Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous ici

Accédez à cet article gratuitement

Il suffit de vous inscrire à nos infolettres

Vous recevrez maintenant nos infolettres par courriel. Sachez que vous pouvez vous désabonner en tout temps en suivant le lien "Me désabonner" dans le bas d'une infolettre.

Comment obtenir la paix publicitaire

Par Stéphanie Perron Mise en ligne : 19 août 2011 Shutterstock

Shutterstock

Firmes de sondages insistantes, boîte aux lettres bourrée de publicités, courriels inopportuns et télévendeurs casse-pieds… nos conseils pour vous débarrasser de ces sollicitations publicitaires incessantes.

Lorsque vient le temps de proposer de nouveaux services ou de mettre le grappin sur des clients potentiels, bon nombre d’entreprises allongent leurs tentacules jusque dans l’intimité des foyers. Il existe bien sûr quelques lois pour vous protéger de ces agressions publicitaires, mais les compagnies réussissent souvent à les contourner. Même si on ne peut éliminer totalement les mille et une intrusions commerciales, quelques démarches permettent de se rapprocher de ce qu’on pourrait appeler «la paix publicitaire».

COMMENT SE DÉBARRASSER DE LA SOLLICITATION PAR TÉLÉPHONE

Télémarketing. Vous pestez contre les télévendeurs ? Inscrivez votre numéro de téléphone et de télécopieur sur la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus (LNNTE) du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). Les entreprises de télémarketing doivent cesser d’appeler les numéros qui y figurent. La compagnie Bell a d’ailleurs déjà été mise à l'amende mise pour avoir fait du télémarketing auprès de personnes qui refusaient qu’on les sollicite. La liste ne stoppe pas toute sollicitation, car ces organismes pourront continuer de vous appeler: organismes de bienfaisance, partis politiques et candidats, firmes de sondages, journaux, entreprises avec qui vous avez fait affaires au cours des 18 derniers mois (votre fournisseur Internet, par exemple), entreprises auxquelles vous avez demandé de l’information au cours des six derniers mois. Sachez toutefois que les télévendeurs ne sont pas tenus de respecter la LNNTE si le numéro qui y est inscrit est celui d'une compagnie. Bon à savoir: les télévendeurs utilisent l'annuaire téléphonique résidentiel (pages blanches) pour connaître l’adresse et le nom liés à un numéro de téléphone. Pour faire retirer vos coordonnées de l'annuaire téléphonique, demandez à votre fournisseur de téléphonie. Signe que la tranquillité a un prix: vous devrez probablement payer pour que votre nom n'y figure pas.

Concours. En participant à certains concours ou en inscrivant votre nom sur divers formulaires (contrat de service, carte de garantie, etc.), vous pouvez, sans vous en rendre compte, consentir à être appelé. Pour éviter de vous faire importuner, ne participez pas à tous les concours qui vous sollicitent.

Entreprises et partis politiques. Ils ne le crient pas sur tous les toits, mais les entreprises et les partis politiques possèdent leurs propres listes de numéros exclus et doivent s’y soumettre. Lorsqu’ils vous sollicitent, demandez-leur d’y ajouter votre numéro de téléphone. Pour éviter les «malentendus», soyez ferme. Ne dites pas «Votre offre ne m’intéresse pas», mais plutôt «Veuillez retirer mon nom de votre liste de sollicitation dès maintenant».

Firmes de sondage. Les firmes de sondages ne sont pas réglementées par la LNNTE. Lorsqu’elles vous sollicitent, dites-leur de retirer votre nom de leur liste de sollicitation. Si l’une d’elles continue de vous importuner, dites à votre interlocuteur que vous ne pouvez répondre à des sondages parce que vous travaillez pour une firme d’études de marché. Un petit mensonge qui pourrait vous éviter d’autres appels.

