Routeur sans fil: guide d'achat

Par Rémi Leroux Mise en ligne : 08 septembre 2014  |  Magazine : octobre 2014

image

Photo: Shutterstock

802.11n, 802.11ac, bibande, WPA2, certification DLNA… Les spécifications des routeurs sont un casse-tête sans nom ! Protégez-Vous se met en mode Wi-Fi et les décrypte.


Trois cellulaires dernier cri, deux ordinateurs portables, une console de jeux vidéo et une télé intelligente : ça ressemble à ce qu’on trouve chez vous ? Et il n’est sans doute pas rare que tous ces appareils fonctionnent en même temps ! Pour assurer à chacun un accès efficace à Internet, il faut un routeur sans fil rapide et adéquat.

Or, en magasin, les modèles se suivent et leurs caractéristiques se ressemblent. Pour plusieurs, magasiner un routeur s’apparente à voyager dans un pays étranger sans en connaître la langue, ni même les mots d’usage ! Voici les principales caractéristiques à surveiller, pour mieux comprendre les données inscrites sur les emballages et faire un choix éclairé.

Normes 802.11n et 802.11ac
C’est le premier élément à considérer : le débit de votre routeur vous indique la vitesse à laquelle les données numériques seront transférées entre Internet et votre réseau domestique. Cette vitesse se mesure en mégabits par seconde (Mbit/s). Il existe diverses normes qui correspondent à différentes vitesses de transfert des données. Avec l’évolution des technologies, les routeurs sont devenus de plus en plus rapides.

802.11n : Cette norme est la plus répandue présentement. Elle permet des débits compris entre 150 à 600 Mbit/s, selon les modèles, ce qui est amplement suffisant pour la plupart des besoins actuels des internautes : lecture en continu (streaming), téléchargement, partage de fichiers, etc. Plusieurs modèles se vendent environ 50 $.

802.11ac : Cette nouvelle norme peut atteindre 1 300 Mbit/s. Encore récente, cette technologie est chère : les appareils se vendent autour de 150 $. « Un routeur doté de la norme 802.11ac n’atteindra sa vitesse de transfert maximale que si vos appareils électroniques sont compatibles avec cette norme », explique Guillaume­ Bélanger, consultant en sécurité informatique et président de l’entreprise ExoSource­. Mais si votre ordinateur est ancien et que vous venez d’acheter un routeur dernier cri, pas d’inquiétude ! « Les routeurs les plus récents supportent toutes les normes précédentes », précise Jean-François Frigon, professeur agrégé au Département de génie électrique à Poly­technique­ Montréal.

Bande simple ou bibande ?
Si vous n’avez qu’un ou deux appareils nécessitant le Wi-Fi, un routeur à bande simple devrait convenir. Mais si vous possédez plusieurs appareils, une grande maison et une terrasse où il fait bon vous prélasser avec une tablette ou un portable, il vaut mieux opter pour un routeur « bibande » qui peut diffuser simultanément aux fréquences 2,4 GHz et 5 GHz.

2,4 GHz : Cette fréquence permet une grande portée, mais elle est plus sujette aux interférences que la 5 GHz, parce que d’autres appareils – comme les téléphones sans fil – peuvent l’utiliser. Elle suffit pour les appareils qui ne sont pas très gourmands, comme les téléphones intelligents.

5 GHz : Cette fréquence sera idéale si vous aimez regarder des films qui prennent beaucoup de bande passante. Votre ordinateur et votre appareil de vidéo à la demande , ou votre télé intelligente, auront recours à la 5 GHz, pour autant qu’ils soient compatibles avec cette fréquence.

Nombre et type de ports
« Si vous achetez un routeur sans fil, c’est a priori pour sa fonction sans fil », lance Guillaume Bélanger. Autrement dit, il n’est pas nécessaire de rechercher un modèle muni de nombreux ports. Voici ce qui peut vous être utile :

USB : Les routeurs sans fil sont souvent dotés d’au moins un port USB, pour brancher un disque dur réseau, par exemple. Les fichiers qui y sont stockés (films, musique, etc.) deviennent ainsi accessibles à partir de tous les appareils, comme les ordinateurs, tablettes, etc.

Ethernet : Certains routeurs ont jusqu’à quatre ports Ethernet. Ils ser­vent à assurer une connexion plus stable à des appareils qui ne bougent pas, comme un ordinateur de table ou une console de jeu. Un branchement Ethernet réduit aussi les interférences.

Routeur « intelligent »
Ce concept mis de l’avant par de nombreux manufacturiers ne veut pas toujours dire la même chose, avertit Guillaume­ Bélanger.

• Certains appareils font du triage. Cela signifie que le routeur détecte les types de données qui transitent en même temps, de manière à allouer plus de bande passante aux gros fichiers, comme les vidéos.

•  D’autres font office de « nuage personnalisé » (personal cloud). Le routeur vous permet alors de gérer vos ressources médiatiques (photos, vidéos, musique, jeux) sur un serveur directement en ligne, et non sur un disque dur externe. Vous avez ainsi accès à toutes vos données où que vous vous trouviez. Toutefois, paramétrer tous ces appareils et utiliser un tel serveur n’est pas à la portée de tous, estime Guillaume Bélanger. Les technophiles s’y retrouvent facilement, mais peut-être pas les utilisateurs qui n’ont que des bases en informatique, selon l’expert.

Certification DLNA
Cette norme très courante facilite le partage de données multimédias entre plusieurs appareils.

Vous pourrez par exemple regarder sur votre téléviseur DLNA vos photos de vacances stockées sur votre disque dur externe branché à votre routeur DLNA. Les appareils compatibles communiqueront alors entre eux à travers le réseau sans fil, peu importe leur marque.

Normes de sécurité
La majorité des routeurs permettent d’utiliser la norme WPA2, qui est la plus sécuritaire pour vous protéger de tout risque de piratage de votre réseau. Si vos appareils sont plus anciens, il se peut qu’ils utilisent la norme WPA, qui offre un niveau de protection très correct.

Modem et routeur : des inséparables

Le modem, c’est la porte d’entrée d’Internet­ chez vous. Il établit une communication avec votre fournisseur d’accès Internet (FAI), par l’intermédiaire d’une ligne téléphonique ou du câble. Si vous n’avez qu’un seul ordinateur à la maison, il suffit de le brancher au modem, et le tour est joué.

Le routeur est indispensable si vous possédez plusieurs appareils, car il sert à partager la connexion entre eux. Un routeur sans fil utilisera le Wi-Fi pour permettre ce partage.

Certains FAI vendent ou louent des appareils qui combinent les deux fonctions, modem et routeur.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Technologie