’établissement principal de l’entreprise était situé au 24, rue Jeannette, à Longueuil. L’entreprise a été condamnée à payer 4 683 $ d’amendes et son représentant, 3 183 $.

Un commerçant itinérant est une personne ou une entreprise qui, ailleurs qu’à son établissement, tente de conclure ou conclut un contrat avec un consommateur.

Des règles particulières s'appliquent à ce type de commerçant. Celui-ci doit remplir un contrat et certains renseignements doivent y figurer, par exemple le droit accordé au client d’annuler l'entente dans les 10 jours qui suivent celui où chacune des parties est en possession d’un double du contrat. Il doit en remettre une copie signée au consommateur.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Condamnations