Appels automatisés: Les messages préenregistrés («robocalls» ou «composeurs-messagers automatiques») ne peuvent servir à des fins de télémarketing, sauf si vous y avez expressément consenti. Cette règle est valable même pour les organismes de bienfaisance. Il existe quelques exceptions, notamment pour les sondages, les appels en lien avec les élections, les appels qui visent à recouvrer une dette, les services publics (police, prévention des incendies, écoles, hôpitaux), les rappels de rendez-vous, les appels de remerciement et les messages provenant d'une entreprise avec laquelle vous faites affaires (par exemple, si votre banque désire vous aviser d'une activité suspecte liée à votre carte de crédit). Plusieurs applications permettent de bloquer de les appels automatisés suspects, notamment TrueCaller, No Neighbor et RoboKiller. En cas d’infraction, portez plainte auprès du CRTC. Si vous soupçonnez un appel frauduleux, signalez-le au Centre antifraude du Canada.

Appels concernant le recouvrement d’une dette: La Loi sur le recouvrement de certaines créances stipule que vous pouvez envoyer une lettre à l’agence de recouvrement afin d’exiger qu’elle vous contacte uniquement par écrit.

COMMENT SE DÉBARRASSER DES POURRIELS ET DE LA PUBLICITÉ SUR LE WEB

Pourriels (SPAM). Les polluposteurs utilisent plusieurs tactiques pour amener les internautes à confirmer la validité des adresses de courriel qu’ils composent au hasard. Pour éviter de leur indiquer que votre adresse est bel et bien réelle, ne répondez pas aux pourriels et ne cliquez jamais sur le lien unsubscribe (qui risque de vous attirer davantage de courriels non sollicités). Autre truc: programmez votre messagerie de façon à l’empêcher d’ouvrir automatiquement les images ; plusieurs pourriels cachent des photos miniatures (d’à peine un pixel) qui servent à confirmer l’existence de votre adresse dès que l’image s’ouvre. Bon à savoir: la nouvelle loi canadienne visant l’élimination de pourriels est certes bienvenue, mais elle n’empêchera pas les polluposteurs situés dans d’autres pays de vous envoyer les leurs.

Concours. Vous aimez participer à des concours? Utilisez un alias. Cette adresse secondaire redirige les courriels vers votre boîte principale sans révéler votre véritable adresse. Les messageries HotmailYahoo! et Gmail, notamment, offrent cette possibilité. Le site tempomail.fr permet de créer une adresse temporaire (aussi appelée adresse «jetable») qui redirige les courriels vers votre véritable adresse courriel. Le site 10minutemail.net permet quant à lui de créer une adresse courriel en quelques secondes; celle-ci est valide pendant 10 minutes, et elle permet de recevoir des courriels. Très pratique lorsqu'un site Web nous oblige à créer un compte qu'on utilisera seulement pendant quelques minutes. Voyez d'autres exemples de fournisseurs d'adresses temporaires sur ce site Web.

Bannières publicitaires sur les sites Web. Bloquez-les en ajoutant des extensions gratuites à chacun de vos navigateurs. Quelques exemples et hyperliens: Adblock Plus (FirefoxChrome) et Safari Adblock

COMMENT SE DÉBARRASSER DE LA SOLLICITATION PAR TEXTOS

Textos de sources bienveillantes. Pour mettre fin à l’envoi de textos de sources bienveillantes (alertes météo, nouvelles, etc.), répondez «stop».

Textos de sources malveillantes. Si le message provient d’un expéditeur malveillant qui vous envoie des textos sans votre consentement, plaignez-vous à votre fournisseur. Les messages continuent d’affluer ? Portez plainte auprès du Commissaire aux plaintes relatives aux services de télécommunications et à l’Office­ de la protection du consommateur. Puis, dénoncez la situation auprès de l’Association canadienne des télécommunications sans fil. Inutile d’appeler le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC): il ne réglemente la téléphonie mobile qu’en ce qui concerne la confidentialité, en empêchant notamment les fournisseurs de vendre les renseignements personnels de leurs clients.

Textos liés à des concours. Fuyez les concours qui vous obligent à révéler votre numéro de cellulaire pour participer. Aussi, méfiez-vous des textos qui envoient quotidiennement un code «PIN» pour un jeu ou un concours. Vous pourriez apprendre un mois plus tard que le code était gratuit, mais que l’utiliser coûtait 2 $ par jour. Dans de rares cas, même les textos non ouverts sont facturés.

