Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous ici

Accédez à cet article gratuitement

Il suffit de vous inscrire à nos infolettres

Vous recevrez maintenant nos infolettres par courriel. Sachez que vous pouvez vous désabonner en tout temps en suivant le lien "Me désabonner" dans le bas d'une infolettre.

Acheter un système antivol pour l'auto

Par Protégez-Vous
Systemes antivol

Blocage du volant, alarmes électroniques, antidémarreurs, systèmes de repérage et marquage intensif de pièces: les conducteurs ont une panoplie de dispositifs à leur ­disposition pour prévenir le vol de leur auto.

Au Québec, un véhicule est volé toutes les 21 minutes . Pour réduire les risques que le prochain soit le vôtre, il vous faudra peut-être investir dans un système antivol, surtout si votre véhicule est d’un modèle particulièrement convoité.

Cela dit, aucun système n’est parfait, et aucun ne garantit que votre auto sera totalement à l’abri des voleurs.

Pour bénéficier d’une protection optimale, l’idéal est de multiplier les dispositifs de protection: cela découragera d’éventuels malfaiteurs et augmentera vos chances de retrouver votre auto là où vous l’avez garée.

Le choix de dispositifs est vaste et chacun présente des avantages et des inconvénients, tant aux chapitres du prix et de la facilité d’installation qu’à celui de la «résistance aux voleurs».

Barre antivol

Abordable (de 25 $ à 60 $ environ), la barre antivol permet de bloquer le fonctionnement du volant ou de la pédale de frein. Elle offre toutefois une protection de courte durée, car un voleur chevronné n’aura qu’à scier le volant pour voler votre auto en quelques secondes. De plus, avec le temps, on a tendance à oublier de l’installer.

Antidémarreur

Un antidémarreur s’enclenche automatiquement dès la coupure du contact de la voiture pour empêcher son démarrage. L’immobilisation électronique peut concerner une, deux ou trois pièces vitales du véhicule.

Cela dit, d’après le Bureau d’assurance du Canada, les systèmes à trois coupures (de 250 $ à 350 $ environ selon les modèles de véhicule) sont plus sûrs que les systèmes à une coupure (de 100 $ à 200 $) ou à deux coupures (de 180 $ à 280 $). Ils coupent trois circuits essentiels: le démarreur, l’allumage et l’arrivée du carburant.

D’ailleurs, depuis septembre 2007, le gouvernement du Canada exige que les nouveaux véhicules soient équipés de systèmes antidémarrage électroniques à trois coupures . Ces dispositifs d’origine fonctionnent avec une clé à puce ou un transpondeur et un récepteur dissimulé dans la colonne de direction ou le tableau de bord. Si le signal envoyé par la puce n’est pas reconnu par le véhicule, celui-ci refuse tout simplement de démarrer.

Si votre véhicule date d’avant 2007 et qu’il ne dispose pas d’un antidémarreur d’origine, sachez que le prix d’un antidémarreur varie selon les véhicules mais également selon que le système de coupure fonctionne ou non avec une télécommande.

Les systèmes de démarrage à distance comprennent souvent un système de sécurité.

Alarme

De moins en moins populaires, les alarmes ne décourageront pas des pros de s’attaquer à votre auto parce qu’elles n’empêchent pas nécessairement le moteur de démarrer. Par contre, vous pourriez devoir vous lever en pleine nuit pour faire cesser la sirène.

Si vous optez pour cette solution, mieux vaut donc prévoir un système équipé d’une télécommande pour pouvoir le couper à distance. De plus, on est tellement habitué au son des alarmes d’auto que plus personne n’y porte vraiment attention, ce qui laisse le champ libre aux éventuels voleurs.

Les alarmes coûtent de 190 $ à 400 $ selon le type de véhicule et selon qu’elles sont dotées ou non d’une télécommande. Notez que plusieurs modèles d’auto sont munis d’une alarme d’origine liée au télédéverrouillage et à l’antidémarreur.

Marquage antivol

Le marquage des pièces vise à décourager les voleurs professionnels, dont la motivation est de revendre votre auto en pièces détachées (le type de vol le plus fréquent au Québec). Malheureusement, il ne découragera pas les voleurs qui souhaitent s’offrir une virée à vos frais.

Le marquage des pièces consiste à buriner un numéro de série sur les pièces du véhicule. Plus le nombre de pièces est élevé et plus la protection sera dissuasive. Un autocollant apposé sur les vitres latérales certifiera la protection de votre véhicule.

Un marquage intensif (plus de 50 pièces marquées) coûte de 240 $ à 280 $ environ. Si on vous demande plus cher ou qu’un vendeur essaie d’augmenter votre facture en y ajoutant des frais d’installation, pensez-y bien avant d’accepter: vous pourriez trouver moins cher et tout aussi efficace en magasinant ailleurs.

Système de repérage

Un système de repérage n’empêchera pas plus le vol de votre véhicule que les autres dispositifs – mais il s’avérera précieux pour le retrouver s’il a été volé. Ces systèmes permettent de repérer et de suivre votre véhicule par satellite en utilisant les réseaux des cellulaires ou des GPS.

Plus ou moins performants selon la technologie utilisée, ils ne sont pas tous dotés d’une alerte de vol automatique. De plus, ils coûtent assez cher: de 340 $ à 750 $ environ, installation comprise, plus des frais de services d’environ 15 $ par mois si vous prenez l’abonnement d’un an.

S’il y a vol, il est signalé à la centrale du vendeur par le propriétaire ou directement par le système. C’est ensuite la centrale qui informe la police et lui fournit les coordonnées du véhicule. Des frais d’environ 250 $ s’ajoutent pour repérer le véhicule volé; en général, ils sont couverts par l’assurance.

L’impact sur votre assurance

L’achat d’une voiture équipée d’un système de protection contre le vol n’entraînera pas nécessairement une diminution du coût de votre assurance. Avant de vous équiper, contactez votre assureur pour savoir quel dispositif il vous conseille et si son installation réduit votre prime.

Notez que des assureurs refusent parfois d’assurer certains modèles particulièrement convoités par les malfaiteurs s’ils ne sont pas munis d’un antivol précis: raison de plus pour vous renseigner à ce sujet avant la livraison de votre véhicule.

Conseils généraux

D’après le Groupement des assureurs automobiles (GAA), le vol de près de 20 % des véhicules volés et retrouvés est attribuable à la négligence des automobilistes. D’après le Bureau d’assurance du Canada, il faut environ 30 secondes à un voleur professionnel pour voler un véhicule dont il n’a pas la clé. Prenez donc toutes vos précautions.

  • Remontez toujours les vitres des portières et verrouillez bien ces dernières.
  • Ne laissez jamais votre véhicule en marche sans surveillance, même quelques instants.
  • Ne laissez pas d’objets de valeur à la vue dans votre voiture.
  • Quand vous vous garez, tournez les roues de votre véhicule et enclenchez le frein à main pour compliquer le remorquage de votre auto.
  • Ne cachez pas de clés de secours sur le véhicule: les voleurs connaissent toutes ces astuces.
  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.