Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Ford met sur la route la Focus 2013 100 % électrique

Par Pierre-Olivier Millette et l'Association pour la protection des automobilistes (APA) Mise en ligne : 22 Août 2013


En proposant une variante 100 % électrique de sa Focus, Ford ajoute un élément de poids dans sa gamme de véhicules verts, jusque-là exclusivement hybrides. Cette compacte tonique offre une autonomie de 125 km. Suffisant pour convaincre les automobilistes de bouder l’essence?

Depuis plusieurs années, les hybrides font tranquillement leur chemin au sein de la gamme de Ford. La version hybride du VUS Escape a fait ses débuts en 2004, suivie par la Fusion en 2009, puis, tout récemment, par la C-Max. En 2013, le constructeur américain entre de plain-pied dans l’aventure électrique et offre une version entièrement électrifiée de sa Focus, baptisée tout simplement Focus Electric.

La Focus Electric est identique à la Focus traditionnelle, tant pour l’extérieur que pour l’habitacle. C’est sous le capot que les changements apparaissent: le gros bloc moteur fait place à des fils orange et à un petit groupe propulseur. Ford attribue une autonomie de 125 km à cette Focus, qui se veut une voiture électrique de tous les jours. Elle s’invite sur un marché marginal au Québec, où à peine plus de 1 000 voitures électriques circulent actuellement. Sa principale concurrente, la Nissan Leaf, offre plusieurs spécifications techniques similaires.

Quels besoins cette voiture est-elle en mesure de combler? Et représente-t-elle un progrès pour les véhicules électriques? Pour le savoir, l’Association pour la protection des automobilistes (APA) a mis à l’essai une Ford Focus Electric 2013 au printemps dernier.