COMMENT SE DÉBARRASSER DE LA PUBLICITÉ DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES

Circulaires, publicités et Publisacs. On trouve des autocollants de type «Pas de publicité» dans la plupart des quincailleries, dans plusieurs hôtels de ville, dans les Éco-quartiers, dans certains bureaux d’arrondissement de Montréal et par la poste si vous demandez à Publisac de vous envoyer l'autocollant. Si la pub continue d’affluer, plaignez-vous auprès de Publisac ou de la compagnie qui distribue les circulaires et envoyez-en une copie de la plainte à votre municipalité. Les règlements en matière de feuillets publicitaires, prospectus et autres imprimés de ce type varient selon les villes. À noter que les dépliants politiques, religieux ou liés à un service public sont souvent exemptés de l’obligation de respecter l’autocollant sur votre boîte aux lettres.

Offres postales. Inscrivez votre adresse sur la liste d'exclusion de l'Association canadienne du marketing. Les entreprises qui en sont membres devront cesser de vous envoyer des offres postales. 

Enveloppes provenant d'une compagnie de carte de crédit. Votre compagnie de carte de crédit vous envoie d’inutiles promotions ? Composez le numéro de téléphone qui figure dans la lettre et demandez qu’on retire votre nom de sa liste d’appels, de courriels et d’offres postales, souvent trois listes distinctes. Pour protester, la Coalition des associations de consommateurs du Québec suggère d’apposer un autocollant « Non à la sollicitation et à la publicité sur le crédit » sur les offres que vous refusez et de les retourner dans leurs enveloppes prétimbrées. Il en coûtera alors 2 $ à l’entreprise pour apprendre que vous n’êtes pas intéressé par sa proposition. Contactez la Coalition pour vous procurer les autocollants. 

Annuaire téléphonique. Pour ne plus recevoir d'annuaire à votre porte, contactez Pages Jaunes et/ou Canpages.

>> À lire aussi: le billet de blogue «Comment j'ai obtenu la paix publicitaire»

COMMENT SE DÉBARRASSER DE LA PUBLICITÉ LIVRÉE PAR POSTES CANADA

Pour aider les entreprises à mieux orienter leurs envois, Postes Canada loue aux entreprises des listes de publipostage. Les listes «sans adresse» permettent de cibler les gens selon leur quartier alors que les listes «avec adresse» permettent de les cibler selon leur âge, leur véhicule, leur revenu annuel, etc.

Sur son site Web, Postes Canada cite l’exemple de concessionnaires automobiles ayant fourni à une compagnie de marketing les codes postaux de leurs nouveaux acheteurs. De concert avec Postes Canada, la compagnie a ensuite produit des listes d’adresses situées à proximité des clients et leur a envoyé une carte mentionnant «qu’un de leurs voisins a acheté récemment un nouveau véhicule chez…». Autre exemple: une pizzeria a fourni à Postes Canada la liste de ses clients afin d’envoyer de la publicité aux adresses situées dans le même quartier.

Envois sans adresse. Pour refuser les envois sans adresse (dépliants, magazines gratuits, etc.) dans votre boîte aux lettres, un autocollant de type «Pas de circulaires» est suffisant. S'il s'agit d'une boîte aux lettres communautaire installée dans la rue, mettez l'autocollant à l'intérieur de la petite porte du compartiment. Les journaux communautaires et les envois liés aux élections et à la Chambre des communes continueront toutefois d’être livrés.

Envois avec une adresse. Pour cesser de recevoir des enveloppes affichant votre adresse, inscrivez-vous sur la liste permettant de se retirer de sa base de données d'envois avec adresse (publipostage). Cette liste d'exclusion concerne uniquement les listes de Postes Canada «avec adresse», et non celles louées ou vendues par d'autres entreprises. Si on continue de vous livrer des envois publicitaires malgré vos démarches, portez plainte auprès de Postes Canada.

MISE À JOUR: Cet article a initialement été publié le 19 août 2011, mais certaines mises à jour ont été apportées au texte afin de tenir compte des nouvelles règlementations en matière de sollicitation publicitaire.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Argent

Commentaires 0 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.